L’humeur de Sans Filtre – Renaud toujours vivant toujours debout

Tous les lundi, l’Humeur de Sans Filtre revient sur un ou plusieurs faits d’actualité. Aujourd’hui, Renaud Lavillenie qui fait taire ses détracteurs.

Crédit : DR

“Toujours vivant, rassurez vous ! Toujours la banane toujours debout”.

https://stadion-actu.fr/starperche-de-bordeaux-renaud-lavillenie-attaque-tres-fort/On va parler de Renaud aujourd’hui. Pas le chanteur hein, laissons à la critique musicale le soin de juger l’artiste. Mais du perchiste. Vous l’aurez compris, c’est de Renaud Lavillenie dont il est question. Que le grand public avait sans doute enterré un peu vite. L’Auvergnat (et Charentais) s’est rappelé aux bons souvenirs, en faisant une rentrée fracassante samedi à Bordeaux, 5,92m à la clé (16 foulées).

“Terminé le Renaud”, se réjouissaient certains de ses détracteurs. Il est vrai qu’en 2020, l’ex-recordman du monde a été éclipsé par le prodige Suédois Armand Duplantis. Mais, dans le tourbillon médiatique provoqué par la tempête “Mondo”, beaucoup ont oublié que Renaud avait bondi à 5,95m l’hiver dernier. Bien sur, l’or semble promis au Suédois. Mais penser, ne serait-ce qu’un instant que Renaud ne puisse se bagarrer pour une médaille olympique à Tokyo est une hérésie. Dans laquelle beaucoup se sont complu.

Finalement, cette nouvelle résurrection, c’est l’histoire de la vie de Renaud Lavillenie. Celle d’un gamin tout sauf surdoué, a qui on a toujours dit : “Tu n’y arriveras jamais”. Les 5m ? impossible. 5,50m ? Impossible. 6m ? D’abord impossible, puis un simple coup de chance. Au fil des années, le perchiste s’est nourri de tout ceux qui ne croyaient pas en lui. En s’évertuant à systématiquement leur donner tort. Samedi, ces 5,92m sont une énième pirouette du champion ! Comme pour montrer une nouvelle fois que la seule vérité en athlétisme, c’est celle de la piste.

Etienne GOURSAUD

Retrouver ICI l’humeur de Sans Filtre de la semaine dernière