Football : Lille-Ajax notes des Lillois après la cruelle défaite (1-2)

Lille a été battu par l’Ajax Amsterdam (2-1) en 16e de finale aller de l’Europa League. En ayant beaucoup souffert face à une équipe hollandaise séduisante, les Lillois ont su faire le dos rond et crucifier leur adversaire sur le premier tir cadré, qui aboutit sur le but de Timothy Weah. Malheureusement, sur un penalty peu évident, les Hollandais sont revenus dans la partie, avec ce but à l’extérieur si précieux en coupe d’Europe. Sonnés, les Lillois encaissent un but dans la foulée, sur une grosse erreur de marquage. Avant le match retour, l’Ajax prend une belle option sur la qualification. Lille-Ajax notes

Lille-Ajax notes : Mike Maignan très solide dans les buts

Mike Maignan (7/10) : Le portier lillois a fait un match à l’image de ses saisons. Solide ! Une jolie parade peu évidente, suite à une frappe contrée (23e). Une deuxième encore plus décisive dans les pieds d’Antony (28e). Une intervention pleine d’autorité dès le début de la seconde mi-temps, avant de sortir avec beaucoup de courage dans les pieds de Claassen. A cela s’ajoute un excellent jeu au pied. Lille aurait pu dire merci à son dernier rempart. Il ne peut rien sur le penalty et n’est en revanche pas assez décisif sur sa seconde intervention. Mais il était bien livré à lui-même, abandonné par sa défense

Zéki Célik (4,5/10) : Il a bien coupé un contre de l’Ajax (38e). Les Hollandais ont beaucoup débordé sur son côté, mais ne se sont pas montré si dangereux que cela. On peut lui reprocher un côté trop timoré, avec que peu de montées. Pas impérial sur le second but, où il est trop loin de José Fonté.

Fonté solide puis malheureux en fin de match

José Fonté (6/10) : Un super retour pour couper un contre hollandais (15e). Une autre dix minutes plus tard. A l’image de sa saison, une première mi-temps calme et sereine, malgré la nette domination de de l’Ajax. Pas loin de reprendre de la tête le coup franc de Yazici (44e). Une deuxième mi-temps à l’image de la première, avec cette même sérenité. Le genre de joueurs importants quand ton équipe est dominée. Pas inspiré sur le deuxième but de l’Ajax

Sven Botman (5/10) : Un peu plus en difficulté que son compère, sa déviation un peu compliquée amène l’occasion d’Antony. Mais précieux par la suite en coupant la trajectoire d’un centre dangereux (32e). Un scénario cruel ou son équipe encaisse les deux buts. Sans qu’il soit vraiment fautif. Un retour salvateur pour éviter le troisième but de l’Ajax.

Reinildo Mandava (5/10) : L’Ajax est beaucoup passé par son côté. Il couvre mal sur la frappe d’Antony (28e), sa seule réelle faute de la première mi-temps. II n’est que peu monté, s’appliquant à bien défendre. Il est sorti sur blessure, après une seconde mi-temps du même acabit que la première.

Timothé Weah : Un buteur récompensé de son énorme pressing

Timothy Weah (7,5/10) : Dans le combat, pour essayer de récupérer des ballons, l’ancien Parisien s’est illustré dans le secteur défensif en début de rencontre. Sans doute le Lillois avec le plus de volonté en première mi-temps. Mais trop seul. Il est tout proche, après un gros travail sur la droite, de la passe décisive (52e). Replacé en pointe un choix gagnant de Christophe Galthié. Il est à l’affut de la mauvaise passe adverse pour récupérer et ajuste une belle frappe. Un but à l’image de son match plein d’envie !

Rénato Sanches (4/10) : D’entrée de jeu, une grosse activité avec beaucoup de ballons qui passent par le Portugais, qui les a utilisé plus ou moins bien. Il a ensuite un peu disparu dans l’entrejeu. Sa passe aurait mérité d’être un peu plus ajustée pour Weah (45). Il n’a pas vraiment réapparu dans le second acte. Il concède un penalty très très cruel, début d’une fin de match cauchemardesque pour le Portugais qui est sorti de son match.

Boubakary Soumare (4/10) : Si Lille n’a pas eu la maîtrise du match, c’est dû en partie à un milieu de terrain défaillant. Soumare, dans le coeur de ce milieu de terrain n’a pas existé face à ses vis-à-vis. Si bien qu’on pouvait même se demander s’il était présent en première mi-temps. Un retour très précieux néanmoins dans sa propre surface (63e). Il est malheureux sur le penalty, la faute n’est pas si évidente mais sifflée.

Lille-Ajax notes : Yusuf Yazici loin du niveau de la fin d’année 2020

Jonathan Bamba (5/10) : Il a essayé de percuter en tout début de partie, il aurait pu provoquer un penalty. Mais ensuite, il a peu à peu disparu du match, quand son équipe à commencer vraiment à reculer. Avant de refaire surface légèrement avant la mi-temps. Ce soir il y a eu du bon et du moins bon pour le Lillois. Qui aurait pu faire bien mieux au vu de son grand talent.

Yusuf Yazici (3/10) : Le Turc, habituellement si présent sur le front de l’attaque lilloise, est apparu un peu emprunté, malgré une volonté de se montrer disponible. En première mi-temps, il n’a pas pu être trouvé dans de bonnes conditions. La faute à un certain retard à l’image de son tacle qui lui vaut un jaune (40e). Il manque aussi de justesse technique quand il est en possession du ballon. Loin du niveau qu’il avait en fin d’année 2020. Match à oublier ! Remplacé par Araujo (62e). Qui a apporté une vraie plus-value sur le coté droit, en se montrant incisif et bien plus inspiré techniquement. C’est son pressing qui amène le but de Weah !

Jonathan David (4/10) : Son équipe ayant été dominée, la première période du jeune attaquant à été un peu compliquée. Il n’a pas touché beaucoup de ballons. Il manque clairement de promptitude sur le déboulé de Weah (52e), il ne se jette pas sur le ballon. Lui aussi est apparu emprunté au fil de la rencontre, en perdant beaucoup de ballon. Surtout, il n’a pas su réellement peser sur la défense adverse. Remplacé par Jonathan Ikoné (77e)

Lille-Ajax notes

Etienne GOURSAUD