Ça y est, Zlatan Ibrahimovic est arrivé à Los Angeles.

Zlatan Ibrahimovic n’aurait pas pu mieux scénariser ses débuts à Hollywood.

L’attaquant suédois a marqué deux fois lors de son premier match dans la MLS pour permettre le retour des Los Angeles Galaxy dans le match et battre l’équipe des Los Angeles FC 4-3 samedi.

Ses premières déclarations d’après match sont à l’image de ce que nous avons connu lors de son passage en Ligue 1 notamment :

« Ils ont demandé du Zlatan, je leur ai donné Zlatan », a déclaré Ibrahimovic.

Il renchérit lorsqu’il évoque son but magistral :

« Après ça, je me suis dit : arrêtez le jeu maintenant. Je ne veux plus ressentir d’adrénaline ».

Son premier but en Amérique a été magique, audacieux, marquant sur un tir d’un trentaine de mètres et lobant le gardien de but du Los Angeles FC Tyler Miller, pour égaliser le score 3-3 à la 77ème minute. Toujours en recherche de rythme après avoir subi une blessure au genou en avril dernier, Ibrahimovic a déclaré que l’enjeu consistait plutôt à réussir le reste du match qu’à annoncer son arrivée attendue de façon spectaculaire.

« Je me sentais comme si j’avais joué 40 matchs en 20 minutes », a déclaré Ibrahimovic, apparemment éprouvé physiquement. « Avant mon but, je me suis dit cette fois je tire, je ne cours pas avec le ballon, et le ballon est entré dans le but. Je voulais garder de la force pour jouer encore 15 minutes ».

Peu importe l’intention derrière l’objectif, le manager de Galaxy Sigi Schmid a été époustouflé par le talent naturel nécessaire pour y arriver.

« C’est juste la classe mondiale, vous ne pouvez pas enseigner cela », a déclaré Schmid. « Vous ne pouvez pas faire quelque chose de brillant à moins d’oser être brillant, et Ibrahimovic est une définition parfaite du gars qui ose toujours être brillant. C’est un but qui va faire le tour du monde. Ce sera une vidéo top 10 sur YouTube, c’est fantastique ».

Ibrahimovic a poursuivi la série de buts lors de son premier match pour chaque club pour lequel il a joué.

Il avait remplacé Sebastian Lletget à la 71e minute peu de temps après que les chants « We want Zlatan » aient commencé sérieusement. La première action d’Ibrahimovic est intervenue à la 73e minute et a permis à Chris Pontius de marquer le but de 3-2.

« C’était un bon travail d’équipe, mais au final, je pense que c’était le jour de Zlatan », a déclaré l’attaquant du Galaxy, Ola Kamara.

Au moment de son premier but le stade a explosé, mais Zlatan n’avait pas terminé – il a également marqué le but vainqueur dans le temps additionnel.

Nous ne savons toujours pas ce que l’avenir réserve à Ibrahimovic – si ce match remarquable était une bande-annonce pour de futures sensations fortes ou juste un symptôme du talent du grand homme pour une théâtralité qui fait fréquemment basculer dans l’absurdité. Les trajets pour les rencontres en MLS sont longs, et se déroulent principalement sur des vols commerciaux. La récupération d’un match à l’autre, même pour le joueur le plus jeune et le plus apte physiquement, est une grande partie de la vie professionnelle du footballeur. Après plusieurs blessures et un âge qui avance, ce serait naturel que son niveau en pâtisse…

Mais parfois, Zlatan Ibrahimovic est juste irréel.

SANS FILTRE