Rugby – Les 3 exploits du XV de France sous Fabien Galthié

La France a battu l’Austalie 26-28. Un exploit majeur de la mandature de Fabien Galthié. On vous propose de revivre les trois matchs les plus marquants !
XV de France exploits - un top 3 qui marque le mandat de Galthié
XV de France exploits – un top 3 qui marque le mandat de Galthié

La France a battu l’Australie 26-28. Un exploit majeur de la mandature de Fabien Galthié. On vous propose de revivre les trois matchs les plus marquants !

France – Angleterre 24 – 17 (2/02/2020, Tournoi des VI Nations)

C’est la première du tout nouveau sélectionneur Fabien Galthié. La France sort d’une coupe du monde 2019 et d’une élimination frustrante en quart de finale contre les Gallois. Mais est toujours en proie au doute, après huit années d’errances de déliquescence. Au Stade de France se dresse la redoutable Angleterre d’Eddie Jones, finaliste sortant d’une coupe du monde où elle a été impressionnante. Une Angleterre qui avait broyé les Bleus 44-8 au précédent match.

Et d’entrée, sur une magnifique combinaison, Vincent Rattez inscrit un essai ! L’Angleterre est pris à la gorge et sur un cafouillage, Ollivon file seul à l’essai. Qui sera confirmé par Nigel Owens après la vidéo ! Après 22 minutes, les Bleus mènent 17-0, séduisent et emballent totalement un public conquit ! Une défense héroïque et les Bleus gardent à la pause ce bel avantage ! On croit rêver. Et cela se confirme à la reprise, lorsque les crochets d’Antoine Dupont mettent au supplice la défense Anglaise ! Le demi de mêlée de Toulouse trouve son capitaine Ollivon qui s’offre le doublé ! 24-0 et il ne reste que 24 minutes !

L’Angleterre se rebiffe alors et Jonny May réduit l’écart moins de deux minutes après la transformation française, sur un exploit personnel ! Et huit minutes plus tard, le virevoltant ailier anglais s’offre le doublé. 24-14. Le doute s’installe. Les Bleus, trop souvent habitués à craquer en fin de match, vont-ils céder de nouveau ? Et bien non ! Les Anglais vont pousser dans le dernier quart d’heure mais les Bleus craqueront pas. En désespoir de cause, dans le temps additionnel, Farrell inscrit la pénalité du bonus défensif ! Un point précieux qui aura des conséquences quelques mois plus tard.

Galles – France 23 – 27 (22/02/2020, Tournoi des VI Nations)

Vingt jours après le combat contre les Anglais et une victoire contre l’Italie entre les deux rencontres, la France se déplace en terre hostile. Les Gallois restent sur 3 victoires de rang et les cinq derniers match se sont conclus sur un écart de cinq points ou moins. Ce match ne dérogera pas à la règle. Dan Biggar ouvre le score d’entrée, sur penalité. Mais la France réplique. Une chandelle d’Ntamack et Thomas va au duel. Le ballon arrive dans les mains de Bouthier qui file à l’essai (3-7, 8e).

Le match est tendu, les deux équipes y vont de leur pénalité. Mais les Bleus trouvent la faille. Sur une belle combinaison en touche, Willemse aplatit en fougue et en force (6-17, 32e). A l’instar du match contre l’Angleterre, les Français vont réussir une séquence défensive de toute merveille, résistant pendant près de 5 minutes dans leur 22 m. Pour basculer en tête à la pause (9-17). Malheureusement, à la reprise, le XV de France craque de nouveau. En force, après des pick and go, Lewis aplatit en force. (16-17, 49e). Et la domination galloise s’intensifie ! On pense les Bleus au bord du supplice sur une séquence au large, mais Romain Ntamack intercepte et file à l’essai, qu’il transforme lui-même (16-24, 53e).

Ntamack qui ajoute trois point précieux dix minutes plus tard. Mais les Bleus craquent de nouveau 5 minutes du terme. Biggar inscrit un essai qu’il transforme (23-27, 75e). Les Bleus tiennent résiste. Un ultime frisson pour eux, lorsque Tompkins prend l’intervalle et s’enfonce dans la défense française. Mais il est repris et sur le ruck, Camille Chat met les mains sur le ballon et obtient une pénalité. Les Bleus tiennent leur victoire !

Australie – France 26 – 28 (12/07/2021, test match)

Six jours après une défaite très frustrante lors du premier Test contre l’Australie (résumé en vidéo ICI), le XV de France venait à Melbourne avec des envies de revanche. Et ce fut un match pour l’histoire ! Plus de trente ans après la dernière victoire d’un XV de France en terre australienne, les Bleus sont allé décrocher un succès de prestige, là même où la semaine passée ils étaient passés si près. Que ce fut dur pourtant, du début à la fin, face à la pression incessante des Australiens en entame de match. Mais les hommes de Galthié ont tenu bon, n’ont pas encaissé d’essai, et ce sont même eux qui, assez brillamment, ont pris les commandes, pour ne les lâcher que dans les dernières minutes.

Encore après, au retour des vestiaires, ils ont tous fait honneur au maillot bleu, ces jeunes hommes, qui pour certains ne comptent qu’une poignée de matches en Top 14 (aucun pour Jaminet !). On a cru qu’ils avaient tué le match, mais il fallait bien que la dramaturgie revienne au galop, les Wallabies inscrivant dix points dans les dix dernières minutes pour prendre l’avantage. Mais une dernière mêlée à tout chamboulé, avec Danty en 3e ligne et Woki en 2e barre, et les Bleus d’un Jaminet au sang froid, face aux sifflets, l’ont emporté, dans la nuit de Melbourne.

Etienne GOURSAUD et Mathéo RONDEAU

Total
31
Shares
Related Posts