Volleyball- Ligue A masculine – Un championnat passionnant et surprenant

A l’approche de la 7ème journée, on fait le point sur la Ligue A Masculine, le championnat de France masculin de volley qui tient toutes ses promesses.
Tillie et Tours dominent la Ligue A Masculine
Tillie et Tours dominent la Ligue A Masculine

A l’approche de la 7ème journée, on fait le point sur la Ligue A Masculine, le championnat de France masculin de volley qui tient toutes ses promesses.

Crédit DR

Ligue A masculine – Tours domine le championnat

Leader du championnat, Tours (TVB) avec aucune défaite et seulement deux points laissés face à Nice et Paris, son rival historique, pour un total de 16 points sur 18 possible. Une équipe bien rodée très peu changée par rapport à la saison précédente, emmenée par son champion olympique Kevin Tillie, élu encore MVP lors du dernier match. Un excellent début de saison pour le joueur de 31 ans surtout pour sa première expérience en France. Une place tant convoitée et attendue pour le club tourangeau. Son dauphin quant à lui est inattendu, Narbonne, habitué à jouer le maintien mais dans la continuité de la saison passée où les centurions avaient fini 3ème de la saison régulière.

Sur la troisième marche du podium, Chaumont, finaliste de la dernière édition et vainqueur de la supercoupe de France en début de saison se trouve à une longueur de Narbonne avec 13 points. Le club de la Haute-Marne confirme son statut de favori potentiel au titre. Au pied du podium, Montpellier qui après sa grosse désillusion la saison passée avec son élimination en demi-finale en ayant dominé le championnat tente désespérément de conquérir un titre de champion de France. Le club héraultais s’en donne les moyens et peut compter sur son champion olympique Nicolas Le Goff et deux autres internationaux tricolores Théo Faure et l’expérimenté Julien Lyneel, MVP lors du derby contre Sète (3-0).

La surprise Toulouse

Une 5ème place surprenante pour Toulouse mais talonné par Cambrai. Après une saison 2020-2021 remarquable, demi-finaliste en étant promu essaye de garder la même dynamique sans son capitaine et passeur emblématique Yannick Bazin parti vers Nantes. Un trio avec 9 points pour 3 victoires et 3 défaites suit. Paris qui depuis plusieurs saisons a perdu son statut de club phare et connait beaucoup de difficultés tente de refaire surface. Derrière dans la lignée du club parisien, Sète qui avait bien démarré est un peu plus en difficulté.

9ème, Nantes Rezé, en construction avec un nouvel entraîneur, l’emblématique Hubert Henno, en quête d’un nouveau défi: faire grandir le club et l’éloigner de la zone de relégation en faisant appel à son grand ami, Yannick Bazin dans le rôle de leader. Il faudra du temps mais pour l’instant le club est en bonne voie à une place des play-offs. Une 10ème place décevante pour Tourcoing, pourtant emmenée par Daryl Bultor, champion olympique et deux argentins médaillés de bronze à Tokyo Augustin Loser et Matias Sanchez. Une équipe jeune mais prometteuse.

Ligue A Masculine – Poitiers lance enfin sa saison

Plus qu’étonnant, Cannes, l’actuel champion de France n’est que 11ème avec 2 victoires pour 4 défaites et 5 points sans oublier la défaite en supercoupe (3-0). L’équipe cherche à se relever avec un effectif plutôt expérimenté. Derrière Nice, sans trop de surprise. Promu et première saison historique en Ligue A, le Plessis-Robinson compte une seule victoire. Difficile de trouver ses marques dans un championnat aussi homogène où le niveau s’intensifie d’année en année même avec un recrutement de taille comme Antonin Rouzier, champion d’Europe 2015 avec les Bleus.

Pour clore le classement, Poitiers qui vient de remporter sa première victoire de la saison face à Cannes (3-1) le week-end dernier. Un début catastrophique aux circonstances atténuantes: blessures, arrivées tardives. Le SPVB va tenter de se relancer avec sa nouvelle recrue Cristian Poglajen, médaillé de bronze à Tokyo avec la sélection argentine.

Anissa HOUARI

Total
2
Shares
Related Posts