Foot – Quel avenir pour l’ASSE, relégué en Ligue 2 ?

L’ASSE a clôturé sa saison cauchemardesque par une descente en Ligue 2. Alors, quel avenir pour les Verts ?
L'ASSE redescend en Ligue 2
L’ASSE redescend en Ligue 2

Le club historique des Verts a clôturé sa saison cauchemardesque par une descente en Ligue 2. L’ASSE s’est incliné, hier, aux tirs au but face à l’AJ Auxerre lors des barrages… Rencontre qui a été marquée par des débordements regrettables au coup de sifflet final. Cet incident pourrait coûter cher à Saint-Étienne. Alors, comment l’ASSE va aborder sa saison en 2e division ?

Retrait de points, huis-clos… Comment va débuter la saison de l’ASSE en Ligue 2 ?

Envahissement de terrain, jets de fumigènes et de feux d’artifices… Le barrage retour entre Saint-Étienne et Auxerre s’est terminé dans le chaos le plus total : joueurs, staffs, journalistes et spectateurs ont été touchés, la pelouse et les tribunes se sont enflammées. Les débordements ont ensuite continué aux abords du stade, et une trentaine de personnes ont été blessées (supporters et forces de l’ordre).

La commission de discipline de la LFP (Ligue de football professionnel) va étudier le dossier et rendra une décision dans le courant du mois de juin. Les Verts débuteront certainement leur saison avec un stade à huis-clos, et selon L’Equipe, ils pourraient même être sanctionnés d’un retrait de point.

Des sanctions sportives qui viendraient freiner Saint-Étienne dans sa quête d’un retour dans l’élite… Mais qui sont nécessaires pour éviter que ce genre d’incident dramatique ne se renouvelle.

Changement de joueurs et d’entraîneur du côté des Verts

La descente en Ligue 2 va inéluctablement entraîner de grands changements du côté de l’ASSE. Tout d’abord, Pascal Dupraz ne verra pas son contrat être prolongé par la direction. Son successeur devrait être Laurent Batlles, un ancien de la maison. Joueur du club entre 2010 et 2012, il a ensuite travaillé au club en tant qu’entraîneur de l’équipe réserve (2014-2015 et 2016-2019) et en tant qu’adjoint de Christophe Galtier (lors de la saison 2015-16). Il a connu récemment sa première expérience à la tête d’une équipe première avec l’ESTAC (Troyes). Champion de Ligue 2 (2020-21), il a permis au club champenois de remonter en 1ère division. Néanmoins, son retour est loin d’être fait. Battles privilégierait un club de Ligue 1 pour la suite de sa carrière, et ses relations avec Caïazzo et Romeyer (actionnaires majoritaires du club) seraient plutôt tendues. En cas d’échec, un autre nom serait dans les tuyaux, celui de Sabri Lamouchi.

Du côté de l’effectif, il devrait y avoir une vague de joueurs sur le départ. Sans évoquer ceux dont le prêt arrive à expiration (Bernardoni, Crivelli…), 7 joueurs importants du vestiaire sont en fin de contrat (Khazri, Kolodziejczak, Boudebouz, Mangala, Trauco, Nordin et Hamouma). D’ailleurs, Arnaud Nordin s’est déjà engagé avec Montpellier et Wahbi Khazri serait actuellement en contact avec le LOSC. Ensuite, quid des jeunes joueurs dont la côte est plutôt intéressante, comme Zaydou Youssouf, Lucas Gourna-Douath ou l’ex-parisien Adil Aouchiche. Denis Bouanga devrait également quitter les Verts, lui qui intéresse fortement l’OGC Nice.

Quid des dirigeants ?

Enfin, il pourrait y avoir du changement dans la direction. C’est ce qu’ont laissé entendre Bernard Caïazzo et Roland Romeyer dans un communiqué officiel, publié hier : « Dans quelque temps, nous annoncerons une nouvelle importante concernant l’avenir du club et le nôtre. Une page essentielle de notre vie se tournera mais nous plaçons au-dessus de tout l’institution ASSE. »

Le journaliste d’investigation Romain Molina a évoqué le (possible) futur rachat du club par l’homme d’affaires David Blitzer, dont la fortune est estimée à 5 milliards d’euros.

Vous l’aurez compris, il y aura une grande révolution, cet été, au sein de l’ASSE… Et ça ne pourra pas faire de mal au club aux 10 championnats, dont le blason mérite d’être redoré.

Nicolas PARANT

Total
32
Shares
Related Posts