Tennis – Caroline Garcia, un nouvel envol en 2022 ?

Caroline Garcia a repris des couleurs dans « son » tournoi à Lyon la semaine dernière. En se hissant en demi-finale avec trois victoires consécutives.
Caroline Garcia

Quatrième au classement WTA en 2018, Caroline Garcia a depuis perdu confiance et a chuté au classement jusqu’à redescendre au 74è rang mondial en début de saison. Alors qu’elle n’avait plus gagné plus de trois matchs consécutifs sur le circuit depuis août 2021 (à Cincinnati, en sortant des qualifications), la joueuse de 28 ans a repris des couleurs dans « son » tournoi à Lyon la semaine dernière.

Caroline Garcia – Du renouveau dans sa structure pour repartir de l’avant


En quête d’un nouveau titre depuis 2019 (WTA 250 de Nottingham), Caroline Garcia lutte pour retrouver les sensations de ses meilleures années. En manque de résultats depuis deux saisons maintenant, la Lyonnaise a opéré de récents changements dans sa structure pour repartir de l’avant. Terminé le duo incontournable père – coach et fille sur le circuit. En mai 2021, la Lyonnaise met fin à une relation de plus de 10 avec son père Louis-Paul qui l’a accompagné sur le Tour depuis le début de sa carrière.
Un changement loin d’être anodin pour la joueuse de 28 ans, habituée depuis toujours à vivre les tournois avec sa structure familiale. D’abord suivie par Gabi Urpi de l’académie Nadal, la Lyonnaise a signé une récente collaboration avec Bertrand Perret, ancien coach de Peng Shuai, Paul-Henri Mathieu et Ons Jabeur. Si l’adaptation à sa nouvelle structure a mis logiquement du temps en terme de résultats, elle est surtout forte d’une envie de repartir de l’avant.

Un déclic à Lyon ?

Malgré une élimination au premier tour de l’Open d’Australie et une seule petite victoire à se mettre sous la dent pour débuter 2022 (contre Pegula à Sydney), la Lyonnaise retrouve des couleurs à Doha (WTA 1000) après une victoire expéditive sur Simona Halep. Un exploit qui signe un retour de confiance pour « Caro », en peine de grosse performance depuis plusieurs mois.

Mais c’est bien la semaine dernière au tournoi WTA 250 de Lyon que Caroline Garcia a signé son retour en forme. Opposée à la tête de série numéro une Camila Giorgi, elle se sort d’un premier tour piège en trois sets face à l’Italienne puis confirme face à Martina Trevisan, toujours en trois sets, au second tour. En quarts de finale, elle prend sa revanche sur Alison Van Uytvanck qui l’avait éliminée au même stade de la compétition il y a deux ans. Agressive, tonique, mais surtout concentrée et déterminée, Caroline Garcia s’accroche, bien que bousculée pendant ses rencontres. En trois manches, elle renverse la Belge et accède à sa première demi-finale sur dur depuis 2018. Elle échoue le lendemain en deux sets face à la future vainqueure du tournoi Shuai Zhang, mais pour la Lyonnaise, l’essentiel est ailleurs.

Dans l’attitude et le jeu, c’est le jour et la nuit. Alors qu’elle pouvait se montrer parfois impatiente, frustrée et sans solution sur le court, « Caro » a montré un jeu et un mental plus conquérants.
Chez elle, à Lyon, Caroline Garcia a renoué avec sa combativité d’antan : « Cette semaine reste positive dans l’attitude et la combativité. Depuis le début de la semaine, je me suis battue sur tous les points. J’ai réussi à ne pas m’énerver, à ne pas me frustrer. Mon niveau progresse et mon service est redevenu une vraie arme, ce qui est très important pour mon jeu. Il y a vraiment beaucoup de positif. …Physiquement, c’est le jour et la nuit. Je suis tonique et dynamique, je me sens bien sur le court et c’est comme ça que je peux m’exprimer.»

La suite pour Caroline Garcia

Bien sûr, il est encore trop tôt pour affirmer que ces récents résultats marquent un nouveau cap dans la carrière de Caroline Garcia. 66è joueuse mondiale cette semaine, la Tricolore reprend 8 places au classement après sa demi-finale à Lyon. Mais la joueuse de 28 ans va devoir s’accrocher pour remonter petit à petit au classement et espérer aborder ses tournois en étant plus protégée. Opposée à la finaliste du tournoi de Lyon Dayana Yastremska au premier tour d’Indian Wells, la Lyonnaise a une carte à jouer pour confirmer sa bonne dynamique. Le plein de confiance à Lyon devrait pouvoir l’aider dans ce sens. Dotée d’un jeu agressif qui lui a toujours demandé une très grande confiance, les feux sont au vert pour Caroline Garcia avant d’aborder la tournée américaine à Indian Wells et Miami.
À elle de prendre un nouvel envol, et souhaitons que celui-ci soit cette fois définitif.

Total
1
Shares
Related Posts