Rugby – UBB Leicester notes de la courte défaite bordelaise (13-16)

Délicate entrée en matière pour Bordeaux-Bègles, battu par le leader du championnat anglais en entame de la Champions Cup. UBB Leicester
UBB Leicester

UBB Leicester. Voilà une défaite inaugurale qui n’annonce rien de bon pour le leader du Top 14 Bordeaux-Bègles. Face au premier de Premiership, Leicester, les Bordelais ont réalisé une rencontre aux deux visages. En première mi-temps, ils ont trop peu porté le ballon et ont été menés, mais sont presque miraculeusement parvenus à revenir à égalité à la pause. Puis, alors qu’ils ont mis plus d’intensité, d’envie, ils ne se sont pas suffisamment mis à l’abri pour se prémunir d’un retour des Tigers. C’est ce qui s’est produit en fin de match, avec deux pénalités dans le dernier quart d’heure. L’UBB n’a plus que trois rencontre, dont une revanche à Leicester pour se qualifier pour les 8es. Voici les notes de ce UBB Leicester.

retrouvez les notes de la rencontre de Toulouse à Cardiff ICI

UBB Leicester – Paiva, rentrée mi-figue mi-raisin

Jefferson Poirot (X/10) : De retour dans le quinze pour la première fois depuis plus d’un mois, il n’a pas pu tenir sa place plus d’un quart d’heure, remplacé par Thierry Paiva (5,5/10). Ce dernier s’est retrouvé en fâcheuse posture dès l’entrée, bousculé en mêlée fermée par Heyes, écopant de deux pénalités. Il a fait parler sa tonicité avant la pause, reprenant le dessus en mêlée et portant rugueusement les ballons en résistant aux avants adverses pour gagner les mètres. Une nouvelle grosse charge (64e) et des mètres avancés. Une regrettable troisième pénalité (68e) pour une poussée en travers qui permet à Leicester d’égaliser. Il est sorti touché, lui aussi, ce qui laisse craindre des difficultés futures pour l’UBB à gauche. 

Clément Maynadier (4,5/10) : Pénalisé au sol pour avoir conservé la balle et ralenti le turn-over de Leicester (14e). Bon ballon échappé malgré la grosse avancée du ballon porté (25e) girondin vers l’essai et touche pas droite dans la foulée (26e). Deux lancers mal négociés mais un ensemble qui reste correct. Sollicité notamment en fin de mi-temps dans la grosse séquence pour aller percuter le rideau des Tigers.  

Ben Tameifuna (6/10) : Le pilier tongien, rarement titulaire, a eu un premier acte délicat à gérer, car sevré de ballons. Il s’est donc retrouvé à beaucoup défendre, solide au plaquage. En mêlée fermée, il a largement tenu tête à Genge, lui roulant même dessus avant la pause (38e). Affamé, il a percuté deux fois consécutives au retour des vestiaires, pour gagner du terrain. Il a cédé à son tour contre Genge devant ses poteaux en mêlée fermée (48e).    

Kane Douglas (4/10) : Dur sur l’homme, le deuxième-ligne britannique l’a un peu trop été au goût du corps arbitral sur une relance de Leicester, sanctionné d’un carton jaune pour un plaquage régulier, mais trop haut. Son engagement total est important, pour faire progresser les ballons portés, dans la mêlée fermée également. Trouvé en touche sur le premier lancer de Dweba (52e). Pénalisé (75e) pour ne pas s’être sorti de la zone de plaquage.

Belle prestation de Louis Picamoles

Thomas Jolmes (4,5/10) : L’ancien rochelais et toulonnais n’a pas eu grand-chose à se mettre sous la dent en début de match, pas sollicité dans les airs et peu trouvé avec le ballon. Il a donc défendu, les ballons portés notamment. Un peu plus mis en évidence après la pause, avec des ballons touchés, et une prise de balle sur touche. Sorti peu de temps avant l’heure de jeu.

Cameron Woki (6,5/10) : Comme à son habitude, on a retrouvé le flanker plein d’énergie dès le coup d’envoi. Il a tenté d’avancer ballon en main, de faire vivre le jeu avec des passes rapides, comme celle sur un pas pour Tameifuna petit côté (14e). Pénalisé au sol pour un hors-jeu devant sa ligne (16e), puis pour être entré sur le côté d’un maul anglais (32e). Un peu moins en vue pendant un temps, il a remis du gaz avec un départ au ras tonique et un soutien pour Lucu dans la foulée (57e). Intouchable sur les prises de balle en touche.    

Bastien Vergnes Taillefer (5,5/10) : Le jeune troisième ligne, qui joue de plus en plus, est doté d’un très bon sens du jeu offensif. Sur une séquence rapide de l’UBB, il a porté à deux reprises le ballon, servant un off-load puis une passe avant contact qui permettent d’accélérer le jeu. Sur une situation de turn over, il a concédé un en-avant au contact (42e). Quelques plaquages à mettre à son actif. Pénalisé sévèrement pour son soutien défensif à Louis Picamoles en fin de rencontre (72e).    

Louis Picamoles (6,5/10) : Dans une première mi-temps où le ballon à beaucoup changé de camp, il ne l’a que peu porté. Alerté après un lancer capté par Woki, il commet un en-avant au sol en tombant (30e). Il a parfaitement suivi le mouvement initié par Woki et suivi par Maxime Lucu, a progressé ballon en main jusque dans les 22m, avant de perdre le ballon au sol, dépourvu de soutien (57e). Le prochainement retraité a très bien géré ses sorties de mêlées, combinant régulièrement avec Lucu. Très gros plaquage offensif qui n’est pas récompensé (72e).     

UBB Leicester – Lucu et Moefana indispensables

Maxime Lucu (7/10) : Son jeu au pied a été très précieux face à l’équipe de Leicester qui a énormément utilisé les ballons hauts. Il a régulièrement rendu le ballon avec ses longs coups de patte. L’ancien biarrot a beau revenir chercher Hegarty dans l’intervalle, il ne peut pas empêcher le premier essai du match (21e). Sur les assez rares situations offensives de l’UBB, il a très bien rythmé les sorties de balle. Il sert Moefana bien lancé sur l’essai de Dubié (40e). De bons choix de jeu, comme sur le petit côté négocié avec Lam (55e).  3/4

François Trinh-Duc (5/10) : Légèrement moins solide que Lucu ou Ducuing dans le duel au pied contre George Ford, il a du concéder quelques touches assez courtes qui n’ont pas trop mis à l’abri l’UBB. Sur une situation d’avantage juste avant la pause (39e), il n’a peut-être pas fait le meilleur choix en tentant le jeu au pied vers Mori, mal joué et récupéré par un anglais. Quand il ne s’est pas servi de son pied, il a bien servi ses équipiers et bien distribué les mouvements, n’abusant pas des passes compliquées ou    

Ben Lam (6/10) : Une grossière erreur pour débuter la rencontre, puisqu’il a ramené le ballon dans ses 22m et Ducuing a ensuite trouvé une touche directe (5e). Dans la foulée, on a fait appel à sa puissance (6e) pour casser le rideau, mais il s’est esseulé et s’est fait pénalisé au sol. Grosse pression défensive sur le réceptionneur d’une chandelle pour lancer ensuite un contre-ruck (41e) et récupérer le ballon. Surplus d’énergie vers l’heure de jeu, capable de remettre de l’avancée en partant arrêté, et une superbe dernière relance (79e).   

Yoram Moefana (6,5/10) : Le très jeune centre international est une sorte de porte blindée, qui conserve le ballon à merveille et gagne de nombreux mètres avec. Solide sur les un contre un, il navigue beaucoup, et c’est en position d’ouvreur qu’il a délivré la passe décisive pour l’essai de Dubié (40e) avant la pause, libérant les bras tout juste avant le plaquage adverse. Encore très solide à l’impact, il parvient à trouver Ducuing après contact en tombant (69e) pour faire vivre le jeu.  

UBB Leicester – Ducuing, Monsieur propre

Jean-Baptiste Dubié (5,5/10) : Le combattant centre bordelais, qui est devenu capitaine à la sortie de Poirot, est allé chercher un contest précieux dans une bonne phase de pression de l’UBB (24e). Présent au soutien, il est à la réception de la passe parfaite de Moefana pour marquer sous les poteaux (40e). Il se dérobe rarement et a donc sauvé quelques situations tranchantes de Leicester avec des plaquages appuyés. Légèrement en retard sur le service rapide de Lucu, il échappe le ballon du bout des doigts.  

Federico Mori (5/10) : Un ballon rendu après un petit coup de pied mal tapé (5e) alors que Bordeaux avait réalisé une belle avancée. Trinh-Duc s’est servi de sa puissance pour tenter de casser le rideau. Servi par Ducuing le long de la touche, il a tenté d’avancer mais est assez vite sorti des limites du terrain (37e). Sa puissance est intéressante, elle peut permettre de créer des brèches. Défensivement, il a régulièrement été en retard sur des décalages, mais sans gravité.

Nans Ducuing (7,5/10) : Peu utilisé ces derniers temps au profit d’un excellent Romain Buros, il s’est fait canarder par George Ford dans ses 22m. Une belle relance d’entrée (3e), et une situation dangereuse sauvée (7e) à la réception d’un petit par-dessus. Petite bourde avec une touche directe (5e) car Lam avait entré le ballon dans les 22. Solide pour prendre un ballon en l’air sur une transversale de Ford (33e) et chahuté par Saumaki. Encore une bonne lecture du jeu avec une passe dans un timing parfait pour Mori (36e) petit côté. Nouveau sauvetage devant sa ligne, où il met le pied devant Porter (45e). Globalement impeccable en l’air, jusque dans le camp adverse avec cette impeccable réception (69e). Au soutien de Moefana dans la foulée.    

Le banc (6/10) : Dweba et Kaulashvili sont entrés sur la pelouse avec une bonne énergie, de la tonicité ballon en main et une défense solide. UJ Seuteni a d’abord été intéressant avec son pied, trouvant une longue touche puis réussissant un joli par-dessus. Mais il a commis un gros en-avant dans ses 22m, provoquant une mêlée sur laquelle l’UBB fut pénalisé. Alban Roussel n’a pas énormément pesé après avoir remplacé Jolmes. Un contre en touche très important pour Alexandre Roumat.

Mathéo RONDEAU

UBB Leicester

Total
21
Shares
Related Posts