E-sport – Soirée (presque) parfaite pour la Karmine Corp lors du KCX 2

Kameto et Prime ont vu les choses en grand pour ce KCX 2. Il ne manquait que la victoire de la KCorp pour parachever cet événement grandiose.
Un KCX 2 spectaculaire !
Un KCX 2 spectaculaire !

L’e-sport français était à l’honneur, ce mardi soir. 12 000 supporters de la Karmine Corp étaient présents à l’AccorHotels Arena pour le KCX 2. Et c’est dans une ambiance de folie que les joueurs League of Legends de Kameto et Prime ont disputé leur rencontre face à Misfits Premier, qui s’est soldée par une défaite de la KC. Retour sur cette soirée exceptionnelle :

KCX 2 : Un énorme show signé Karmine Corp !

Il y a 1 an, le premier KCX (au Palais des Congrès) avait déjà été une réussite, mais le second a dépassé toutes les attentes. Du show, du jeu, des artistes… Kameto et Prime ont vu les choses en grand pour satisfaire leurs fans toujours plus nombreux.

La soirée a commencé par une rencontre de Valorant Regional League 2022. L’écurie Karmine (12V-5D) jouait face à Vitality (13V-4D). Après un 5-0 express, la KC a arrêté l’hémorragie dans le 6e round. Mais Vitality n’a pas eu le temps de douter et a continué de malmener la Karmine, qui s’incline finalement 13-2.

Pour le show de la mi-temps, la KCorp a fait appel à 2 gros noms du rap francophone : Green Montana et Kekra. Le co-fondateur de la Karmine Corp, Prime, a clôturé le spectacle en ce jour de fête de la musique, avec son titre phare « Kelawin ».

Enfin, le moment le plus attendu de ce KCX 2 : la rencontre Karmine Corp – Misfits Premier. Un match pour le compte de la 7e journée de la LFL (le championnat français de LoL).

Les Misfits, grands vainqueurs du Summer Split 2021 (avec un roster totalement différent de l’actuel) ont très mal débuté cette saison (1V-5D). La KCorp, quant à elle, est en haut du classement (5V-1D) et ainsi favorite de ce choc.

Pour l’occasion, le « Blue Wall » a illuminé l’Accor Arena. Un gigantesque « mur bleu » aux couleurs de la Karmine :

La KCorp s’incline face à Misfits !

L’équipe de la Karmine Corp (composée de Cabochard, 113, Saken, Rekkles et Hantera) n’est pas parvenue à s’imposer devant son public, comme lors du premier KCX (défaite face à Solary). Près de 200 000 personnes ont pu suivre ce match (en physique et sur Twitch).

Après un early game équilibrée, la KC a commencé à prendre le large petit à petit (grâce à un super farming). 2 dragons, 5k golds et 6 kills d’avance à pile 20 minutes de jeu… Les joueurs de Kameto et Prime auraient pu gérer cette avance, mais ils se sont précipités et en l’espace d’1 minute 30, Misfits a remonté tout son retard avec 5 kills et la prise du Baron Nashor.

La KCorp n’a pas été efficace dans les teamfights, tous à l’avantage de Misfits. Le premier au niveau du 4e dragon, puis le second devant le Baron Nashor. Et enfin, à la 32e minute, les joueurs de Misfits Premier annihilent une dernière fois la KC avec un Ace, et en profitent pour détruire la base adverse.

Malgré la défaite, les ultras KCorp ont tout de même profité de ce rendez-vous physique de haut vol, qui restera dans les mémoires. La Karmine Corp monte les échelons et propose à chaque fois des événements de plus en plus qualitatifs. Alors, vivement le KCX 3 !

Total
0
Shares
Related Posts
Read More

KROK – JE NE SAIS PAS OÙ S’ARRÊTERA PUSH TO TALK

Commentateur de League of Legends pour OGaming et créateur du podcast Push To Talk, retraçant les carrières des principaux acteurs de la scène française professionnelle de LoL, Krok revient sur la création et l’évolution de son émission à travers le choix de ses invités et la préparation de ses interviews.
Steeelback
Read More

STEEELBACK – MA VISION SUR L’ÉVOLUTION DE L’ESPORT

Alors que l'eSport continue sa croissance au sein des médias et du public, Pierre "Steeelback" Medjaldi est revenu sur l'évolution du monde des pro-gamer. Considéré comme l'un des meilleurs joueurs français de League of Legends, il espère prouver aux néophytes que l'eSport n'est pas juste un simple hobby mais plutôt une pratique professionnelle de très haut niveau qui pourrait un jour faire partie de la grande famille olympique.