Foot – OL – Laurent Blanc – “L’urgence c’est de prendre des points”

Laurent Blanc était présent cet après midi, pour sa conférence de presse pour se présenter en tant qu’entraîneur de l’OL
Laurent Blanc

Laurent Blanc était présent cet après midi, pour sa conférence de presse pour se présenter en tant qu’entraîneur de l’OL

Crédit : DR

Elle était très attendue au vu du nombre de journalistes présents. La conférence de presse de Laurent Blanc a eu lieu à 14h30 cet après-midi. “Cela fait plaisir de vous revoir” a t’il glissé à l’assemblée. La toute première depuis la nomination de l’ancien sélectionneur de l’équipe de France au sein de l’Olympique Lyonnais. Son grand retour sur un banc de Ligue 1 depuis 2016 et son passage au PSG. Longtemps, le nom de l’ancien défenseur français a été évoqué pour être sur le banc de l’OL. “Cela a failli se faire avant, mais pour des raisons, cela n’est pas fait et oublions tout cela”, a d’ailleurs confié Laurent Blanc.

Qui a évoqué ses premiers contacts avec le groupe, ce matin. Des contacts mis en lumière sur les réseaux sociaux de l’OL : “Il y a eu la rencontre avec le staff, les gens qui travaillent avec le club. J’ai pu également rencontrer les joueurs”, confie Laurent Blanc, qui a tout de suite évoqué la situation actuelle des Lyonnais, qui restent sur 4 défaites et 1 nul, lors des cinq derniers matchs. “Les joueurs sont conscients que les résultats ne reflètent pas les objectifs fixés et ils sont assez grands pour savoir ce qu’il faut faire pour être performant”.

Un manque de condition physique pointé par Laurent Blanc

L’urgence est de mise et le nouveau coach en place en a conscient : “Le premier objectif, c’est de prendre un maximum de points avant la trêve. Après, on aura un peu plus de temps pour travailler. Il faudra être efficace dans le jeu mais surtout en termes de points. Les joueurs doivent retrouver de la confiance individuelle”. Et avant de songer au mercato d’hiver, Laurent Blanc, qui veut engranger d’ici à la trêve : “Je dois faire en sorte de faire travailler les joueurs qui sont présents. Etre au top physiquement et mentalement, ce qui n’est pas le cas”. Le coach a plusieurs fois glissé le fait que les Lyonnais manquaient d’impact physique, montrant l’exemple du match de Lens (défaite 0-1). “Il y a des joueurs qui n’arrivent pas individuellement à apporter ce qu’ils devraient apporter”.

Laurent Blanc a pu mesurer le niveau du championnat de France depuis son départ du PSG : “Le football évolue, avec une évolution des systèmes, je vois Lens bien jouer, avec un système particulier et de l’intensité physique. La vision du football que j’ai, elle n’a pas changé. J’espère que cela ne sera pas difficile de faire adhérer les joueurs à cela”. Tout en saluant les infrastructure de l’OL : ” Le temps passe bien pour l’OL. Je porte attention au stade, qui sera notre lieu de travail. On ne se rend pas compte de l’opportunité de travailler dans un outil comme cela. C’est ce qui se fait de mieux en France et même en Europe”.

Jean-Michel Aulas – “On a prit nos responsabilités”

Jean-Michel Aulas, le président de l’OL, a également pris la parole “Hier, quand on s’est serré la main avec Peter, j’ai serré la main d’un homme intelligent qui avait été loyal, qui a loupé les objectifs, mais qui est resté un homme bien. On est dans le futur, on a pris nos responsabilités, certains diront qu’elles ont été prises tardivement. Mais c’est toujours difficile quand on apprécie des relations humaine de les prendre sans avoir la certitude que ce sont les meilleures. On essaye toujours de sous peser les éléments économiques, sportifs et humains. Après le match de Toulouse, la certitude de pas atteindre les objectifs était acquise et on a entrepris de trouver une solution. Montrer qu’on sait prendre des risques. J’ai toujours rêvé d’avoir Laurent Blanc entraineur de l’OL, cela n’a pas pu se faire auparavant. Je voulais remercier Laurent d’avoir pris en compte nos demandes. L’OL est un club ambitieux avec des infrastructures et on peut arriver à nos objectifs.”

Total
0
Shares
Related Posts
Ultras
Read More

ULTRAS : ANGES OU DÉMONS

On le loue pour la fidélité à son club, la passion qu’il possède pour son sport ou la formidable ambiance qu’il peut mettre dans son stade. Mais, on le déteste aussi pour sa violence, pour ses chants vulgaires ou pour son côté fanatisme. Notre avis sur les Ultras.