Mahmoud "Brak" Gassama - Animateur eSport

FIFA : #BeinSports #Orange E-Ligue 1 #Youtubeur "brak2K" #Twitch "Brak2K" #Ancien La Chaîne L'Equipe

Voici nos Quick Questions, un méli-mélo de questions décalées pour mieux connaître vos athlètes et pro-gamer préférés. Après nous avoir raconté son parcours et sa vocation d’animateur, Mahmoud “Brak” Gassama, répond à nos questions décalées sur l’univers de FIFA et des jeux vidéo. 

Ta première partie de jeu vidéo ?

C’était sur Sonic sur la Mega Drive. Il a une place particulière dans mon esprit, ce jeu était magnifique pour l’époque.

Ta première partie sur FIFA ?

Sur FIFA 96, je n’ai pas vraiment de souvenirs de mes premiers matchs par contre.

Pourquoi avoir choisi comme surnom Brak ?

Ça vient d’un membre de ma famille qui m’avait appelé comme ça. J’ai trouvé ça pas mal et j’ai gardé ce surnom.

Ton joueur préféré sur FIFA 18 ?

J’aime beaucoup Neymar et chez les icônes je trouve que Ronaldinho est monstrueux.

Le meilleur joueur du prochain FIFA 19 pour toi ? 

Il y a une shortlist de joueurs qui peuvent prétendre à ce titre : Messi, Ronaldo et Neymar. Je vais peut-être miser une petite pièce sur Messi au vu de son énorme saison. En joker je pense aussi à Mohamed Salah, car en ce moment il est inarrêtable. Tout dépendra aussi du style du prochain FIFA.

Ta célébration préférée sur FIFA ?

Je dirais le robot, une célébration qu’on faisait sur FIFA 13 et 14. Elle mettait bien la haine aux adversaires (rires).

Ton plus gros pétage de plomb manette en mains ?

Mon pire pétage de plomb a bien été repris sur Twitter, c’est la fois où j’ai craqué sur FIFA Ultimate Team. Je voulais acheter un Tolisso et je n’y arrivais pas. Je m’énervais contre les mecs qui faisaient de l’achat/revente, une pratique courante sur FUT. C’est resté mon craquage le plus mythique (rires).

La chose la plus drôle vue en tournoi ?

C’est quand j’ai vu Brian de la Team Vitality perdre contre un japonais lors de l’ESWC. S’il perdait ce match-là, il ne passait pas la poule. À la 89ème il a arrêté son match, car il perdait, il s’est levé et il est parti dans la foule. L’image de le voir partir comme ça sans un bruit, sans s’énerver, c’était magnifique (rires).

Le meilleur jeu de foot de tous les temps pour toi ?

Il y en a 2 pour moi : PES 5 et FIFA 09. Ils ont vraiment placé la barre assez haut, chacun avec leurs qualités.

Ton autre jeu vidéo préféré ?

Tout le monde va dire Fortnite. Ce jeu-là est tellement bien fait, bien suivi par l’éditeur. Ce qui revient c’est qu’ici, quand tu perds c’est uniquement de ta faute. Le dernier FIFA est très compliqué pour les pro-gamer et c’est vrai que Fortnite est particulièrement apprécié chez eux. C’est un peu une porte de sortie pour de nombreux joueurs.

Pourquoi la communauté française se dirige de plus en plus vers Fortnite plutôt que PUBG.

L’avantage qu’a Fortnite, c’est qu’il est accessible facilement sur toutes les machines avec ce choix de direction artistique. Avec PUBG si tu n’as pas la dernière carte graphique ça va être compliqué. De plus le gameplay est assez simple, mais il faut quand même y passe du temps pour le maîtriser.

Le club que tu supportes ?

Je suis né à Paris, j’ai grandi à Paris et j’y vis toujours donc je suis forcément un supporter du PSG. J’évite de le crier sur tous les toits, car je travaille sur l’Orange eLigue 1 qui regroupe tous les clubs du Championnat de France.

Ton joueur préféré ?

De très loin, c’est Zidane. Pour moi c’est le meilleur joueur de tous les temps.

Le pro-gamer français qui a le plus de potentiel pour succéder à Rocky comme Champion du Monde ?

Le jeu cette année est assez aléatoire donc c’est compliqué de dégager un nom. Je dirais peut-être Herozia et pourquoi pas Ayziq qui nous a beaucoup surpris cette année.

Ta plus belle rencontre dans le foot ?

J’ai eu la chance de rencontrer Zidane à la remise du Ballon d’Or grâce à Bruce Grannec qui m’avait invité à la cérémonie.

Ce que tu aimerais avoir de Bruce ? Ce qu’il aimerait avoir de toi ?

Honnêtement j’aimerais avoir son skill, j’ai toujours essayé de comprendre son jeu. Et je pense qu’il aimerait avoir de moi mon anglais (rires).