Cyclisme – Philipsen première sur le Tour, frustration pour Thomas

Jasper Philipsen remporte une étape nerveuse à Carcassonne. Benjamin Thomas a été repris à 500 m de la ligne
Jasper Philipsen

Jasper Philipsen remporte une étape nerveuse à Carcassonne. Benjamin Thomas a été repris à 500 m de la ligne

Crédit : DR

La poisse pour la Jumbo-Visma

Primoz Roglic non partant. La journée ne débutait pas sous les meilleurs hospices pour la formation Jumbo-Visma du leader Jonas Vingegaard. Et la poisse a continué pour la formation néerlandaise. Steven Kruijswijk a gouté au bitume, en même temps que Wout Van Aert. Pour le 3e du Tour de France 2019, cela a été fatal, touché à l’épaule et à la clavicule, il est contraint à l’abandon. Encore un équipiers précieux en moins pour le maillot jaune, surtout dans la montagne. Et cinq kilomètres plus loin, c’est Jonas Vingegaard en personne qui a gouté au bitume. Plus de peur que de mal pour le maillot jaune, mais une chute est rarement anodine. Il faudra le surveiller attentivement dans 48 heures, pour la première étape pyrénéenne.

La Trek-Segafredo durcit le rythme

Ils ne voulaient pas d’un sprint trop massif ! Alors que l’échappée Nils Pollitt et Michael Honoré ouvraient la route, les coéquipiers de Mads Pedersen, vainqueur il y a deux jours, ont durci la course dans une difficulté à 50 kilomètres de l’arrivée. Pour essorer les plus purs sprinters. Et cela a fait mal. Dylan Groenewegen, Fabio Jakobsen, entre autres, sont passés par la fenêtre. Mads Pedersen avait des ambitions de deuxième succès sur ce Tour de France 2022 ! Une nouvelle fois, ce n’est pas une étape simple dans la fournaise, pour les protagonistes de ce Tour de France qui ne débranche absolument jamais, y compris sur les étapes de transition. Mais certains se sont accrochés, comme Jasper Philipsen. Finalement Dylan Groenewegen a réussi a faire la jonction, bien aidé par son équipe.

Benjamin Thomas héroïque

Alors que Benjamin Thomas et Alexis Gougeard ont relancé la course à 40 kilomètres de l’arrivée, l’étape est de plus en plus nerveuse. Les Français n’ont eu que 35 secondes d’écart maximal. Mais ont résisté jusqu’à très proche du but ! Benjamin Thomas a même tenté sa chance en solitaire, lâchant Alexis Gougeard à 5 kilomètres du but. Le Français est repris à 500 m de l’arrivée. Jasper Stuyven a lancé le sprint mais Jasper Philipsen a été le plus fort. Souvent frustré par Mark Cavendish l’an passé, le Belge a été le plus fort et offre la première victoire à Alpecin sur ce Tour 2022.

Total
17
Shares
Related Posts