Athlé Starperche – Lavillenie et Chapelle prennent rendez-vous pour 2022

Le starperche de Bordeaux a lancé le bal des Perche Elite Tour en 2022. Menno Vloom et Angelica Moser ont dominé les concours !
Starperche
Starperche

Le starperche de Bordeaux a lancé le bal des Perche Elite Tour en 2022. Menno Vloom et Angelica Moser ont dominé les concours !

Crédit : DR

Starperche – Valentin Lavillenie probant mais dominé par Menno Vloom

C’est une excellente rentrée pour Valentin Lavillenie, qui a bondi à 5,67 m ce soir sur le tartan de Bordeaux ! Mais insuffisant pour remporter le starperche, qui lance la saison des Perche Elite Tour ! Car le vice-champion d’Europe en salle à Torun en 2021 s’est cassé les dents sur le favori de l’épreuve. Le Néerlandais Menno Vloom a fait un excellent concours, avec une montée en puissance au fil de ses bonds. Et a fait la différence en franchissant 5,74 dès son premier essai ! Une barre sur laquelle s’est cassé les dents Valentin Lavillenie ! Menno Vloom. Ce dernier a ensuite tenté 5,81 m, une barre synonyme de minima pour les mondiaux en salle de Belgrade ! Et il ne lui aura pas manqué grand chose pour la franchir !

Avec sa 2e place, le cadet des Lavillenie se réjouit de ce qu’il a produit ce soir : “J’ai galéré ces derniers temps, j’avais quelques peurs. Je suis très content, je voulais prendre du plaisir et c’est le cas. J’ai construis des choses et c’est bénéfique pour le reste“, se réjouit Valentin Lavillenie

Record pour Oihan Etchegaray et Baptiste Thierry

D’autres tricolores ont brillé également ce soir. En premier lieu le spécialiste à la fois de la perche et des épreuves combinées Baptiste Thierry. Qui a réalisé un bond à 5,57 m synonyme de record personnel en salle (5,60 m en extérieur l’an passé). Avec une belle marge qui peut laisser penser que cela peut aller plus haut !

4e des mondiaux juniors, l’été dernier du côté de Nairobi, le jeune Oihan Etchegaray a impressionné ce soir. Avec un bond à 5,37 m, il a battu, pour son concours de rentrée, son record personnel de 7 cm. Alors que la France possède déjà une porte densité de perchistes, l’athlète né en 2002 semble parti pour se rajouter à cette belle liste ! “J’avais l’appréhension du premier résultat. J’ai grillé un peu de jus avant mon saut à 5,37 m“, raconte le jeune perchiste au micro d’Athlé TV

Ninon Chapelle a pris ses repères, Moser est montée en puissance

Elle était attendue et elle a du trouver des certitudes ce soir ! Ninon Chapelle faisait sa rentrée en salle. Elle repart de Bordeaux avec une 2e place du concours Elite et une barre franchie à 4,32 m. Seulement dominée par la perchiste suisse Angelica Moser, seule à avoir franchi 4,42 m. Avant de s’offrir le record du meeting avec 4,52 m. La Suissesse signe une excellente rentrée, avec la 2e performance mondiale de l’année !

Ninon Chapelle a du trouver des motifs de satisfaction : “Il fallait retrouver des repères et la compet en pleine possession de mes moyens. Cela se construit bien et j’ai hâte d'(être à la prochaine compet. Cela fait du bien d’être compétitive. Il me manque des réglages“, confie la recordwomen de France. Qui a donné des gages solides sur sa course d’élan ! Elina Giallurachis a pris la 3e place, avec une barre également à 4,32 m. Tout comme Margaux Chevrier ! La vice-championne du monde juniors Elise Russis s’est approchée de son record personnel (4,21 m) en franchissant 4,17 m. Prometteur !

Etienne GOURSAUD

Total
8
Shares
Related Posts