Foot (WCL) – Le naufrage de l’OL contre Arsenal (1-5) – Notes OL Arsenal

Notes OL Arsenal – L’OL féminin a pris une déculottée contre Arsenal (1-5), lors de la première journée de phase de poules de la C1.
Notes OL Arsenal

Notes OL Arsenal – L’OL féminin a pris une déculottée contre Arsenal (1-5), lors de la première journée de phase de poules de la C1.

Crédit : DR

Notes OL Arsenal – Le naufrage de Wendie Renard

Christiane Endler (3/10) : Une belle parade (6). Elle a repoussée l’échéance sur le second but anglais (23). Pas impériale sur le 3e but, ni sur le 4e. Elle n’a pas pu rattraper le naufrage défensif de son équipe.

Inès Jaurena (2/10) : Elle n’a joué que 38 minutes, mais 38 minutes de souffrance pour la latérale lyonnaise en grande difficulté dans son placement et souvent prise dans son dos. Elle laisse filer dans son dos Foord qui ouvre le score pour Arsenal (13). Elle a été remplacée par Damaris Egurrola (38). Qui n’a pas été plus à son aise ce soir

Wendie Renard (1/10) : Un match proche d’être catastrophique pour la taulière lyonnaise. Son placement n’est pas incroyable sur le premier but anglais. Il y a certes, cette tête qui est sauvée sur sa ligne par une joueuse d’Arsenal. Elle concède également la faute qui amène le 3e but d’Arsenal. Et n’est pas passé si loin du deuxième avertissement dans la seconde période. Et est encore fautive sur le 4e but, avec une relance ratée.

Alice Sombath (3/10) : Elle laisse filer Foord sir le second but d’Arsenal. Replacé à droite, elle a condédé moins d’occasions que Jaurena, mais a souffert malgré tout.

Un milieu de terrain en souffrance

Selma Bacha (3/10) : Elle est battue par Mead qui peut délivrer la passe décisive pour l’ouverture du score d’Arsenal. Elle couvre sur le second but anglais. Elle revient bien (37). Mais les vagues anglaises ont déferlé sur son côté et elle n’a pas pu les endiguer. Sans doute un de ses moins bon matchs sous le maillot lyonnais.

Amandine Henry (3/10) : Une frappe bien repoussé par la gardienne anglaise (21), comme seule véritable moment où elle s’est mise en évidence. Elle a souffert, malgré quelques ballons. Dépassé par le milieu de terrain adverse.

Danielle Van de Donk (3/10) : Elle a été presque invisible ce soir sur le terrain

Lindsey Horan (3/10) : Une magnifique passe pour Le Sommer (52), comme rare éclair dans une triste soirée pour l’Américaine. Elle touche le poteau au bout du temps additionnel.

Notes OL Arsenal – Janice Cayman la seule à avoir surnagé

Janice Cayman (5/10) : La belge a eu pas mal d’activité et a sans doute été la meilleure de son équipe ce soir. Une frappe lointaine au dessus. Un beau service pour Le Sommer (55). Des centres, parfois imprécis, mais qui ont eu le mérite d’exister ce soir dans le marasme Lyonnais.

Melvine Malard (4/10) : Discrète en début de match, elle jaillit sur un corner, pour réduire le score en retard (26). Avant de retomber dans l’oubli. Elle n’a pas touché beaucoup de ballons ce soir. Elle aura permis d’entretenir un peu l’espoir.

Eugénie Le Sommer (2/10) : Dans un match ou les occasions sont rares, il faut marquer. Elle loupe l’ouverture du score et deux balles de 3-2. Elle tergiverse trop sur le beau service de Horan (51) et négocie mal sa tête (55). Un but, un seul, aurait peut-être pu changer le cours de la partie.

Total
1
Shares
Related Posts