Athlé – Ce qu’il faut retenir des France Elites

Les championnats de France Elite se sont déroulés ce week-end à Miramas. Voici ce qu’il faut retenir de la compétition.
France Elite

Les championnats de France Elite se sont déroulés ce week-end à Miramas. Voici ce qu’il faut retenir de la compétition.

Crédit : DR

France Elite – Thibaut Collet et Margot Chevrier perchés dans les étoiles

Avec Valentin Lavillenie, Thibaut Collet est le seul athlète à avoir fait les minima pour les championnats du monde de Belgrade lors des championnats de France Elite. Avec sa victoire avec 5,81 m, il s’offre le premier titre Elite de sa carrière et franchit pour la première fois une barre supérieure à 5,80 m. Avec ce titre, il devrait s’offrir un ticket pour Belgrade, bien qu’il y ait trois perchistes à deux places en Serbie. A 22 ans, il vient de franchir un énorme cap dans sa carrière et file tout droit vers sa première sélection chez les A.

Et que dire du concours de Margot Chevrier. Au lendemain de l’interview que nous lui avions consacré, elle a réalisé un concours de perche absolument extraordinaire. Elle qui arrivait à Miramas avec un record à 4,54 m, a battu son record non pas une fois, non pas deux fois mais trois fois. 4,55 m puis 4,60 m puis 4,65 m, chaque barre effacée au premier essai dans un concours de dingue. Pour aller égaler le record des championnats détenu par Ninon Chapelle, 2e du concours samedi (4,55 m). Margot Chevrier s’est affranchie ici des minima pour les Europe de Munich. En attendant mieux ?

Le virus a perturbé la fête

Pas de Covid à déplorer, pourtant quelques têtes d’affiches ont du renoncer aux championnats de France Elite. On pense à Kévin Mayer, qui devait s’aligner sur quelques épreuves de l’heptathlon et qui a juste fait le poids. Mais aussi Cyrena Samba-Mayela, qui était la grande favorite du 60 m haies. Mais aussi Aurel Manga, outsider sur le 60 m haies hommes. Tout trois sont qualifiables pour Belgrade mais pour le dernier cité, la donne risque d’être compliquée. Seuls deux athlètes s’envoleront en Serbie et Wilhem Belocian et Pascal Martinot-Lagarde ont prouvé leur grande forme. Pour les deux premiers cités, ce forfait était plus par prudence. On les retrouvera sans soucis pours les mondiaux indoor.

France Elite – Amandine Brossier battue !

Venue pour aller chercher les minima pour Belgrade (52”30), non seulement Amandine Brossier n’a pas réalisé le chrono escompté. Mais l’Angevine n’a pas pu conserver son titre de l’an passé. Battue par une incroyable Camille Seri, qui l’a remonté dans la dernière ligne droite (53”15 contre 53”40). Qualifiée aux JO l’été dernier, Amandine Brossier ne verra donc pas les mondiaux cet hiver.

La résilience de Léonie Cambours

En larmes après le concours de la hauteur, loin de ses espérances (1,75 m). Léonie Cambours a su se remobiliser dans la suite de son pentathlon. Tout d’abord pour glaner un titre de championne de France dont elle était grande favorite. Mais aussi pour réaliser de belles performances. Avec son 12,98 m au poids, son 6,30 m à la longueur et un 2’20”08 correct pour conclure sur son 800 m. Pour un total de 4435 points qui confirment son record personnel établi en janvier (4457 points).

Alors, évidemment, elle a un potentiel a plus de 4500 points, pourquoi pas 4600 points, mais sa capacité à se remobiliser dans une compétition mal embarquée peut-être assez fondatrice pour la suite de sa carrière. Pour aller chercher de plus grandes performances et également se bagarrer dans un grand concours !

Jimmy Vicaut gagne mais ne se rassure pas

Avec sa victoire en 6”65 sur le 60 m, Jimmy Vicaut n’a pas amélioré son meilleur temps de la saison (6”59). Il est apparu crispé dans sa finale et n’a pas pu délier sa foulée. Il ne réalise pas les minima pour Belgrade. Malgré tout, c’est un nouveau titre national et une saison sans blessures, ce qui n’a pas été le cas ces dernières années !

Azzedine Habz en patron sur le 1500 m

10 jours après son record de France du 2000 m, Azzedine Habz a prouvé qu’il était le patron du 1500 m en France. Il a remporté la course en portant une très grosse attaque et en résistant au jeune Flavien Szot ! Celui qui a participé aux JO de Tokyo l’été dernier s’affirme de plus en plus. Il sera à surveiller cet été !

Total
5
Shares
Related Posts