Crédit photo Une : DR

En 10 ans, Le MOBA League of Legends a su s’imposer comme une référence chez les joueurs, amateurs ou professionnels. Malgré un lancement difficile, en 2011, deux ans seulement après ses débuts, League of Legends disposait déjà d’une communauté énorme. En 3 ans, on comptait 67 millions de joueurs mensuels, le rendant plus populaire que DOTA et Warcraft III réunis. Aujourd’hui, ce n’est pas moins de 100 millions de joueurs qui se connectent chaque mois sur la faille de l’invocateur.

Peut-être encore plus étonnant est le nombre de personnes qui regardent les compétitions en ligne sur des services de streaming comme Twitch et YouTube. 250 M de spectateurs pour les tournois LEC/LCK et pas moins du double pour les phases finales européennes.

Sans compter les milliers de fans qui se pressent dans les arènes pour assister à des événements majeurs comme les LCS le championnat incontournable qui a lieu chaque année dans une ville différente.

Malgré cela, en 2018, pour la 1ère fois depuis son arrivée sur Twitch, un jeu a dépassé League of Legends en termes de nombres d’heures regardées sur Twitch.
Ce jeu, Fortnite, a explosé tous les scores 125 Millions de joueurs en 2018, et 250 Millions en 2019.

Était-ce la fin ? Après 10 ans, League Of Legends était-il en train de mourir, ou ce n’était que temporaire ?

 

Pour comprendre l’impact de LoL sur dans la scène esportive, il faut avoir en tête les acteurs qui gravitent autour d'une compétition.

La raison de cette baisse est notamment due au fait que beaucoup de streameurs populaires ont pointé du doigt, le fait qu’après des années de jeu, ils ne se sentaient pas récompenser. Riot Games a alors réagit et a créer un partenariat pour les streameurs, ainsi, ils peuvent avoir des contenus exclusifs, mais aussi contacter les développeurs afin d’en savoir plus sur les futurs contenus. L’arrivée des Worlds a également su redonner à League of Legends sa place de numéro 1.

Au bout de plusieurs années, League of Legends a réussi à s’imposer comme le jeu de référence sur la scène esportive. Et derrière chaque équipe, c’est un véritable business. De grandes marques comme Coca Cola sont très impliquées dans l’esport, c’est également pour cela, que les compétitions ne cessent de grandir, et de proposer des cash prize toujours plus impressionnants.

League of Legends a su tirer son épingle du jeu, et a rendu ses compétitions uniques. De la communication, au marketing, le jeu est sur tous les fronts. Les mises à jour régulières permettent d’ajouter de nouveaux contenus afin que les joueurs ne se lassent pas.

L’une des forces majeures de League of Legends, c’est son modèle économique. En effet, c’est l’un des 1er jeu complet en free to play. Les contenus payants sont uniquement des cosmétiques, ce qui rend le jeu très équitable.

On peut aussi citer les « Patchs Notes »* très régulier, permettant aux développeurs d’écouter la communauté, et d’équilibrer le jeu, ceux qui peut potentiellement changer le cours d’une partie.

*Ensemble d’informations lié à une mise à jour, regroupant les équilibrages de champions, objets, dégâts des monstres, mais aussi l’ajout de contenus. Actuellement, c’est le patch 9.14 qui est le serveur live.

Tous ces points permettent aujourd’hui à League of Legends de dominer la scène esportive, mais pendant encore combien de temps ? Avec l’arrivée d’un nouveau mode de jeu Team Fights of Tactics, qui s’est placé dès son arrivée en second sur Twitch, on imagine que Riot Games est encore tranquille pour un bon moment.

Akram Rahiel.