Handball – Ukraine France : Les Bleues peuvent dire merci à Gabriel (28-25) !

L’équipe de France féminine de handball s’en sort miraculeusement face à une équipe d’Ukraine qui aura tout donné.
Ukraine France handball
Ukraine France handball

L’équipe de France féminine s’en sort un peu miraculeusement contre une équipe d’Ukraine qui aura crânement joué sa chance et posé des difficultés aux Bleues, portées par une Catherine Gabriel déterminante dans les cages. Elles enchaînent un second succès de rang en qualifications de l’Euro 2022. Résumé Ukraine-France handball

L’Ukraine a challengé la France dans le premier acte

C’est avec une certaine confiance que les Bleues abordent ce déplacement en Ukraine, après la victoire probante contre la République Tchèque mercredi (38-22). Pourtant, les Bleues vont être challengé par une très belle équipe ukrainienne tout au long de ce premier acte. Le début de match est tendu (3-4). Les Bleues sont portées par Alicia Toublanc, l’une des nouvelles de cette équipe qui inscrit un beau 3-3. Les Bleues profitent de ballons de récupération pour creuser l’écart (5-9, 13e). Pas aussi brillantes et un peu plus friables défensivement que mercredi contre la République Tchèque. Les solutions sont trouvées à l’image d’une Iryna Glibko en grande forme (5 buts).

Mais elles font le travail, avec une Méline Nocandy, qui a véritablement pris une grosse dimension cette saison, avec un énorme 5/5 en ce début de rencontre. (9-13, 20e). Les Ukrainiennes jouent crânement leur chance et profitent aussi d’une petite défaillance de Laura Glauser, un peu plus en difficulté que mercredi. L’Ukraine est bien dans sa partie et gène considérablement la défense française, qui n’avait pas autant souffert depuis longtemps (15-16, 29e). C’est sur ce score que les deux équipes rejoignent les vestiaires. Côté satisfaction, on peut ressortir la grosse première mi-temps de Nocandy. Mais toutes celles qui ont décoché les flèches dans les 20 premières minutes, se sont ensuite éteintes, elle y compris.

Et les Bleues passent derrière

L’Ukraine égalise et prend même l’avantage d’entrée de second acte (16-17, 35e). Les Bleues ne trouvent pas de solutions et sont muselées par une superbe équipe qui joue crânement sa chance. Et les Bleues sont sauvées par Catherine Gabriel qui est parfaitement rentrée dans sa rencontre, comme mercredi contre la République Tchèque. Mais cela ne suffit pas et l’Ukraine mène encore (20-19, 44e). Les Françaises qui connaissent également énormément d’échecs aux tirs, y compris sur des “immanquables”.

A l’amorce des dix dernières minutes, les Bleues sont même menées de 2 buts (23-21), c’est dire à quel point la situation est grave. Preuve de l’échec de cette deuxième mi-temps, six petits buts marqués en 23 minutes, dans une véritable défaillance offensive, marquée par de nombreux échecs, de joueuses cadres, contrairement à une Ityna Glibko qui aura fait des misères à l’équipe de France, avec 9 buts. Et pourtant, Catherine Gabriel fait des miracles. Et les Bleues passent devant (24-25, 56e) et même de deux buts sur un enchaînement arrêt et relance victorieuse de la Parisienne. Finalement, après perte et fracas, les Bleues s’imposent 25-28 et enchaînent un second succès de rang en qualification de l’Euro 2022.

Etienne GOURSAUD

Total
382
Shares
Related Posts