Hand – Orlane Kanor, le come-back en équipe de France

Orlane Kanor effectue son retour en équipe de France avant le match de ce soir face à la Russie. Un remplacement de l’arrière gauche de Brest, Kalidiatou Niakaté.
Orlane Kanor effectue son retour en équipe de France avant le match de ce soir face à la Russie. Un remplacement de l’arrière gauche de Brest, Kalidiatou Niakaté.
Orlane Kanor effectue son retour en équipe de France avant le match de ce soir face à la Russie. Un remplacement de l’arrière gauche de Brest, Kalidiatou Niakaté.

Orlane Kanor effectue son retour en équipe de France avant le match de ce soir face à la Russie. Un remplacement de l’arrière gauche de Brest, Kalidiatou Niakaté.

Crédit : Stéphane Pillaud

8 mois se sont écoulés après une rupture du tendon d’Achille gauche lors d’une opposition en stage avec l’équipe de France en avril dernier. Opérée puis plâtrée, Orlane Kanor, née le 16 juin 1997, aux Abymes en Guadeloupe revient pour le dernier match du tour principal avec la qualification pour les quarts de finale déjà en poche. Une blessure qui l’a privée du titre olympique à Tokyo: “C’était dur. Je suis contente pour le handball français et mes copines. Mais ne pas y être était très difficile” a confié l’arrière gauche dans une interview dans Tout le Sport. Le titre qui manque à son palmarès en sélection.

Orlane Kanor et l’équipe de France

Malgré son jeune âge, 24 ans, la triple championne de France (2017 à 2019) a de l’expérience. 52 sélections, 89 buts marqués. En juin 2017, la jeune femme d’1m79 honore sa première sélection lors d’un match amical face à la Norvège et participera à la victoire au championnat du monde, la même année. Un temps de jeu limité mais efficace. Orlane entre sur les cinq dernières minutes lors de la finale et inscrit deux buts. En 2018, pour le championnat d’Europe à domicile, la championne du monde 2017 a plus de temps de jeu. Plusieurs fois décisive. Face à la Suède en permettant le match nul (21-21) et face à la Russie en match d’ouverture avec 6 buts sur 7 tirs. Le tout couronné d’un titre de championne d’Europe et finaliste en 2020.

Ses débuts

Un beau parcours pour celle qui n’a commencé le handball qu’à 13 ans à Sainte-Anne puis à Zayen la Morne-à-L’Eau, en Guadeloupe. En 2015, direction la métropole pour rejoindre le centre de formation du Metz handball, accompagnée de sa sœur jumelle Laura, aussi handballeuse professionnelle. Orlane fait ses débuts en équipe première lors de la saison 2016-2017 et s’impose de plus en plus dans l’équipe au fil des années. 48 buts inscrits la saison passée en LBE et 47 en Ligue des Champions. Seulement de retour depuis un mois cette saison après sa blessure, la double vainqueur de la Coupe de France en 2017 et 2019 espère reconquérir le trône avec Metz. Mais avant des échéances avec les Bleues.

Orlane Kanor – La tireuse de loin qui manque aux Bleues

Une pièce importante du collectif tricolore avec sa puissance, sa détente, ses qualités physiques et surtout ses tirs de loin. Un secteur qui fait défaut aux Bleues. Sur les trois premiers matches du tour préliminaire du Mondial 2021, seulement trois buts ont été inscrits à 9 mètres sur 23 tentatives. Sans oublier son expérience et son efficacité offensive avec 1,8 but par match à l’Euro 2020. Un changement de taille pour un adversaire de taille, ce soir, la Russie, battue en finale des Jeux Olympiques. Bonne reprise.

Anissa HOUARI

Total
16
Shares
Related Posts