Foot – Notes France Angleterre – Les Bleues conquérantes (3-1)

Notes France Angleterre : Baltimore, omniprésente sur le front de l’attaque, durant toute la première période, a été récompensée par un but, au terme d’une magnifique action collective (1-0, 32e). L’ailière parisienne est toute proche de délivrer un caviar immense à Valérie Gauvin. Mais la Montpelliéraine loupe l’immanquable et les Bleues basculent avec un but d’avance. Mais les Françaises peuvent aussi dire merci à leur gardienne Pauline Payraud-Magnien, qui a été décisive à plusieurs reprises dans les cages, dont des interventions de très haut niveau.

Les Anglaises se sont ensuite montrées moins dangereuses en seconde mi-temps et les Bleues, toujours portées par Baltimore et la rentrante Viviane Asseyi, ont doublé la mise sur un penalty de cette dernière (2-0, 63e). Les Bleues, assez séduisantes et redoutables en contre-attaque ont remporté ce match et marqué les esprits, face à une redoutable équipe d’Angleterre, qui pourra nourrir des regrets. Kirby réduit la marque (2-1, 78e) suite à un penalty ou Marion Torrent, globalement en difficulté, a été mise à la faute. Les Anglaises qui ont trouvé le poteau (81e). Sur le contre, bien servie par Diani, Kakoto ajoute un troisième but.

Les Bleues ont réalisée une performance d’envergure, face à un adversaire de son niveau. Parfois séduisantes, les Bleues doivent capitaliser sur ce match.

Crédit : DR

Notes France Angleterre – Payraud-Magnien impériale

Pauline Payraud-Magnien (8/10) : Bien souvent au chômage technique, sur ses apparitions en Bleue, la gardienne madrilène a eu beaucoup de travail. Une bonne première intervention (12e) et une deuxième vraiment magnifique sur la frappe de Nikita Parris (24e). Vigilante sur une frappe vicieuse au premier poteau (33e). Bien placée sur une nouvelle tentative de la Lyonnaise (39e). Une seconde mi-temps beaucoup plus tranquille, même si elle encaisse un but, sur penalty. Mais elle avait fait le job à temps. Mieux vaut un mi-temps de qualité qu’un temps plein raté. Une dernière belle parade (93e) pour symboliser son match.

Marion Torrent (3,5/10) : Un début de match compliqué pour la Montpelliéraine, souvent prise dans son dos, parfois un peu abandonné par Diani qui a eu parfois du mal à se replier. Dont une, qui a failli amener le but anglais. Cependant, elle a fait quelques montées intéressantes et a rectifié dans le second acte, ses problèmes défensifs. Mais fautive sur le penalty qui a relancé l’Angleterre. Elle a de nouveau beaucoup souffert en fin de match. Remplacée par Eve Perisset (85e)

Elisa De Almeida (7/10) : Un match référence dans l’axe, en l’absence de Wendie Renard. Malgré son jeune âge, elle dégage une certaine assurance et une science du placement qui sont très précieuses pour anticiper les situations. Elle a parfois coupé les manquements de Marion Torrent.

Aïssatou Tounkara (7/10) : Quelques interventions solides face aux attaquantes anglaises. Elle a fait preuve d’autorité et mis son impact physique. Elle n’a perdu que très peu de duels et a considérablement gêné les Anglaises. Sans faire d’étincelles, mais d’une redoutable efficacité. Complémentaire avec De Almeida. Une charnière qui peut avoir de l’avenir. Un superbe retour face à l’attaquante Anglaise, qui était seule devant le but vide.

Kalidiatou Diani était en jambes

Perle Morroni (6/10) : Un match discret de la jeune Parisienne mais qui n’a jamais vraiment été prise à défaut sur son côté gauche. Elle s’est appliquée à bien défendreet l’a fait parfaitement. Mais on peut regretter une certaine frilosité, sur les contres attaques des Bleues.

Kalidiatou Diani (7,5/10) : La Parisienne était vraiment en jambes ce soir. Active sur son côté droit, elle a failli reprendre victorieusement un mauvais renvoi anglais (21e). Son déboulé rageux sur la droite et sa merveille de ballon en retrait offre le premier but aux Bleues. Elle offre sur un plateau le troisième but des Bleues, avec une merveille de passe à Kakoto. On peut cependant regretter un repli défensif parfois un peu défaillant. Il faudra travailler cela, car elle a parfois laissé Torrent un peu seule. Remplacée par Kenza Dali (85e).

Ella Palis (5/10) : Match assez timide, sans vagues. Sobre. Mais elle a parfois souffert face au milieu de terran adverse. Remplacée par Ines Jaurèna (60e).

Grace Geyoro (6/10) : Un match discret mais sans faute majeure pour la Parisienne. Elle a fait tourner le jeu, perdant que peu de ballons. Il n’y a pas eu d’éclairs de génie, pas de passes laser pour amener quelque chose de plus. Mais elle a fait le job.

Notes France Angleterre – Le Show Baltimore

Sandy Baltimore (8,5/10) : Une frappe dangereuse au bout d’une belle combinaison avec Morroni (6e). Elle a beaucoup dézoné et alterné avec Diani. Elle s’est montré dangereuse de loin (29e). Cela ne pouvait qu’être elle à l’ouverture du score, au bout d’une magnifique action (32e). Son centre était magnifique pour Valérie Gauvin qui vendange (45+1). C’est encore elle qui propulse Kakoto vers le but (62e), sans réussite. Un match vraiment plein et plein d’espoir. Son portrait : ICI

Valérie Gauvin (4/10) : Pas loin de reprendre un beau centre de Diani (29e). Sinon l’avant-centre, de retour en Bleue, a été très discrète sur le front de l’attaque. Juste avant la mi-temps elle a eu une énorme occasion, mais elle “croque” la feuille devant le but vide. Remplacée par Viviane Asseyi (60e). Qui a d’entrée adressée une énorme frappe sur la barre, qui amène le penalty. Qu’elle transforme.

Marie-Antoinette Kakoto (6/10) : Une tête qui aurait pu être mieux négociée (45e). Elle a essayé de provoquer mais a manqué un peu de spontanéité et de son instinct de tueuse, qui fait pourtant des ravages cette saison. A l’image de son énorme occasion manquée, sur une frappe bien stoppée par la gardienne adverse (62e). Mais une grande joueuse sait trouver la faille même dans le but. Elle a converti l’offrande de Diani (83e). Son association avec Gauvin va cependant encore alimenter les débats, car Kakoto a semblé plus à l’aise un peu plus seule en pointe

Etienne GOURSAUD