Ski Alpin – Podiums pour Tessa Worley et Alexis Pinturault en géant

Podiums pour Alexis Pinturault à Adelboden et pour Tessa Worley du côté de Kransjka Gora. Le géant français se porte bien.
Alexis Pinturault

Les Jeux Olympiques de Pékin approchent à grands pas, et les géantistes français continuent de montrer de très belles choses. Victorieuse du dernier géant de 2021 en Coupe du monde à Lienz (son 15e en carrière), Tessa Worley est de nouveau montée sur le podium, à Kransjka Gora. Deuxième de la première manche derrière Sara Hector pour seulement 8 centièmes de la suédoise, elle a réalisé un excellent second run. Détronant Marta Bassino, elle prit les rênes de la course avant l’ultime concurrente, Hector, qui l’emportera largement en réalisant le meilleur temps de la manche.

Ce sont de nouveaux gros points pour Worley, qui se retrouve désormais troisième au classement du globe de géant, derrière Hector et Mikaela Shiffrin. Il reste une dernière course à la Bornandine (Kronplatz, fin janvier) pour souligner ses ambitions avant le géant olympique.

Lui a retrouvé ses ailes depuis quelques courses. Alexis Pinturault, empereur d’Adelboden la saison passée avec ses deux victoires en deux géants, a renoué avec le podium dans sa discipline de prédilection, après une course géniale. Manuel Feller a réalisé une prestation d’anthologie, sur un fil permanent, pour s’adjuger la deuxième place devant Pinturault, propre dans l’ensemble. Il avait commis une erreur en fin de premier run, aucune ensuite, ce qui explique sans mal sa 3e position.

Car devant, il y avait un nouvel ogre. Marco Odermatt, glouton depuis le début de la saison, décroche un succès de plus en géant (4 victoires en 5 courses) devant son public, complètement bouillant. Le monstre helvète a encore assommé la compétition, bluffant de puissance et de justesse tout au long de la course. Il s’avance vers les J.O. en très grand favori, assurément.

D’autres Français ont réussi de beaux résultats : Mathieu Faivre termine 5e à Adelboden, et aurait pu rêver d’une meilleure perf sans une grosse faute d’intérieur. Il devance notamment le revenant Cyprien Sarrazin (10e) et Thibaut Favrot (13e).

Total
1
Shares
Related Posts