Cyclisme – Les tops et les flops de la semaine du 31 janvier au 6 février

Certains ont brillé d’autres ont déçu – Voici les tops et flops cyclisme de la semaine écoulée. Avec quelques français !
cyclisme

Certains ont brillé d’autres ont déçu – Voici les tops et flops cyclisme de la semaine écoulée. Avec quelques français !

Crédit : DR

TOPS

Benjamin Thomas

Une victoire d’étape, une victoire au classement général de l’étoile de Bessèges. Une belle semaine pour le coureur de la Cofidis, qui s’adjuge là sa première course à étapes de sa carrière. Avec la manière. Tant lors de sa victoire dans la 3e étape, avec une attaque très bien placée, que dans la défense de ce maillot de leader pris ce jour-là ! Il a bien résisté dans l’étape reine vers le Mont Bouquet, résistant bien à un Tobias Johannessen en forme. Il s’est rappelé au bon souvenir de ses qualités de rouleurs, lui le champion de France en titre du chrono, en prenant la 3e place du chrono final tout à l’heure. De quoi le faire changer de dimension ? On verra, mais cela peut lui donner de l’appétit dans le futur, dans les courses de ce profil-là.

Alexandre Vlasov

Dis moi qui tu as battu, je te dirais quel coureur tu es ! En s’offrant le scalp du prodige Remco Evenepoel, mais aussi du double 2e de la Vuelta Enris Mas, Aleksandr Vlasov a remporté le Tour de la Communauté de Valence ! En s’imposant en costaud dans l’étape reine dans les rampes terribles et les chemins de Maigmo. Ecœurant littéralement Remco Evenepoel et laissant tout le monde sur place. Un esprit offensif dans cet étape et une prise de risque qui a payé pour l’une des recrues phares de la Bora-Hansgrohe ! Un transfert qui semble déjà porter ses fruits dans la formation allemande. Il ne faut pas l’oublier, mais Aleksandr Vlasov, c’est le 4e du Giro 2021. Certes un peu en retrait de la grande bagarre, mais il n’a que 25 ans. Et une marge de progression.

Tobias Johannessen

Il est néo-pro ! Pourtant, tout au long de cet Etoile de Bessèges, cela ne s’est pas vu ! Car le Norvégien de la belle équipe Uno-X a fait étalage de son talent ! Il a d’abord tourné autour de la victoire, lors de la 2e et 3e étape, avant de lever les bras dans la montée du Mont Bouquet. Avec une accélération qui a laissé sur place tous ses concurrents. Le chrono final a montré quelques lacunes dans cette disciplines pour espérer remporter un classement général final d’une course de ce niveau. Mais, pour une première course à étapes, il monte sur le podium final ! On devrait vite le retrouver et très rapidement !

Fabio Jakobsen

Deux victoires en trois sprints ! Le Hollandais de la Quick-Step était quasiment imbattable ! Après une année 2021, qui a été celle de la rédemption après sa terrible chute du Tour de Pologne. Avec ses deux bouquets, il ouvre magnifiquement sa saison et se place déjà très haut dans la hiérarchie. Même s’il manquait le gros des sprinters en Espagne. On a déjà hâte de le voir se confronter aux fauves les plus rapides de la planète ! Cela promet quelques sprints bien explosifs !

Dylan Groenewegen

Une saison 2021 délicate, avec une grosse suspension pour avoir causé la chute de Jakobsen sur le Tour de Pologne 2020. Un départ pour la BikeExchange qui s’avère être salvateur ! Il a levé les bras à deux reprises sur le Saudi Tour. Il n’avait gagné que 3 fois en 2021. Il semble avoir retrouvé la force qui avait fait de lui un véritable ogre en 2018 et 2019. A confirmer là aussi face à un plateau encore plus relevé ! Mais voir Groenewegen à ce niveau est forcément une bonne nouvelle pour la suite de la saison !

Mentions honorables

Bryan Coquard, Mads Pedersen, Antonio Tiberi, Remco Evenepoel, Carlos Rodriguez, Mattéo Moschetti, Maxim Van Gils, Caleb Ewan, Santiago Buitrago

FLOPS

Magnus Cort Nielsen

Avec un parcours de l’Etoile de Bessèges qui pouvait lui convenir, avec des bosses abordables pour lui et un beau chrono, on pouvait attendre bien mieux du Danois, véritable dynamiteur sur la Vuelta 2021. Finalement, une anonyme place en fin de classement général. Il a laissé la lumière à son équipier Alberto Bettiol (2e du classement général final). Alors, est ce qu’il va monter en puissance au fil de la saison où est-ce qu’il a eu du mal à digérer sa très belle année 2021 ? On est en droit de se poser la question, tant il n’a pas pesé sur la course sur cette Etoile de Bessèges ! Mais l’année est encore longue. Pour rappel, il avait obtenu son premier succès en 2021, lors de la dernière étape de Paris-Nice. Il lui reste donc 1 mois pour retrouver son niveau de forme !

La Groupama-FDJ

Que ce soit sur l’Etoile de Bessèges, où sur le Tour de la Communauté de Valence, la formation de Marc Madiot a semblé en difficulté ! Sur l’épreuve française, on a vu l’équipe souvent à contre temps. Roulant énormément mais se faisant rapidement déborder quand la course devenait difficile. Son meilleur représentant, Quentin Pacher prend la 10e place… Juste devant Thibaut Pinot. Pour ce dernier, on va attendre la suite pour juger. Il n’a pas été exceptionnel sur la course, mais n’a pas non plus été à la rue ! Il devrait monter en puissance.

On était aussi en droit d’attendre un peu mieux d’un Attila Valter sur le Tour de la Communauté de Valence ! Seulement 24e, le Hongrois n’a pas été en mesure de suivre Jan Tratnik, moins bon grimpeur que lui, alors qu’ils étaient échappés tous les deux, lors de la 3e étape. Il faudra que la forme s’améliore s’il veut pouvoir briller sur le Giro !

Total
25
Shares
Related Posts