Crédit photo : Le Point

 

Anthony Lopes (6/10) : Une monstrueuse parade sur un coup franc de Ronaldo. Mais ne peux rien faire sur le penalty. Quelques belles sorties aériennes ou au sol pour faire souffler sa défense. Mais il est coupable sur le second but de Ronaldo, sa main pas assez ferme.
Jason Denayer (7/10) : Une première demie-heure pleine de sang-froid, où il a fait preuve d’un grand sens du placement. A cela s’ajoute une certaine sérénité au moment d’aborder les duels. Un très bon match, comme souvent dans les grands matchs. Il cède sa place à Andersen (61′) qui n’a pas fait le même match que l’Anglais.
Marcelo (6/10) : Un sauvetage héröique, alors que Bernardeschi s’était ouvert la voie royale vers le but. Preuve d’une énorme combativité sur le terrain. Plus rassurant qu’à l’accoutumée sur son poste. Quand il est comme cela, il est incontestable. Vraiment dommage son manque de constance.
Fernando Marçal (4/10) : En difficulté, mais parfois abandonné par Maxwell Cornet en première mi-temps. Il a souffert mais a parfois su récupérer des coups. Mais il se fait croquer par Bernardeschi, ce qui aurait pu amener plus tôt l’égalisation de la Juve. Quelques montées pour apporter le surnombre en première mi-temps, presque aucune en seconde.
Léo Dubois (3/10) : Comme Marçal, en difficulté sur son côté. Une grosse faute qui a amené un coup franc hyper dangereux. Que ce soit en première ou en deuxième mi-temps, c’est beaucoup trop passé sur son côté. A ce niveau-là c’est bien trop problématique. Trop discret offensivement là où c’était également possible de faire mieux. Remplacé par Télé (90′)
Maxence Caqueret (5/10) : Sans doute le Lyonnais le plus en difficulté sur le terrain en première mi-temps. Quelques fautes bêtes concédées. Le jeune milieu prometteur made in OL a pu mesurer ce soir tout le chemin qui le sépare du plus haut niveau durant cette période. Mais il a vite appris le “gamin”. Une très belle deuxième mi-temps qui laisse plein de promesses.
Bruno Guimaraes (6/10) : Pas la même vista qu’en fin d’hiver, mais toujours de bon choix quand il a le ballon. Mais un certain manque de percussion en première mi-temps. Quelques belles inspirations dans le second acte, Un match encore une fois probant de la recrue hivernale. Mais il s’en sort bien sur son tacle par derrière qui aurait pu (dû) valoir un second jaune.
Houssem Aouar (6/10) : Un carton jaune inutile, mais à l’origine du but en provoquant un penalty (plus que généreux par ailleurs). On sent sa volonté de créer du jeu quand il est ballon au pied, mais un petit manque de profondeur et de percussion comme Guimaraes. Dix bonnes minutes en seconde mi-temps, avant de plonger avec les siens dépassés au milieu de terrain. Mais il a su garder quelques fulgurances. Remplacé par Thiago Mendes (90′)
Maxwell Cornet (4,5/10) : De retour sur son aile gauche, on l’a vu très volontaire en première mi-temps, débordant souvent. En revanche, gare au repli défensif, il a parfois laissé Marcal livré à lui même en première période.  Volontaire mais à la fois timoré et maladroit ballon au pied en seconde mi-temps.
Karl Toko-Ekambi (4/10) : On l’a vu dézoner beaucoup, preuve qu’il n’est pas un vrai “9”. Il lui a clairement manqué un Moussa Dembélé sur lequel s’appuyer en première période. Complètement effacé en seconde mi-temps. Autant lâché par ses jambes que par ses coéquipiers qui ont fait le choix de tous défendre. Difficile de s’exprimer pour un attaquant. Remplacé par Moussa Dembélé (67′) qui a bien pesé sur la défense de la Juve en pivot !
Memphis Depay (5/10) : Une magistrale panenka pleine de sang froid pour mettre sur orbite les siens. Concède le penalty de l’égalisation, mais on ne peut guère lui en vouloir compte tenu que celui-ci est totalement inexistant. Effacé en seconde période et remplacé par Jeff Reïne-Adélaïde (67′)

Rendez vous en 1/4 !

Des articles de sport à prix réduit ! Musculation, yoga, football, il y a ce qu’il vous manque !