Foot – Vitinha, Skriniar, Scamacca… Qui sont les joueurs ciblés par le PSG ?

Vitinha, Skriniar, Scamacca… Luis Campos a ciblé 3 joueurs pour cet été. Alors, qui sont les futures recrues du PSG ?
Skriniar, Scamacca, Vitinha... Les probables recrues du PSG !
Skriniar, Scamacca, Vitinha… Les probables recrues du PSG !

Luis Campos, conseiller sportif du PSG, a une idée bien précise des joueurs qu’il souhaite recruter, cet été. Un buteur, un défenseur central et un milieu de terrain… Petit focus sur les joueurs ciblés par le Portugais :

Vitinha, la pépite portugaise au milieu de terrain

Âgé de 22 ans, le milieu portugais est considéré comme un crack dans son pays. Un milieu très complet, qui apporte offensivement et également défensivement.

Le milieu de terrain de 1m72 à tout pour s’entendre avec Marco Verratti : un joueur qui demande le ballon, qui a une bonne vista et qui possède des qualités techniques au-dessus de la moyenne… Un profil qui va trancher nettement avec celui de Danilo Pereira.

Champion du Portugal avec le FC Porto, Vitinha a été le 4e joueur de champ le plus utilisé par Sérgio Conceição. D’ailleurs, son entraîneur ne tarit pas d’éloges sur lui : « C’est un joueur fabuleux, avec une technique fantastique et une qualité de conservation de la balle. Il s’est beaucoup amélioré dans ses passes longues. C’est également l’un des joueurs qui récupère le plus de ballons. Si nous combinons tout cela, nous avons un joueur qui remplit le terrain ».

Ses performances ont tapé dans l’œil de Fernando Santos, qui l’a convoqué en sélection pour la première fois au mois de mars.

Recruter un milieu de terrain était essentiel : le secteur faible du PSG, malgré le nombre très importants de joueurs à ce poste (Verratti, Paredes, Danilo, Herrera, Gueye, Wijnaldum, Draxler, Xavi Simons, Dina-Ebimbe et Michut). Seul l’Italien est toujours au niveau. Les autres, soit ne jouent pas ou presque pas, soit oscillent entre moyennes et mauvaises performances.

Un accord a été trouvé entre Vitinha et le PSG. Le club parisien devrait débourser près de 40M d’euros pour s’offrir ses services. La signature et l’officialisation devraient arriver dans les prochains jours.

Milan Škriniar, le patron de la défense interiste

Le roc slovaque n’est plus à présenter. Titulaire indiscutable à l’Inter Milan, Škriniar est le patron de la défense, capable d’évoluer n’importe où en défense centrale. Il joue depuis 3 ans dans un système à 3 derrière, mais il peut également être aligné dans une défense à 4 (comme sous Luciano Spalletti).

C’est un défenseur fiable, qui joue une quarantaine de matchs par saison (en club) depuis plus de 5 ans. Alors, il s’est récemment blessé en sélection (en Ligue des Nations), mais il devrait être opérationnel à la rentrée.

Avec un Presnel Kimpembe évasif sur son avenir, un Sergio Ramos trop souvent blessé, un Abdou Diallo qui sort d’une saison compliquée avec un temps de jeu très limité, et sans parler de Thilo Kehrer… Il est impératif pour le PSG de retrouver de la fiabilité dans un secteur clé : celui de la défense. Là où le club parisien a été bien trop fébrile, la saison passée. De plus, il y a eu peu de rotation, forçant Kimpembe et Marquinhos à tirer sur la corde (ce qui explique la baisse de niveau en fin de saison). Et un peu plus de concurrence ne devrait pas leur faire de mal.

Cette absence de banc a également bridé Pochettino dans ses choix, qui aurait pu instaurer un 3-4-3 plus tôt dans la saison. En tout cas, avec Škriniar, il ne devrait plus y avoir de problème !

Mais encore faut-il réussir à le faire signer dans la capitale. Pour y arriver, le PSG est prêt à mettre les grands moyens, en lui proposant un salaire de près de 8 millions d’euros net par an : soit plus du double de ce qu’il touche actuellement avec le club lombard. Il faudra également convaincre l’Inter de lâcher son défenseur… Si le PSG a tenté une offre aux alentours des 50M d’euros, le club italien en voudrait 80M. Cependant, le Slovaque est en fin de contrat en juin 2023, alors un compromis pourrait être trouvé aux alentours des 60-65M d’euros.

Gianluca Scamacca, le géant italien de Sassuolo

Enfin, Luis Campos souhaite recruter un nouveau numéro 9 : l’Italien Gianluca Scamacca (23 ans). Mauro Icardi et Arnaud Kalimuendo ont ainsi été placés sur la liste des transferts. Mais le PSG ne compte pas attendre de leur trouver une porte de sortie pour lancer les hostilités : une offre de 35 millions d’euros + bonus a été transmise à Sassuolo par le club parisien. Les Neroverdis n’ont pas encore accepté, eux qui attendaient 50M pour se séparer de leur avant-centre.

Scamacca sort d’une saison pleine en Serie A. Auteur de 16 buts en 36 rencontres, il est le 6e meilleur buteur du championnat italien. L’avant-centre de la Nazionale a un profil atypique, que le PSG n’a plus dans son effectif (depuis le départ de Choupo-Moting), et sera une cartouche supplémentaire pour le futur coach du club de la capitale.

Quels sont ses points forts ? Tout d’abord, le jeu de tête. L’Italien mesure 1m95 et est redoutable dans les airs. Il a prouvé, cette saison, son efficacité dans le domaine. C’est un vrai renard des surfaces, qui a le sens du but et une bonne frappe de balle. Il est également plutôt fin techniquement, à l’aise dans les petits espaces.

Avec son arrivée, le club parisien pourra enfin compter sur un vrai numéro 9 : un joueur capable de rentrer pour faire la différence quand les titulaires peinent à planter. Améliorer la qualité du banc était primordial, et Campos l’a bien compris.

3 recrues à des postes clés : Luis Campos n’est pas arrivé pour faire de la figuration. Alors, Vitinha et Scamacca ne sont pas des joueurs encore très connus du grand public, mais le PSG a prouvé que les noms les plus clinquants ne font pas forcément les meilleures recrues à court et long terme. Wijnaldum est arrivé comme la star-capitaine des Pays-Bas (lui qui n’est même plus sélectionné avec son pays) et a été absolument catastrophique, cette saison. À l’inverse, Marquinhos et Verratti sont arrivés presque inconnus dans la capitale et sont devenus des références mondiales à leur poste.

Total
18
Shares
Related Posts