Saison NBA 2020-2021 : les dernières infos !

La saison NBA 2019-2020 vient de se terminer et on a déjà hâte de se lever en plein milieu de la nuit pour voir nos équipes préférées ! Oui mais quand ? La crise sanitaire a bouleversé le calendrier, a impacté les finances des franchises… Bref, après avoir créé la fameuse « Bulle » de Disney, les collaborateurs d’Adam Silver doivent à nouveau se creuser la tête pour assurer le show. Date de reprise, free agency, draft…, voici toutes les infos dont nous disposons à ce jour sur cette saison NBA 2020-2021. Let’s go !

Crédit photo DR

SAISON NBA 2020-2021

Quand commencera la saison ?

Deux dates étaient envisagées pour démarrer cette nouvelle saison NBA 2020-2021 : la NBA penchait pour le 22 décembre et la NBPA (syndicat des joueurs de la NBA) était en faveur d’un démarrage le 18 janvier pour le Martin Luther Kings’ Day. Les deux parties se sont finalement mises d’accord pour une reprise le 22 décembre !

Même si ces derniers jours cette option était la plus plausible, trouver un terrain d’entente n’était pas forcément gagné. Selon le journaliste Chris Haynes de Yahoo Sports, plusieurs joueurs comme Lebron James voulaient un retour sur les parquets mi-janvier afin de récupérer de cette longue saison qui vient de s’achever. Ça sent le load management

Pourquoi cette date ?

Avec ce scénario, la ligue a pour objectif de limiter les pertes financières (cette date est notamment une bonne nouvelle pour les diffuseurs), de revenir à un calendrier « normal » pour la saison 2021-2022 (octobre à juin) et de permettre aux joueurs de participer aux prochains Jeux Olympiques de Tokyo prévus du 23 juillet 2021 au 8 août.

Quel programme ?

Les équipes seraient de retour aux camps d’entraînement le 1er décembre. La saison NBA 2020-2021 comporterait 72 matchs (au lieu de 82 habituellement) dont 14 back to back. Les play-offs commenceraient le 22 mai et les finales se termineraient autour du 22 juillet.  Les franchises joueraient trois à quatre matchs de présaison. La formule de play-in (matchs entre les équipes classées de la 7ème à la 10ème place pour décerner les derniers billets pour les play-offs) que l’on avait vu dans la « Bulle » d’Orlando serait conservée. Le All Star Game originellement prévu courant le 14 février à Indianapolis est lui incertain.

Crédit Photo: DR 

Quel impact sur le plafond salarial et les salaires ?

Avec des revenus en baisse et moins de matchs disputés la saison prochaine, on pouvait logiquement se demander si le plafond salarial (salary cap) allait être maintenu voire revu à la baisse. Finalement, le montant sera le même que celui de l’année dernière : 109.1 millions de dollars, soit 92,4 millions d’euros. Dans son communiqué, la NBA annonce également que le salary cap pourrait augmenter d’au moins 3% et d’au plus 10% par rapport aux saisons précédentes. 

En ce qui concerne les salaires des joueurs, les parties se sont mises d’accord sur une retenue sur salaire de 10% qui pourra s’étendre sur plusieurs saisons. Cependant, elle ne pourra pas dépasser les 20% sur une seule saison.

Des questions en suspens…

Y aura-t-il des fans dans les tribunes ? Adam Silver a déclaré à plusieurs reprises que la ligue souhaite accueillir à nouveau des spectateurs notamment parce-que la billetterie ne représente pas moins de 40% des recettes de la ligue. La décision de faire revenir du public dépend bien évidemment de l’évolution de la situation sanitaire mais on peut imaginer que les matchs se joueront dans un premier temps à huit-clos. Si réouverture il y a, les salles n’ouvriront sans doute pas toutes en même temps et leur capacité d’accueil sera limitée (comme actuellement en NFL).

Des interrogations subsistent également concernant le protocole sanitaire à mettre en place, ou encore l’organisation des déplacements des joueurs. En raison des restrictions de voyage, les Toronto Raptors seule équipe NBA non américaine, pourraient avoir un camp de base temporaire aux États-Unis à Nashville.

DRAFT NBA 2020 

Quand se déroulera la draft ?

La NBA et son syndicat de joueurs ont annoncé que la Draft NBA 2020, initialement prévue le 25 juin, puis provisoirement déplacée au 16 octobre, se tiendra finalement le 18 novembre.

Les équipes peuvent désormais mener des entretiens en personne avec des prospects jusqu’au 16 novembre. Les recrues potentielles auraient la possibilité de participer à des entraînements au sein des infrastructures des équipes intéressées. Auparavant, les interviews s’effectuaient à distance et les entraînements des joueurs étaient filmés via visioconférence.

Un bon cru cette année ?

Il ne semble pas y avoir de consensus concernant le choix numéro 1 (contrairement à l’année dernière où Zion Williamson avait clairement été identifié comme LE premier choix). De plus, la draft de cette année est considérée par beaucoup d’observateurs comme relativement faible. Cependant, trois noms reviennent régulièrement dans les discussions : LaMelo Ball (frère de Lonzo Ball), Anthony Edwards et James Wiseman. Côté français, on retrouve Killian Hayes (français le plus haut dans la ranking list, il est annoncé autour de la 10ème place), Theo Maledon, Abdoulaye N’doye, Mouhamed Thiam et Killian Tillie.

Crédit Photo : DR

FREE AGENCY

Quand démarrera la free agency ?

Ça y est la NBA a fixé une date pour cette free agency qui ouvrira le 20 novembre à 18h (soit 2 jours après la draft). En revanche, les franchises ne pourront signer des joueurs qu’à partir du 22 novembre à minuit. Avec des training camps qui démarrent le 1er décembre, le timing est serré. Les franchises auront donc un mois pour constituer leurs effectifs et ce marché des transferts risque d’être agité !

Quels grands noms sont free agents ?

  • Brandon Ingram (restricted free agent)

Elu Most Improved Player (meilleure progression de l’année) de la saison 2019-2020, Ingram avait réussi une excellente saison et devrait rester aux Pelicans.

  • Fred VanVleet (unrestricted free agent)

Malgré une élimination en demi-finales de conférence face à Boston, il aura réussi une belle saison avec une moyenne de 17,6 points, 6,6 passes et 1,9 interceptions par match. Le meneur des Raptors champion NBA en 2019, ira-t-il voir ailleurs ?

  • Montrezl Harrell (unrestricted free agent)

Tenant du titre de Sixth Man of the Year (meilleur sixième homme), Harrell n’est pas du genre à ménager ses efforts en sortie de banc. Sa dureté physique et sa capacité à se mettre au service du collectif intéresseront des franchises.

  • Serge Ibaka (unrestricted free agent)

Un autre Raptor ! Cette saison, Ibaka c’est en moyenne 15,4 points, 8,2 rebonds par match et 39% de réussite à 3 points. Selon Sean Deveney, journaliste à Forbes Sports et Heavy.com, le vétéran serait courtisé par de nombreuses équipes notamment les Lakers.

  • Goran Dragić (unrestricted free agent)

Même s’il n’a quasiment pas joué lors des Finals face aux Lakers (blessé au pied), Dragić a été un membre important dans le beau parcours du Heat. Il est vrai que la fin de carrière se rapproche mais le slovène pourrait susciter beaucoup d’intérêt.

  • Dwight Howard (unrestricted free agent)

Désormais champion aux côtés de Lebron, Howard n’a pas été le poison des vestiaires (qu’il a pu être auparavant) mais a au contraire apporté de précieuses minutes en sortie de banc. Celui qui avait signé un contrat non garanti en début de saison prolongera-t-il avec les Lakers ? Cette option est envisageable mais les Golden State Warriors sont aussi sur le coup. Affaire à suivre…

Des joueurs comme Gordon Hayward (Boston Celtics), DeMar DeRozan (San Antonio Spurs), Andre Drummond (Cleveland Cavaliers) et Evan Fournier (Orlando Magic) pourront tester le marché ou activer leur player option, tout comme Anthony Davis. Fraichement champion, Davis est un nom qui fait rêver beaucoup d’équipes mais l’intérieur devrait prolonger l’aventure à L.A.

Crédit Photo : DR

Vous l’aurez compris, des modalités de la saison NBA 2020-2021 sont encore à définir mais avec une reprise le 22 décembre, c’est Noël avant l’heure ! Pour vous faire patienter, les franchises ont commencé à dévoiler les nouveaux maillots que porteront les joueurs durant la saison à venir. Alors cop or drop ?

Deborah Mondjo