LUFFY — LA MANETTE DE PS1 EST L’OUTIL LE PLUS NATUREL POUR MOI

Après s’être confié sur son parcours, le meilleur joueur français de Street Fighter revient pour vous sur l’une de ses particularités : jouer à la manette de PlayStation 1. 
Luffy
[uncode_author_profile]

Les pro-gamer sont souvent imperméables à toute communication avant que la compétition ne soit terminée. La rubrique « Dans la peau » permet aux joueurs de partager avec vous ces moments secrets et déterminants qui forgent la réussite de leurs projets.

Après s’être confié sur son parcours, le meilleur joueur français de Street Fighter revient pour vous sur l’une de ses particularités : jouer à la manette de PlayStation 1. (Crédits photos : RedBull)

J’ai toujours utilisé une manette sur les jeux de combat. Pour moi, c’est un outil qui te permet d’appuyer de la manière la plus efficace sur des boutons. L’important c’est de se sentir à l’aise.

J’ai 6 sticks chez moi que je n’ai jamais utilisés, c’est surtout pour mes invités. Je n’ai jamais vraiment voulu apprendre, car c’est souvent très long. Je pars du principe que tant que je sais tout faire avec mon personnage d’une façon que j’estime optimale, je n’ai pas de raison de changer de matériel.

Il y a de nombreux aspects positifs à jouer avec une manette. L’un des aspects les plus pratiques est forcément le peu de place que ça prend, les pro-gamers sur Street Fighter sont amenés à être en déplacement quasiment tous les week-ends. J’estime également que le confort est important, j’ai cette impression que jouer avec une manette est vraiment naturel.

Je pense que ça vient aussi de mon expérience, car j’ai toujours joué avec, si j’avais commencé Street Fighter avec un stick peut-être que j’aurais un avis différent. Cela étant, il ne faut pas croire que je suis le seul, de nombreux joueurs utilisent des manettes également.

UNE MANETTE OUI, MAIS DE PS1 !

Ma particularité est donc d’utiliser une manette de PlayStation 1. Certains amateurs imaginent que c’est plus compliqué, car il n’y a pas de sticks directionnels. Il faut savoir que la plupart des joueurs sur SF qui utilisent d’autres types de manettes comme la DualShock de la PlayStation 4 n’utilisent que la croix directionnelle, comme moi.

J’ai eu l’occasion de tester d’autres manettes, mais j’ai vraiment trop d’automatismes avec la mienne. Je l’apprécie pour sa forme, sa taille vraiment réduite et pour la sensation avec les boutons notamment au niveau des R2 et L2 qui n’ont pas de ressort contrairement aux autres manettes Sony.

Vu que je joue avec une manette de Ps one, je suis obligé d’utiliser un adaptateur, un Brooks. Tous les joueurs qui n’utilisent pas un contrôleur propre à la PS4 sont de toute manière obligés d’utiliser ce genre de matériels, nous sommes donc tous logés à la même enseigne.

This is custom heading element

Si on devait faire faire un parallèle avec le sport, on pourrait comparer aux raquettes de tennis et toutes les spécificités différentes utilisées par les tennismen. Il existe ainsi des manettes où tu peux ajouter ou enlever du poids. Des variantes pour les joueurs à sticks existent aussi, certains préfèrent des tiges avec une boule ronde, des boutons spécifiques, etc.

La complexité pour moi est seulement dans le stock de manettes que je dois avoir, car elles ne sont plus vendues. Il faut donc que j’aille au Japon dans des petites boutiques, j’ai pu en acheter 5 récemment et elles vont me faire toute l’année.

Ces particularités n’émeuvent pas les joueurs entre eux, on ne pense qu’au contrôle optimal du personnage, personne n’ira commenter le côté avantageux ou non de ce type d’outil.

Côté amateurs du jeu, c’est vrai que c’est plus atypique pour eux. Je pense avoir eu une petite influence sur certains jeunes joueurs. D’ailleurs, quelques personnes sont déjà venues me voir avec une manette de PS1 pour que je la dédicace, c’était assez amusant.

Mon conseil pour tous les joueurs de versus-fighting est le suivant, utilisez toujours un contrôleur qui vous permet d’être naturel et à l’aise.

LUFFY

Total
4
Shares
Related Posts
Cedric Sorhaindo
Read More

CEDRIC SORHAINDO : RENDRE CE QU’ON M’A DONNÉ

Cédric Sorhaindo, solide pivot du Barcelona Handball et de l'Equipe de France a tout gagné dans son sport. Au delà des titres, l'important pour lui se situe dans les relations nouées au fil des saisons qui ont forgé le handballeur mais également l'homme. Découvrez son récit hommage à toutes les personnes qui ont pu l'aider et sa vision pour l'avenir.
Steeelback
Read More

STEEELBACK – MA VISION SUR L’ÉVOLUTION DE L’ESPORT

Alors que l'eSport continue sa croissance au sein des médias et du public, Pierre "Steeelback" Medjaldi est revenu sur l'évolution du monde des pro-gamer. Considéré comme l'un des meilleurs joueurs français de League of Legends, il espère prouver aux néophytes que l'eSport n'est pas juste un simple hobby mais plutôt une pratique professionnelle de très haut niveau qui pourrait un jour faire partie de la grande famille olympique.
Laurent Pichon
Read More

LAURENT PICHON – À LA POURSUITE DE LA ROUTE

Aujourd'hui c'est Laurent Pichon qui nous raconte son histoire atypique. A l'image de quelques stars du peloton comme Bradley Wiggins ou Mark Cavendish, le coureur de l'équipe Fortuneo-Samsic a d'abord combiné les bienfaits de la piste avec ceux de la route. Il nous explique son parcours, de ses débuts au Moëlan CCPA à sa victoire en Coupe de France la saison dernière.