L’humeur de Sans Filtre : Les France Elite doivent être en intégralité

Tous les lundis, l’humeur de Sans Filtre revient sur un ou des événements qui font l’actualité. Aujourd’hui, la diffusion en intégralité des France Elite, qui doit s’inscrire dans la durée

Le coup de gueule de Maroussia Paré avait résonné lors des France Elites en salle 2020. La déception d’une championne de France Elite complètement délaissée par les caméras. Le 200 m féminin pas diffusé par RMC Sport, qui détenait les droits télé de la compétition. Avec elle, ce sont des Clémence Beretta et nombre d’athlètes qui n’ont pas pu avoir leur minute de gloire télévisuelle. Sacrifié sous l’autel d’une diffusion de deux heures par jour. Insuffisant pour un tel format.

Oui, une compétition d’athlétisme doit être diffusée en intégralité ! Peut-on imaginer un Paris – Monaco dont la retransmission débute à la 60e minute pour s’arrêter à la 80e ? Peut-on imaginer un Clermont -Toulouse s’arrêter avant la fin ? Est-ce envisageable de voir une étape du Tour de France être coupée au pied de la dernière montée ? Non et si c’était le cas, la levée de bouclier serait immense. Et ce serait normal.

Internet est l’avenir des France Elite

Année Covid oblige, la FFA a décidé de miser sur le live stream. Déjà mis en place cet été, ce dispositif a été renouvelé ce week-end pour les France Elite en salle 2021. Quel plaisir de voir toutes les compétitions diffusées sur Facebook et Youtube. Quel plaisir de ne louper aucune miette des exploits de Wilhem Bélocian, Thomas Jordier, Célia Perron ou encore Hugo Hay. Ce bonheur de vivre l’incroyable bagarre au pentathlon entre Célia Perron et Diane Marie-Hardy, qui se sont élevées au niveau européen. Une joie de vivre ce formidable duel entre Laetitia Bapte et Cyréna Samba-Mayéla.

N’oublions pas non plus que l’athlétisme à la mauvaise particularité d’avoir certains champions de France qui ne gagne pas leur vie. Le nerf de la guerre c’est l’image. Le combat c’est la visibilité. Je suis absolument sur que certaines personnes bien placées ont pu découvrir de nouveaux visages et de nouvelles histoires. Que des sponsors vont s’intéresser de plus près à ces profils et à la nouvelle perspective d’être affiché en direct, via ces lives qui sont l’avenir de la diffusion. La télé veut raccourcir les programmes ? Et bien à force de vouloir trop imposer, elle va finir par faire un faux départ et être exclue du jeu de la diffusion. Dans une société de plus en plus accro au numérique, internet est l’avenir. Internet et son considérable pouvoir de liberté.

Pour plus de diffusion et une diffusion plus longue. Aujourd’hui, pour la première fois, le public a pu voir les France de lancers longs. Ils ont vu un record de France d’Alexandra Taverner et Mélina Robert-Michon continuer d’entrer dans la légende de l’athlétisme, avec un 34e titre de championne de France, record absolu ! Dire que l’an dernier, tout cela se serait passé dans un triste anonymat !

Etienne GOURSAUD

Retrouvez ICI l’humeur de la semaine dernière !