Rugby – Les Bleues en patronnes – Notes France Afrique du Sud féminine

Notes France Afrique du Sud féminine – Les Bleues ont dominées largement l’Afrique du Sud 46-3, pour le premier match de la tournée d’automne.
Notes France Afrique du Sud féminine - Les Bleues ont dominées largement l'Afrique du Sud 46-3, pour le premier match de la tournée d'automne.
Notes France Afrique du Sud féminine – Les Bleues ont dominées largement l’Afrique du Sud 46-3, pour le premier match de la tournée d’automne.

Notes France Afrique du Sud féminine – Les Bleues ont dominées largement l’Afrique du Sud 46-3, pour le premier match de la tournée d’automne.

Crédit : FFR

Notes France Afrique du Sud féminine- Caroline Boujard a fait mal à la défense Sud-Africaine

Emilie Boulard (5/10) : La jeune Française, impressionnante au printemps a mis des intentions mais a fait preuve de maladresse. Elle laisse échapper le ballon sur un beau décalage, alors qu’elle était proche de l’essai, un deuxième ballon sur l’autre aile également en bonne position. Il y a cette passe ratée pour Castel. Mais elle est à l’origine du 4e essai. Elle est encore très jeune et il faut qu’elle emmagasine de l’expérience. Tout ne peut pas être parfait dès le début, ce serait trop facile. D’ailleurs, sa 2e mi-temps est bien plus intéressante. Elle offre l’essai à Caroline Boujard, dont l’entente a encore une fois été intéressante cet après midi.

Caroline Boujard (7/10) : Elle a mis 10 minutes à se lancer dans son match, avant de faire une belle prestation. Elle donne le second essai à Gros sur un plateau, après un gros travail individuel. Ses crochets ont fait du mal à la défense adverse. Elle est logiquement récompensée de son essai, bien servi à l’aile droite. Remplacée par Mélissande Llorens (68). Qui s’offre un magnifique essai pour une première en équipe de France.

Marie Dupouy (6/10) : Elle a été à l’origine d’énormément de lancement de jeu en Bleue, avec des premières passes très intéressantes pour créer des décalages dans la défense sud-africaine. Un travail de l’ombre mais un travail précieux.

Chloé Jacquet (6/10) : Comme ses compères trois-quarts, elle a fait beaucoup de passes. Peut-être même un peu trop car, paradoxalement, elle aurait sans doute gagné à garder un peu plus les ballons. Comme sur sa passe décisive où elle décale parfaitement Llorens, sur le 7e essai des Bleues.

Marie-Aurélie Castel a marqué de gros points

Marie-Aurélie Castel (7/10) : Un travail assez discret mais ô combien important pour les Bleues. Emeline Gros a raison quand elle parlait à la mi-temps du travail des 3/4. Elle est à l’origine de deux essais. Le second où elle a fait avancer les Bleues. Et du 4e également, avec une passe décisive, en servant sur un plateau N’Diaye, en venant de son aile gauche. Plusieurs fois proche de marquer son essai, mais à chaque fois jouant de malchance. Mais elle vient de marquer des points aujourd’hui.

Caroline Drouin (6/10) : Pas totalement en réussite à la botte, avec un 3/5, cela ne doit pas masquer son jeu au pied, qui a été très bon, notamment pour trouver de belles touches, mais aussi pour repousser les Sud-Africaine loin dans leur camp. Pertinent quand on voit comment les adversaires des Bleues. Remplacée par Morgane Peyronnet (53).

Laure Sansus (6,5/10) : Très vive pour aller jouer les ballons en sortie de ruck, elle a orienté le jeu avec beaucoup de malice et de punch. A l’image de ce premier rush dès les premières secondes, qui donne le ton. Elle récompense un énième gros travail des avants tricolores pour inscrire le troisième essai de la journée (26e). Ses appuis ont fait du mal aux Sud-Africaines. Remplacée par Alexandra Chambon (51). Qui s’est distinguée dès son premier ballon. Il y a du Pauline Bourdon en elle !

Notes France Afrique du Sud féminine – Emeline Gros et Safi N’Diaye ont fait exploser la défense Sud-Africaine

Emeline Gros (8/10) : Elle a imposé sa puissance, a été le moteur d’un formidable pack avant qui a démoli les Sud-Africaines, à l’image du 3e essai des Bleues. Par ailleurs, elle a scoré en étant à la conclusion d’un très beau travail de son pack, sur le premier essai des Bleues (12′), et en étant bien placée en bout de ligne pour son doublé (17). Impeccable pour prendre les ballons en touche, elle n’a pas du perdre un seul ballon dans la rencontre !

Gaëlle Hermet (5,5/10) : Elle a fait un match discret, même si elle a mis la tête dans tous les rucks, où les Bleues ont été ultra dominatrices. C’est elle qui obtient la première pénalité de la rencontre(2′). Remplacée par Julie Annery (45).

Axelle Berthoumieu (5,5/10) : Elle a contribuée à la bonne tenue de l’équipe de France en mêlée et sur les rucks. Un peu plus discrètes que ses coéquipières du pack !

Safi N’diaye (8/10) : L’emblématique joueuse de l’équipe de France a encore réalisé une grosse partie. Défensive tout d’abord, en récupérant des pénalités suite à des ballons grattés, dont celui qui permet aux siennes d’ouvrir le score. Offensivement où son impact a fait mal à la défense adverse. Elle s’offre son essai au terme d’une belle action collective. Et un doublé en début de 2e mi-temps, au terme d’un maul parfaitement exécuté des Bleues

Madoussou Fall (6,5/10) : Une première mi-temps réussi dans l’impact. Avec des courses et des impacts qui ont fait terriblement mal aux Sud-Africaine. A l’image d’un premier rush terrible où elle est reprise à 5 m de la ligne. A chaque percussion elle a battu une défenseure sud africaine. Remplacée par Coumba Diallo (46), qui a fêté sa 50e sélection aujourd’hui. Et qui a récupéré une pénalité (54). Elle a fait un gros travail défensif comme à son habitude.

Lire aussi : Coumba Diallo : Je pense à la coupe du monde depuis 2 ans.

Quelle première de Coco Lindelauf !

Clara Joyeux (6,5/10) : On va pouvoir faire un copier-collé des de la prestation des trois premières lignes cet après-midi. Qui ont été monumentales de puissance dans les mêlées et les mauls. Faisant systématiquement reculer le pack sud-africain. Remplacée par Ylianna Brosseau (52). Qui est à l’origine du sixième essai, en se positionnant en 9 et en créant le premier décalage sur sa passe.

Laure Touyé (6,5/10) : On va pouvoir faire un copier-collé des de la prestation des trois premières lignes cet après-midi. Qui ont été monumentales de puissance dans les mêlées et les mauls. Faisant systématiquement reculer le pack sud-africain. Propre sur les touches, elle a été à l’origine de bien des lancements de jeu, dont celui amenant directement le 5e essai des Bleues, en début de second acte. Remplacée par Caroline Thomas (58).

Coco Lindelauf (7/10) : Du haut de ses 19 ans, elle possède déjà une puissance impressionnante. A l’image de cette charge terrible où elle a progressé de 10 mètres, pour aller mourir tout proche de la ligne d’essai, pour la première énorme occasion de l’équipe de France (6′). Proche de son essai (57), mais reprise au dernier moment. Remplacée par Annaëlle Deshayes (68).

Etienne GOURSAUD

Total
0
Shares
Related Posts
ISABELLE SEVERINO
Read More

LES 1001 VIES D’ISABELLE SEVERINO

Alors que Paris vient d'obtenir les Jeux Olympiques de 2024, rencontre avec l'ancienne gymnaste Isabelle Severino qui a contribué à la victoire de la candidatature française au sein du comité des athlètes. Découvrez l'interview fleuve où gymnastique a pu rimer avec cirque, cinéma et instances dirigeantes du sport français.