VINCENT PARISI : MES COUPS DE CŒUR, 2ÈME JOURNÉE RUSSIE 2018

Pendant cette édition 2018 de la Coupe du Monde en Russie, Sans Filtre fait intervenir des acteurs du sport pour vous donner leurs coups de cœurs à chaque journée de la compétition. Après avoir donné son avis sur la première journée de groupe, le spécialiste des sports de combat et animateur chez BeIN Sports nous parle de la seconde semaine du Mondial.
Vincent Parisi
(c) DR
[uncode_author_profile]

Pendant cette édition 2018 de la Coupe du Monde en Russie, Sans Filtre fait intervenir des acteurs du sport pour vous donner leurs coups de cœurs à chaque journée de la compétition. Après avoir donné son avis sur la première journée de groupe, le spécialiste des sports de combat et animateur chez BeIN Sports nous parle de la seconde semaine du Mondial dont l’intégralité des matchs est diffusé sur BeIN Sports.

L’ÉQUIPE

Le Maroc est mon coup de cœur. Je pense que c’était une superbe équipe qui a manqué de chance et que l’assistance vidéo aurait peut-être pu  sauver si elle avait été utilisée au bon moment. Les marocains sont fiers de leur équipe et j’aurais était heureux pour ce pays qu’il sorte de leur poule. Leur match face au Portugal était juste énorme et de niveau mondial. Je suis sincèrement déçu pour eux. J’espère qu’ils vont gagner ce soir contre l’Espagne* !

*Article réalisé avant le match Maroc-Espagne

LE JOUEUR

Varane est mon coup de cœur.

Je trouve que c’est un joueur qui fait preuve d’une grande maturité, j’aime son discours et sa manière de communiquer. Il peut être un bon élément fédérateur dans notre Équipe de France. La communication est essentielle afin de mettre les égos de chacun de côté pour le bien collectif comme en 98, et lui est typiquement la personne qui le fait et peut influencer les autres à en faire de même. Vraiment, j’aime beaucoup ce petit !

LE FAIT MARQUANT

J’aimerais parler du début de Coupe du Monde de Neymar, car je trouve son comportement pas terrible.

C’est un formidable joueur avec des qualités techniques hors norme. Il faut le souligner, mais il est hyper fragile mentalement. Il tombe pour rien par terre et il se laisse facilement bousculer en cherchant les fautes au lieu de se battre pour garder le ballon. Lorsqu’il tombe, il reste au sol au lieu de se relever et montrer qu’il est fort et qu’il ne se laisse pas dominer ! Déjà que sa saison à Paris n’a pas été terrible, son début en coupe du monde l’est encore moins. Il en fait trop, il se comporte comme un peu en Diva. Dès qu’il a une petite blessure, il s’arrête, ce n’est pas un guerrier ou un samouraï c’est clair ! Le football reste un sport de contact, de duel, donc il faut jouer le jeu et aller un peu plus au combat.

Il fait également passer son image de star avant son équipe et je suis déçu. C’est un joueur qui pourrait nous montrer un bien meilleur comportement !

VINCENT

Total
1
Shares
Related Posts
Julien Sablé
Read More

JULIEN SABLÉ : MA PASSION POUR LE FOOTBALL S’EST POURSUIVIE DANS MA RECONVERSION À L’AS SAINT-ÉTIENNE

Les choix de carrières de Julien Sablé ont toujours été guidés par la passion comme le prouve son parcours de joueur dans des clubs de caractère. Amoureux du football, c'est naturellement qu'il s'est tourné vers une reconversion d'entraîneur dans le club de son coeur l'AS Saint-Étienne. Il nous raconte ce passage dans un nouveau métier.