Les athlètes sont souvent imperméables à toute communication avant que la compétition ne soit terminée. La rubrique « Dans la peau » permet à un sportif de partager avec vous ces moments secrets et déterminants qui forgent la réussite de leurs projets.

Alors que l’Euro de handball vient de débuter par deux victoires pour l’Equipe de France, le gardien Cyril Dumoulin revient sur un passage particulier du match phare face à la Norvège. 

Cette première rencontre du Championnat d’Europe 2018 contre un concurrent direct à la victoire finale est cruciale, car elle mettrait l’équipe victorieuse dans une position préférentielle pour se qualifier. La fin de match est tendue et l’écart au tableau d’affichage oscille en +1 et 0. C’est à ce moment que le coach Didier Dinart décide de faire rentrer Cyril Dumoulin.

Sans Filtre vous retranscrit le témoignage du gardien publié originalement sur ses réseaux sociaux. (Credit photo © HRS Anze Malovrh)

CYRIL DUMOULIN : MON COACH ME REGARDE DANS LES YEUX ET ME BALANCE " PRÊT A FINIR LE MATCH ?"

Il reste quelques minutes à jouer, on sait tous que cela va se jouer à peu de choses, sur une ou deux actions. Je suis sur le banc, à bouillir en encourageant mes partenaires.

Mon coach me regarde dans les yeux et me balance: “Prêt à finir le match?” Je lui fais signe que oui, emporté par la confiance qu’il me témoigne ainsi…

En rentrant je me repasse en tête tout ce que j’ai vu en vidéo sur chaque tireur, toutes leurs options. Mes partenaires reviennent en défense, je sens leur détermination tout en mesurant la crispation chez l’adversaire. Le ballon pèse lourd dans leurs mains. Je comprends alors que sous la pression, ils risquent de se réfugier sur leur tir préférentiel, j’efface alors les autres options. Sagosen décale Jondal qui se présente au shoot, ce dernier choisit le tir qu’il maîtrise le mieux et il me trouve sur sa route…

On a désormais le ballon de la victoire que mes coéquipiers vont mettre au fond… Sportifs de haut-niveau, c’est sauter, courir, tirer, plus forts plus vite ou mieux que les autres. Mais c’est surtout, comme dans la vie ou en entreprise, faire un choix et ne pas subir les événements…

Tout en laissant le soin à l’expérience de nous guider pour faire le bon aussi souvent que possible…

 

CYRIL

Découvrez les temps forts du match France-Norvège en vidéo.