Fouad "Rafsou" Fares

FIFA : #OL eSports #Champion de France Orange eLigue1 2018 #Vainqueur Orange eLigue 1 Hiver 2018 #Finaliste XBox ESWC (PGW) #Top 2 France PlayStation FC 2017

Voici nos Quick Questions, un méli-mélo de questions décalées pour mieux connaître vos athlètes et pro-gamer préférés. Après nous avoir raconté son parcours et le fonctionnement de son club, Fouad “Rafsou” Fares, joueur pro de la team FIFA de l’OL eSports et champion en titre de l’Orange e-Ligue 1 Hiver répond à nos questions. 

Ta première partie sur un jeu de foot ?

C’était sur PES 4, grosse défaite 5-0 contre mon oncle lors d’un Manchester United – Inter Milan. Mon premier match sur la série FIFA, je pense que j’avais gagné 3-1 avec le Real contre mon petit frère.

Pourquoi avoir choisi Rafsou comme pseudonyme ?

Il a fallu que je choisisse un pseudo pour une compétition et j’ai tout simplement fait un mix des lettres de mon prénom et de mon nom de famille.

Ton joueur préféré sur FIFA 18 ?

Je pense que tout le monde choisirait un Ronaldo, soit la légende soit Cristiano.

Ton dispositif tactique préféré ?

Le 4-2-3-1, car il y a une bonne assise défensive, et c’est assez complet pour envisager tous les types d’attaques.

Ton geste fétiche ?

La roulette, personne ne s’y attend donc c’est assez efficace.

Ton plus gros pétage de plomb manette en mains ?

Je tentais de me qualifier en ligne pour l’E-Football League chez ma tante, et je me suis fait éliminer. Résultat, j’ai pété la manette et tapé dans le mur… Je suis plus calme désormais, mais ça m’arrive toujours de m’énerver, car ce jeu nous rend fous.

La chose la plus drôle vue en tournoi ?

Les joueurs pros qui étaient présents doivent s’en souvenir, c’était à l’occasion de l’Acer Cup. Mon petit frère jouait contre « Lamela » et ça trashtalkait dans tous les sens. Le moment où mon frère et Lamela ont enlevé leurs vestes, c’est parti en vrille dans le public (rires).

Le trashtalk est bien présent en tournoi ?

C’est plutôt rare entre français, beaucoup moins avec les joueurs étrangers. À la dernière édition de l’ESWC, l’un de mes adversaires avait attendu toute la durée de la mi-temps sans rien faire, et juste derrière il avait appuyé sur start pour se servir à boire tranquillement en laissant toute la pause. J’avais vraiment envie de tout casser, mais je ne lui ai rien montré. Ça m’a vraiment permis d’apprendre à être plus vicieux en compétition contre certains joueurs.

Le meilleur jeu de foot de tous les temps pour toi ?

Il y en a 2 pour moi. PES 6 c’est le jeu où j’ai le plus joué, je me suis tellement amusé. J’ai fait tellement d’heures sur la Ligue des Masters avec l’Inter Milan des Adriano et Martins, le jeu avait l’air parfait. FIFA 13 aussi n’avait pas de bug apparent, les dribbles étaient parfaits, etc.

Tu joues combien d’heures par jour ?

C’est compliqué de calculer ça par jour, en début de semaine je n’y joue pas tellement. C’est plutôt concentré sur le week-end. Je dirais au moins 20-25h par semaine, mais ça dépend des semaines, car si certains joueurs « rage quit » en plein match, ça peut vraiment faire baisser ce chiffre.

Ton autre jeu vidéo préféré ?

Je joue beaucoup à NBA 2K et Fortnite.

Parlons foot, tu as fait partie d’un club plus jeune ?

J’ai joué plus jeune à Villefranche-sur-Saône comme milieu gauche et ensuite en tant que 6 ou 10, on avait réussi à battre les Saint-Etienne et l’OL dans nos catégories.

Tu as des amis dans le monde du football ?

Un ancien coéquipier qui était d’ailleurs mon remplaçant, Timothé Cognat joue avec l’équipe réserve de l’Olympique Lyonnais et il a été capitaine de l’équipe de France U17 qui a remporté l’Euro en 2015.

Ton joueur préféré ?

Depuis que je suis petit, j’ai toujours suivi Benzema. À l’heure actuelle, j’aime beaucoup Corentin Tolisso avec son caractère offensif malgré son poste.

Ton joueur détesté ?

Je n’aime pas les joueurs qui renvoient une image arrogante dans leur jeu… mais je ne citerai pas de noms.