Foot (C1) – Le Barça fait tomber le PSG en demi (Notes Barcelone PSG)

Notes Barcelone PSG – Après dix minutes exceptionnelles, Barcelone ouvre le score. Ouahabi effectue une ouverture lumineuse pour Martens, qui enroule parfaitement sa frappe (1-0, 8e). Après un premier quart d’heure compliqué, Paris remet le pied sur le ballon et se montre menaçant. Mais sans pour autant réussir à se créer de vraies situations. Sur une nouvelle ouverture, Hansen élimine Morroni pour servir parfaitement Martens, qui s’offre au doublé (2-0, 30e). Alors qu’on pensait les Parisiennes touchées moralement, elles vont tout de suite revenir dans le match. Suite à un cafouillage, l’inévitable Kakoto marque un but aussi important qu’opportuniste (2-1, 33e).

La deuxième mi-temps a vu chacune des deux équipes s’offrir des occasions. Bachmann est toute proche du 2-2, sur une magnifique action collective des Parisiennes. Mais elle se heurte à la portière parisienne. Baltimore, en chipant un ballon dans la surface, est toute proche d’alerter Kakoto (63e). Sur un corner, Barcelone réplique et Hermoso est toute proche du 3e but. Mais sa frappe s’écrase sur le poteau (69e). Dans la foulée Barcelone tape sur la barre transversale (70e). Les deux équipes ont ensuite manqué de gaz dans les dix dernières minutes. Dans ces cas-là, c’est l’équipe qui est devant qui en profite. Paris ne verra pas la finale de la C1, tandis que les Espagnoles filent vers leur seconde finale consécutive. Notes Barcelone PSG

Crédit : DR

Notes Barcelone PSG – Endler a entretenu l’espoir en deuxièmemi-temps

Endler (6/10) : Elle ne peut strictement rien sur les deux buts qu’elle encaisse. Elle a fait une excellente deuxième mi-temps en empêchant Barcelone d’aggraver le score. A l’image d’un contre, et un face à face remporté sur Oshoala (90e).

Lawrence (4,5/10) : Elle se fait prendre dans son dos, sur l’ouverture du score de Martens, elle ne peut pas devancer cette même Martens qui s’offre le doublé. Elle a pas mal souffert face à l’ailière de Barcelone, qui a souvent pris le dessus. Par contre, offensivement elle a apporté à son équipe, à l’image de sa lourde frappe contrée (56e). Pas suffisant pour contrebalancer les carences défensives, malgré une bien meilleure deuxième mi-temps.

Paredes (4,5/10) : Moins à son aise que son homologue en défense centrale. Elle s’est fait souvent prendre en un contre un et elle a eu quelques relances ratés, qui ont mise son équipe en difficulté !

Dudek (6/10) : Elle a fait preuve d’une certaine sérénité et d’un sens du placement, qui a permis de couper des situations chaudes. La plus agressive de la ligne de défense du côté de Paris et fort heureusement. Elle a tenu la barraque pendant la majeure partie du match.

Grace Geyoro était à la hauteur de l’évènement, contrairement à ses homologues au milieu de terrain

Morroni (4/10) : Elle est mal placée puis battue dans son duel avec Hansen, qui sert parfaitement Martens pour le deuxième but barcelonais. Symbole d’un match où la latérale a beaucoup souffert. Elle a eu du mal également à apporter offensivement. Remplacée par Bruun (87e).

Formiga (4/10) : Elle a distribué le jeu avec sobriété. En revanche, elle a parfois souffert quand Barcelone a pris le jeu à son compte. Surtout elle n’a pas pesé dans l’entrejeu comme elle aurait du le faire, avec quelque pertes de balles, qui ont amené des situations dangereuses pour Barcelone. Remplacé par Nadim (73e).

Dabritz (4/10) : Beaucoup trop discrète en milieu de terrain, on ne l’a pas vu, dans un secteur qui a été plutôt à l’avantage des Barcelonaises, durant la majeure partie du match. Ce n’était pas son jour.

Geyoro (6/10) : Elle a mis du temps a rentrer dans son match, symbole d’un milieu de terrain en souffrance, par rapport à celui de Barcelone. Mais, avec un certain dépassement de fonction, elle a su remettre son équipe dans le bon sens. Elle est à l’origine du corner qui permet aux siennes de réduire le score. Elle sert dans le bon timing Bachmann, qui ne trouve pas la faille (59e). Une activité énorme tout au long du match

Notes Barcelone PSG – Un raté pour la jeune Baltimore

Baltimore (4/10) : Un jour sans pour la jeune pépite française. Qui tout de suite été un peu en difficulté en début de rencontre, elle si prompt à faire des différences, n’a pas su trouver la clé pour éliminer ses adversaires. On a eu le sentiment qu’elle manquait de jus aujourd’hui. Mais il faut saluer sa volonté de se battre, comme sur ce ballon récupéré, qui débouche sur une énorme occasion (63e). Il ne faut pas oublier qu’elle n’a que 20 ans.

Bachmann (5,5/10) : Elle a été le symbole du réveil parisien, après le premier quart d’heure. Sa chevauchée aurait pu déboucher sur un penalty. Sur chacune de ses prises de balle, elle a apporté un frisson dans la défense barcelonaise. Elle a alerté la gardienne de Barcelone, sur une belle action collective ! Mais elle a un peu disparue après sa dernière grosse occasion. Remplacée par Huitema (73e)

Kakoto (6/10) : Très discrète durant la première demi-heure. Elle a surgi en vraie avant-centre pour pousser le cuir au fond des filets et relancer les siennes. Un but de quelqu’un qui a faim et qui ne voulait pas se laisser abattre ! En deuxième mi-temps, elle a fait le choix de parfois s’excentrer. Une bonne initiative, car elle s’est montrée intéressante ballon au pied, en étant à l’origine de deux grosses occasions. Elle a un peu plus souffert en fin de match. A l’image de l’ultime situation où elle manque de spontanéité !