Tennis – Les hommes en nombre, Alizé Cornet et Harmony Tan seules survivantes : les tops et les flops français du 1er tour de l’Open d’Australie

Monfils

Après le premier tour à l’Open d’Australie, une sélection a déjà été faite chez les Français et Françaises. Entre un Monfils convaincant et un tableau féminin qui se vide de ses Françaises, retour sur les premiers matchs du Grand Chelem australien.

Orphelin de Novak Djokovic, rentré en Serbie après toute l’affaire de l’exemption médicale, l’Open d’Australie a débuté dans la nuit de dimanche à lundi 17 janvier. Et dès les premières heures, les Français ont su se mettre en évidence, ou non…

Les tops

Une jeunesse conquérante

Benjamin Bonzi, l’une des révélations de la saison 2021 (3 titres consécutifs en Challenger, la 2e division mondiale, et une entrée dans le top 100 mondial) a confirmé tous les espoirs placés en lui. 

Il s’est imposé face à l’Allemand Peter Gojowczyk, 8e de finaliste du dernier US Open, assez simplement (6-3, 6-3, 6-3). 

Dans le premier affrontement franco-français, le jeune Corentin Moutet (22 ans) a globalement dominé Lucas Pouille, en grande difficulté ces derniers mois. Le 100e joueur mondial, après la perte du premier set, s’est finalement remotivé et a remporté en 4 sets (3-6, 6-3, 6-4, 6-3) ce match du 1er tour de l’Open d’Australie.

Arthur Rinderknech aura fait sué nombre de téléspectateurs. Face à Alexei Popyrin, soutenu par tout son pays, le Français s’en sort finalement en 5 sets. Globalement dominateur tout au long du match, le joueur de 26 ans affrontera Daniel Evans au 2e tour, tombeur de David Goffin.

Face à la Kazakhe Yulia Putinseva, la jeune Harmony Tan a déjoué les pronostics, s’imposant 6-3, 6-3. Son tournoi pourrait toutefois s’arrêter au prochain tour, où elle rencontrera Elina Svitolina, qui pourrait bien devenir la bête noire des Françaises.

Les trentenaires en nombre au deuxième tour

Le principal espoir français pour cet Open d’Australie Gaël Monfils s’est défait du 64e joueur mondial, Federico Coria, en 1h35 (6-1, 6-1, 6-3). Prochain tour face au redoutable Bublik

Adrian Mannarino est lui sorti vainqueur de son duel face au local James Duckworth, en 5 sets et plus de 3h de jeu. 

Le variable Benoît Paire, dans un match décousu à l’ambiance folle a su finalement prendre la mesure de son adversaire, le Brésilien Thiago Monteiro. Très solide derrière son service (30 aces), le Français affrontera Grigor Dimitrov au prochain tour. 

Alizé Cornet, qui avait hérité d’un tirage favorable face à la 118e mondiale Viktoriya Tomova, se qualifie pour la 10e année consécutive au 2e tour de l’Open d’Australie.

Les flops

Déjà le retour en France pour de nombreuses filles

On s’en doutait, et ça n’a pas raté. Non protégées, les filles avaient la possibilité de tomber sur les meilleures joueuses du monde. Pour Fiona Ferro, son Open d’Australie a tourné court face à Elina Svitolina, malgré un deuxième set plus accroché (6-1, 7-6). 

Diane Parry avait elle hérité d’un tirage plus simple, en affrontant la jeune Marta Kostyuk. Mais comme pour Ferro, le résultat a été le même. 2 sets à 0. Destin semblable pour Kristina Mladenovic, qui était opposée à Belinda Bencic (6-4, 6-3). 

Clara Burel n’avait que peu de chances, et elle n’a pu les saisir. Face à l’Espagnole Gabriela Muguruza, la Française s’incline 6-3, 6-4.

Océane Dodin a résisté un set de plus face à Irina-Camelia Begu. La Roumaine a finalement eu le dernier mot lors de la 3e manche. Après avoir rejoint le 3e tour à l’US Open, cette défaite ne confirme pas les espoirs placés en elle. 

Caroline Garcia, désillusion de ce début de tournoi. Retombée à la 70e place mondiale, elle affrontait la jeune Hailey Baptiste. Après un premier set remporté, elle a finalement lâché les 2 suivants. Pour la 1e fois depuis 2016, elle ne franchit pas le 1er tour du premier tournoi du Grand Chelem.

Les déceptions Gaston et Humbert 

Hugo Gaston ou l’inconstance. Opposé à l’Australien Christopher O’Connell, 175e joueur mondial, le Français n’a pas su continuer sur la lancée de la fin de saison 2021. 

De son côté, Ugo Humbert faisait face à son aîné Richard Gasquet. 12 ans les sépare, et c’est ici l’expérience qui a payé. Dans un affrontement de plus de 4h, le 40e mondial, grande promesse du tennis français, a craqué après le premier set remporté, laissant les trois suivants au Biterrois.

Total
14
Shares
Related Posts
Novak Djokovic
Read More

Tennis JO : Les demi-finales Messieurs, boulevard pour Djokovic ?

Après quatre matchs disputés, l’heure des demi-finales est arrivée pour le tournoi simple messieurs. Le numéro un mondial, Novak Djokovic, facilement qualifié, affrontera l’Allemand Alexander Zverev pour une place en finale de ces JO 2020. Dans l’autre partie de tableau, ce sera un duel d’outsiders entre Karen Khachanov, tombeur du Français Ugo Humbert, et l’Espagnol Pablo Carreño Busta.