Guillaume Gille – Cela fait partie du job de trouver des solutions

Guillaume Gille, sélectionneur des Bleus, a répondu aux questions des journalistes présents.
Guillaume Gille, sélectionneur des Bleus, a répondu aux questions des journalistes présents.
Guillaume Gille, sélectionneur des Bleus, a répondu aux questions des journalistes présents.

Les Bleus sont en pleine préparation pour l’Euro 2020. Une prépa perturbée par le Covid, avec seulement 13 joueurs disponibles pour l’entraînement. Une première conférence de presse était prévu en visio hier après-midi. Guillaume Gille, sélectionneur des Bleus, a répondu aux questions des journalistes présents.

Crédit : Icon Sport

Guillaume Gille – “Le groupe est forcément impacté”

Comment vous sentez les joueurs face à cette vague de covid ?

Le groupe est forcément impacté et la situation ne permet pas d’envisager une préparation sous les meilleurs auspices. Les joueurs sont aussi conscients de ce qu’il faut que chacun fasse pour assurer la pérennité de cette aventure qui débute tout juste.

Combien de joueurs aimeriez-vous faire venir et lesquels?

Quand je parlais de précautions, c’est cette liste élargie de 35 noms. On a fait en sorte de tester tout ce qui sont disponibles, tous ceux qui ne font pas partis de la convocation initiale et qui nous permet aussi de faire un premier tri et derrière de faire un choix définitif. Aujourd’hui ça reste encore ouvert, on est dans cette attente des retours de cette première salve de test avant de communiquer les noms.

Comment on fait pour préparer sportivement une équipe avec autant d’absents et une planification bouleversée?

Ça fait partie du job du staff de trouver des solutions pour s’entraîner pour pallier au manque sur certains postes et on espère très vite pouvoir être dans un dispositif pour retravailler à effectif complet.

“C’est stimulant”

Vu les circonstances, est-ce que vous pourriez demander une dérogation et aller chercher d’autres joueurs qui ne sont pas dans cette liste ?

Si on arrive dans cette situation là on verra bien quel recours on pourrait avoir auprès de l’EHF. On ne s’interdit rien. Aujourd’hui on a encore du monde, des solutions, des adaptations de rechange.

Comment vous organisez vous sur le poste de demi-centre qui a été impacté?

On a suffisamment de monde à ce poste là même si effectivement les blessures, les joueurs positifs au covid nous obligent à repenser nos organisations. Ce poste-là est un peu plus impacté que les autres mais on sait que sur la base arrière on a des athlètes qui ont beaucoup de polyvalence et qui peuvent aussi dépanner de manière très intéressante sur le poste de demi-centre.

Votre état d’esprit ?

C’est stimulant. On a acquis avec le staff pas mal de sagesse durant ces derniers mois et on s’en sert à plein ces dernières heures.

Total
8
Shares
Related Posts
Coralie Lassource
Read More

CORALIE LASSOURCE : QUICK QUESTIONS

Voici nos Quick Questions, un méli-mélo de questions décalées pour mieux connaître vos athlètes préférés. Au lendemain du titre de champion du monde de l'Equipe de France féminine de handball, c'est au tour de Coralie Lassource de s'y coller. L'ancienne joueuse d'Issy-les-Moulineaux, qui nous avait raconté son départ à l'étranger dans le club hongrois d'Erd, se dévoile en quelques réponses.