Coralie Lassource - Handballeuse

Ailière gauche : #Equipe de France #Erdi VSE #Ancienne Issy Paris Hand #Vainqueur Coupe de la Ligue 2013

Voici nos Quick Questions, un méli-mélo de questions décalées pour mieux connaître vos athlètes préférés. Au lendemain du titre de champion du monde de l’Equipe de France féminine de handball, c’est au tour de Coralie Lassource de s’y coller. L’ancienne joueuse d’Issy-les-Moulineaux, qui nous avait raconté son départ à l’étranger dans le club hongrois d’Erd, se dévoile en quelques réponses. 

Ton idole dans le hand ?

En tant qu’ailière gauche, je dirais le russe Timour Dibirov (Vardar Skopje). Il fait beaucoup de gestes techniques contrairement à moi, j’adore. C’est un peu comme Luc Abalo, mais à mon poste. Ce que faisait Luc jeune, ça m’inspirait beaucoup. Même si je n’ai pas cette folie-là, j’espère que je pourrais la développer. Ma rigueur m’en empêche pour l’instant (rires).

Ta meilleure amie dans le sport ?

J’ai beaucoup de bons amis dans le hand mais Armelle Attingré que j’ai connu à Issy et Jeremy Toto qui joue à Créteil « sortent du lot ». On est vraiment comme des frères et sœurs.

Ton geste fétiche ?

Ça dépend des périodes, quelque fois je peux bien apprécier le lob.

La chose la plus drôle vue sur un terrain ?

Jeremy Toto était tombé par surprise lors d’un 1 contre 1, ça m’avait fait bien rire.

Ton meilleur souvenir hand ?

C’était avec Issy, lors d’un match de Coupe d’Europe. On devait se qualifier pour la finale contre Rostov, et on a extrêmement bien joué. Collectivement, ce match a été parfait et on est passé. Je pense que toutes les filles présentes à cette époque ont ce souvenir en elles.

Ton pire souvenir hand ?

Toutes les finales jouées que nous avons perdues avec Issy.

Ta meilleure qualité ?

Je dirais que j’ai le cœur sur la main pour les personnes que j’aime.

Ton défaut ?

Je suis peut-être d’être trop émotive parfois.

Ton talent caché

J’aime bien cuisiner, notamment le Dombré crevettes, un plat antillais.

À quelle star du hand masculin on pourrait te comparer ?

Les hommes sont plus techniques que les femmes et peut-être avec plus d’intelligence de jeu, car ils ont plus de maturité et d’expériences sur le hand. Je ne saurais pas dire vraiment.

Ton surnom ?

Coco.

Tu aurais fait quel métier si tu n’avais pas été pro ?

J’aurais très certainement travaillé dans le marketing et la communication, j’avais commencé mes études dans ce domaine au début de ma carrière, mais j’ai dû arrêter après le bac. J’espère vraiment reprendre par la suite, c’est un projet en cours.