Ronald Pognon - athlète

Sprinteur #Ancien recordman de France du 100m (9s99) #Champion du monde 2005 du 4x100m #Médaille de Bronze 4x100m JO 2012

QUICK QUESTIONS : RONALD POGNON

Voici nos Quick Questions, un méli-mélo de questions décalées pour mieux connaître vos athlètes préférés. Aujourd’hui, c’est au tour de Ronald Pognon, l’ancien recordman de France du 100m (9s99).

Ton point fort ? 

La détermination, je me mets en mode challenger.

Ta faiblesse ?

Un peu trop perfectionniste

Ton meilleur ami dans le sport ?

Richard Maunier (Champion d’Europe en Salle du 4X400m en 2005).

Ton adversaire le plus coriace ?

Kim Collins, l’athlète le plus expérimenté. 45min avant la course, il va manger une baguette devant toi. La chambre d’appel avec lui était infernale, il va chanter, chambrer, etc. Il est même arrivé avec des tam-tams!

Jason Gardner était d’ailleurs un peu son souffre-douleur car il avait un visage d’ange.

Bolt à côté ce n’est rien !

Ton souvenir le plus fou dans un stade ? 

Le “I did not move” de Jon Drummond en 2003. Le 100m le plus long de l’histoire, 45min !!!

L’athlète le plus gourmand ?

Ladji Doucouré.

Le plus chambreur ?

Kim Collins comme je le racontais, mais ça restait gentillet et bon enfant.

Le plus sérieux ?

Olusoji Fasuba (Recordman d’Afrique du 100m en 9’85), quelqu’un de très méticuleux avec toujours les mêmes gestes.

Ton idole ?

Lindford Christie, j’ai eu la chance de le rencontrer deux fois. Notamment durant la Coupe d’Europe Malaga en 2006 quand je gagne en 10’06.

La nouvelle star du sprint pour toi ?

Trayvon Bromell, athlète américain recordman du monde junior du 100m en 9’97, et avec un record actuellement à 9’84.

Tu as un pronostic de médailles à nous donner pour Paris 2024 ?

Déjà une soixantaine ce sera très bien, une génération va partir donc ça dépendra de la nouvelle.

Tu cours le 100m en combien de secondes aujourd’hui ?

J’ai fait un relais challenge des grandes écoles, et donc je m’étais réentraîné en ne faisant que des courses en côte pendant trois mois. Actuellement, je dois être dans les 11 secondes !