Football : Bordeaux – Marseille notes : L’OM héroïque dans un match bien triste (0-0)

Bordeaux – Marseille notes : Les Marseillais ont fait preuve d’un certain héroïsme dans une rencontre bien terme. Réduit à 9 pendant une demi-heure avec les exclusions coup sur coup des deux Argentins Balerdi et Benedetto, les Phocéens ont été discipliné, portés par Lirola et Kamara qui ont fait un match énorme. Bordeaux préserve son invincibilité à domicile qui court depuis 1977. Une bien maigre consolation dans un match où le scénario les obligeait à gagner.

Girondins de Bordeaux :

Bordeaux – Marseille notes : Costil impérial

Costil (6,5/10) : Très bel arrêt à la 49ème minute après un centre détourné sur un coup franc de Thauvin. Seule vraie action où le gardien français a eu besoin de s’illustrer, mais il fallait faire l’arrêt important et c’est chose faite.

Kwateng (4/10) : Il a eu du mal à se rendre disponible sur son côté droit pour apporter le surnombre en attaque. Remplacé par Lacoux à la 83ème.

Baysse (5/10) : Le défenseur s’est très peu illustré sur le match, mise à part un centre à l’entrée de la surface de réparation qu’il a bien détourné en corner à la 42ème.

Koscielny (6,5/10) : Très bonne lecture du jeu, il est sur tous les ballons en défense en 1ère mi-temps. Un très beau sauvetage devant Benedetto à la 22ème après un coup franc mais il y avait hors-jeu. Le défenseur français a cependant failli tromper son gardien en début de 2nde MT.

SERI ETAIT DANS LE TEMPO !

Benito (3,5/10) : De mauvais choix de passe, trop souvent pris de vitesse sur son côté gauche en 1ère MT. La sortie de Thauvin à l’heure de jeu à faciliter sa 2nde période mais sa prestation reste très moyenne.

Seri (6,5/10) : L’ivoirien a récupéré de nombreux ballons. Il a réussi à mettre la pression sur le milieu adverse. Remplacé par De Préville à la 64ème minute.

Basic (Non noté/10) : Très peu vu dans ce milieu de terrain, dans la première demi-heure. Remplacé à la 37ème par Zerkane (5/10). Qui s’est montré à quelque reprise, avec notamment une belle reprise de volée à la 60ème minute.

Adli (5/10) : Très belle passe à la 23ème qui aurait pu être décisive. Il a forcé quelques passes par moment. Tacle très dangereux à la 65ème qui lui vaut un carton jaune mérité. Le danger aurait pu venir de ses passes mais globalement insuffisant.

HWANG A MANQUE DE REALISME

Ben Arfa (6/10) : Il a été l’organisateur du jeu d’un Bordeaux très faible. Le milieu français a été à la création de quelques actions par moment mais il touche trop peu de ballons en 1ère MT. Ses coups de pied arrêtés étaient cependant très bien tirés. Techniquement juste mais n’a pas su faire la différence. A forcé quelques frappes en fin de match.

Oudin (5,5/10) : Vif dans la profondeur, il cause la sortie de Balerdi à la 55ème minute après un bel appel. Très belle passe pour Hwang à la 57ème : un très beau centre qui aurait pu faire une passe décisive. Remplacé par Kalu à la 83ème.

Hwang (6/10) : Très disponible, mobile. Une frappe ratée du gauche à la 23èmeIl y aurait pu avoir un pénalty sifflé sur lui à la 53ème. Il a manqué de réussite dans le dernier geste, avec notamment un poteau à la 57ème.

Olympique de Marseille :

Steve Mandanda (6/10) : Preuve de la solidité de sa défense, il n’a pas touché un ballon avant ce centre bien négocié suite à un corner (44e). Rien à dire de plus dans le premier acte. Son équipe réduite à 9, le travail du gardien marseillais a forcément été accru dans le second acte. Une belle parade, une belle sortie. Mais finalement pas tant de travail que ça, preuve de la stérilité bordelaise.

Quel match de Pol Lirola !

Pol Lirola (7/10) : Il a concédé quelques fautes qui auraient pu être plus dangereuses pour les siens. Il a essayé de monter au soutien lors des actions offensives, ce qui est louable à un moment ou son équipe était en souffrance. Mais trop d’imprécision dans ses passes. La tournure catastrophique de la seconde mi-temps l’a obligé à revenir à des bases plus défensif. Obligé de serrer dans l’axe, il a fait preuve de courage et de solidité. Sur sa rare montée, il a provoqué un coup franc hyper dangereux (72e). Son retour au dernier moment dans les pieds de De Preville scelle un match exemplaire.

Léonardo Balerdi (4/10) : Une première mi-temps où on ne l’a pas vu. Il a pris l’ascendant dans l’axe, avec son camarade de la défense. Sobre efficace. Ce n’est pas sexy, mais ça fait bien le job. Malheureusement, il commet une grosse faute dans la foulée du raté de Germain. Il est pris de vitesse et commet une action d’anti-jeu en dernier défenseur. Caron rouge (un poil sévère). Cela gâche son match.

Boubacar Kamara (7/10) : Laxiste sur le marquage, sur la très grosse occasion de Wang (24e), cela aurait pu couter plus cher. Sinon une première mi-temps assez sereine, où il a coupé pas mal de trajectoires. Il perd Balerdi mais pas son efficacité. Malgré la double supériorité numérique, le défenseur Marseillais est resté assez serein dans ses interventions. Un match de vieux briscard, alors qu’il n’a que 21 ans.

Pape Gueye pas au niveau de son match face à Paris

Nagotomo (5/10) : Une première mi-temps dans la foulée de sa dernière sortie contre le PSG. Dans le dur techniquement et souvent auteur de mauvais choix. Un temps monté pour apporter le surnombre, dans la bonne période marseillaise, il faut lui aussi contraint de revoir ses ambitions à la baisse. Mais lui aussi est monté en régime quand son équipe s’est retrouvée dans la galère.

Valentin Rongier (4/10) : Il a souffert pendant trente grosses minutes avant d’émerger. Mais cela reste insuffisant pour un milieu de terrain de ce niveau-là. Difficile de noter sa seconde période. Marseille n’avait, fort logiquement, plus aucune maîtrise et se contentant de défendre, étant à 9 !

Pape Gueye (4/10) : Celui qui avait été tellement tranchant contre Paris à été presque invisible dans un premier acte où la maîtrise technique était girondine au milieu de terrain. Le second acte, on ne peut pas lui reprocher le manque d’impact, faisant beaucoup de courses pour compenser l’infériorité numérique.

Mickaël Cuisance (4,5/10) : Il n’a pas l’impact qu’il avait quand Marseille était revenu tout près de la tête de la Ligue 1. Très (trop) discret dans ce premier acte, où le milieu phocéen se doit d’avoir plus d’impact. La seconde période n’aura pas permis de davantage s’exprimer. Remplacé très rapidement par Olivier Ntcham (63e) dans le cadre d’un changement tactique. Son coup franc passe au dessus de la barre de Costil (74e). Il n’a pas bonifié le bon ballon de germain (79e).

Bordeaux – Marseille notes : Inacceptable Dario Benedetto

Florian Thauvin (5/10) : Des intentions comme contre Paris, mais une nouvelle fois quelques mauvais choix dans le dernier geste, dans ce premier acte. A la reprise, son coup franc a abouti sur une énorme occasion des siens (49e). La deuxième mi-temps a tourné au scénario catastrophe pour un créateur comme lui, obligé de défendre, remplacé par Lucas Perrin rapidement (61e), pour apporter un peu de renfort en défense. Son entrée est vraiment probante, apportant une sérénité !

Dario Benedetto (1/10) : Souvent signalé hors-jeu, il manque de rythme et de confiance, cela est criant dans ce premier acte. Tous es ballon ont été perdus. C’est vraiment dommage de voir ça. Il signe un geste inadmissible qui lui vaut un rouge (59e). Faire ça alors que son équipe est déjà réduite à 10, c’est une faute professionnelle. Très grave.

Valère Germain (3/10) : Cette fois-ci, on ne peut pas sortir l’excuse de l’attaquant isolé. Positionné en second attaquant, là ou il est censé être le plus à l’aise, l’ex-Monégasque ne s’est pas montré disponible dans le premier acte. En face à face avec Costil, il choisit la passe (ratée) alors qu’il était en position idéale. Dans la foulée le contre amène l’exclusion de Balerdi. Catastrophique. Il dévisse sa reprise (80e) mais son idée était bonne. En réalité, il a été meilleur quand les siens ont été réduit à 9. Une piste à creuser ? Remplacé par Ahmadou Bamba Dieng (83e).