Lénaïg Corson - Rugbywoman

2ème ligne / ailière : #Equipe de France à XV #Equipe de France à VII #Stade Rennais Rugby

Pendant cette édition 2019 de la Coupe du Monde de rugby au Japon, Sans Filtre fait intervenir des acteurs du sport pour vous donner leurs analyses à chaque journée de la compétition. L’actuelle joueuse du XV de France nous livre donc son avis sur le deuxième match des bleus.

Que ce fut laborieux mais le resultat est là : victoire avec bonus. L’objectif des 5 points est atteint mais il est clair que l’on attendait beaucoup plus de jeu et de précisions de nos bleus.

L’entame du match avec ce petit coup de pied par dessus pour Huget et cette superbe diagonale de Lopez en renversant le jeu pour Raka, auraient pu annoncer un très beau match de rugby mais l’équipe est complètement passé au travers pendant 50 minutes. C’était très frustrant de voir autant d’en avants, de fautes de main, de passes dans les chaussettes, de manque de finition… forcément on se dit que le ballon doit être glissant. Pourtant, les USA semblaient mieux le maîtriser.

L’enchaînement de mauvaises actions de la part de plusieurs joueurs de l’équipe, l’agacement, le langage du corps et l’attitude négative ont plombé l’équipe qui n’arrivait pas du tout à trouver des solutions collectives pour sortir la tête de l’eau. On ne réussissait pas à imposer notre rythme et les attitudes au sol et de replacement étaient moins dynamiques que sur le premier match.

On manquait de profondeur sur nos phases offensives. Les joueurs n’étaient jamais lancés avant de prendre les ballons, c’était donc facile à défendre pour des américains qui avaient plus d’envie que nos français. Ceux-ci venaient bien fermer à deux et faisait exploser le ballon des mains de nos bleus.

Heureusement que ces 20 dernières minutes viennent éclaircir ce match très mal engagé. Une fois de plus l’apport de joueurs frais a fait plus que du bien. Serin, Médard, Vahaamahina, Aldritt et la première ligne ont remis l’équipe sur de bons rails et ont accéléré le tempo. On sent qu’ils se sont lâchés davantage et il y avait plus de concrétisation. On retrouvait une meilleure défense de ligne et plus agressive.

On s’est rassuré sur une fin de match plus en réussite, mais on attendra une équipe contre les Tonga capable de faire un match complet sur ses deux mi-temps. On a envie de vibrer derrière nos bleus et d’en être fiers alors j’espère que le prochain match tiendra ses promesses. Les Tonga n’ont pas gagné un seul de leur match et l’on peut s’attendre à un match rugueux de leur part.

PS : je ne peux terminer cette rubrique sans parler du match Japon-Irlande ! WOW c’est vraiment le coup de cœur de cette Coupe du Monde et à la fois le coup de tonnerre sur la planète rugby. Comment ne pas être fasciné par le jeu des japonais. Tellement d’envie, d’agressivité, de replacement en défense et en attaque, nous avons pu voir une équipe très propre, très organisée, capable de jouer dans n’importe quel espace avec réussite.
Bravo les japonais, vous nous avez fait vibrer. Je tenais également à féliciter les irlandais pour le fair play en ayant organisé cette haie d’honneur en fin de match. Des valeurs du rugby qui me tiennent à cœur.

LENAÏG