Vuelta 2022 – La Jumbo-Visma en impose, Gésink en rouge

La Jumbo Visma remporte le chrono par équipe de la Vuelta 2022. Robert Gesink prend le rouge. La Groupama-FDJ termine 6e.
vuelta 2022

La Jumbo Visma remporte le chrono par équipe de la Vuelta 2022. Robert Gesink prend le rouge. La Groupama-FDJ termine 6e.

Crédit : DR

Ca y est, la Vuelta 2022 s’est élancée. Le Tour d’Espagne, dernier des trois grands tours de la saison, la course qui vous fait tranquillement basculer de l’été vers les courses de la fin de la saison. De la revanche pour certains, comme pour Primoz Roglic, triple tenant du titre et encore malchanceux sur le dernier Tour de France. Comme Richard Carapaz, qui a perdu le Giro lors de la toute dernière étape de montagne, assommé par les coups de butoirs de Jay Hindley. L’Australien, présent sur la Vuelta, sera t’il dans la même condition que sur les routes italiennes. Quid de Juan Ayuso, le jeune prodige de la UAE, qui découvre son premier grand tour. Peut-il faire une Tadej Pogacar 2019 ? Remporter trois étapes et s’inviter sur le podium de son premier Grand Tour ?

Vuelta 2022 – Roglic prend du temps à tout le monde

Et Thibaut Pinot ? Que peut-il viser ? Le général ? Les étapes ? Une question sans réponse. D’autant que la Groupama-FDJ brouille les cartes de la meilleure des manières. Par un superbe chrono par équipes, pour l’étape inaugurale de cette Vuelta 2022. La formation Française s’invite parmi les meilleures, avec une 6e place et signe sa meilleure performance depuis le Tour 2019. Tiens, l’année où Thibaut Pinot a remporté le Tour de France.

Et pour la Jumbo-Visma ? Elle va bien, merci pour elle. La formation néerlandaise a éclaboussé les routes du dernier Tour de France, avec la victoire de Jonas Vingegaard, qui s’est adjugé le maillot à pois, mais aussi le maillot vert avec Wout Van Aert. Autour de Primoz Roglic, qui semble en bonne condition, elle a écrasé le chrono. Robert Gesink, 36 ans, endosse le maillot rouge. Coureur emblématique, déjà présent du temps de la Rabokank, il se fait récompenser. Primoz Roglic a pris du temps à tout le monde ! Ineos termine 2e à 13 secondes et propulse Richard Carapaz sur de bon rails. Tout comme Quick-Step de Remco Evenepoel, 3e à 14 secondes.

Total
9
Shares
Related Posts