Foot – Notes Real / City (3/1-6/5) : Élimination irréelle des Skyblues !

Manchester City rate de peu la qualification en finale, en s’inclinant 6 buts à 5 (cumul) face au Real Madrid. Notes Real / City :
Notes Real City
Notes Real City

Les Citizens étaient en déplacement au Santiago Bernabeu pour affronter le Real Madrid dans le cadre de la demi-finale retour. On a vu 60 minutes assez décevantes, avant que le match ne s’enflamme totalement… Une fin de match irréelle. City avait 2 buts d’avance à la 88e minute, le Real n’avait pas encore cadré la moindre frappe… Pourtant, grâce aux 2 éclairs de génie de Rodrygo (90’, 90+1’), le Real est sorti des Enfers. Karim Benzema inscrira le but du 3-1 sur pénalty. Les Citizens ne rejoindront donc pas Liverpool en finale. Notes Real City :

Man City (4-3-3)

Ederson (3/10) : Le portier brésilien a eu une soirée tranquille pendant 88 minutes, puisque le Real n’a cadré sa première frappe qu’à la 89e minute. Il prend 2 buts coup sur coup, sans qu’il ne puisse vraiment intervenir. Heureusement, il stoppe l’hémorragie en stoppant le tir d’un Rodrygo en feu (90+2’). Le 3e but concédé est un pénalty. Mais on sentait qu’il pouvait être fébrile : dans les sorties, il n’était pas impérial.

Walker (5/10) : Match de guerrier de Kyle Walker, qui a fait une bonne 1ère période, mais qui n’a pas tenu physiquement en 2nde. Malgré tout, il est resté longtemps sur le terrain et n’est sorti qu’un peu avant la dernier quart d’heure. On a quand même bien vu la différence par rapport à Stones ou Fernandinho, puisque la rapidité de l’Anglais a sauvé plusieurs fois les Skyblues face à la prise de profondeur de Vinicius Jr. A 2 reprises, il a envoyé valdingué le Brésilien sans faire faute (36’, 40’). Mais à partir de la 50e minute, il a commencé à rater beaucoup de passes, a moins courir et à être bien plus fébrile défensivement. A l’instar de Cancelo, il n’a pas pris son couloir comme il en a l’habitude (même si c’était sûrement une consigne de Guardiola). Remplacé par Zinchenko (72’).

Ruben Dias : la lumière, puis le trou noir…

Dias (5/10) : Match sérieux du capitaine portugais pendant 88 minutes, qui a toujours mis le pied ou la tête quand il fallait. Il s’est beaucoup interposé sur les centres madrilènes, il a contré des frappes… Sauf qu’il cause le pénalty du 3-1, en faisant faute sur Benzema. Le geste qui détruit son match quasi-parfait et qui fait baisser sa note.

Laporte (5/10) : Il a été moins en vue que son compère, mais il n’a pas fait un horrible match. Il n’est pas bien placé sur la tête de Benzema en début de rencontre (4’). Ensuite, il prend un carton jaune bêtement dès la 8e minute en voulant jouer les gros bras avec Modric, mais en finissant par terre. Mais en 2nde mi-temps, il a été concentré et a permis à son équipe de tenir le score pendant 98% du match. La suite, on la connait…

Cancelo (6/10) : Il a été appliqué défensivement, intervenant plusieurs fois dans ses situations dangereuses. Il a touché beaucoup de ballons : 114 ce soir. En revanche, on ne l’a pas trop vu offensivement, hormis sur une frappe de loin (85’). Quand il est passé à droite, il a continué à être performant. Il délivre un super centre qui aurait pu amener un but en prolongations (105’).

Notes Real / City : Silva et Rodri précieux !

Silva (6,5/10) : Très important au milieu de terrain, il a parfaitement organisé le jeu des Skyblues, en faisant preuve de beaucoup de sang-froid face au pressing constant des Madrilènes. Il a montré toute ses qualités technique balle au pied. Il ne passe pas loin d’ouvrir le score sur une frappe puissante à 6m des buts (20’). En 2nde mi-temps, il est passeur décisif pour Mahrez (74’) après une action pleine d’intelligence. Malheureusement pour lui, il s’est un peu éteint en prolongation… Si on arrête la rencontre a la 88e, il a 8/10. L’élimination vient gâcher son super match.

Rodri (6/10) : Très précieux dans la récupération, il a mis de l’impact dans l’entrejeu. C’était une vraie machine à récupérer des ballons. Remplacé par Sterling (99’).

De Bruyne (4/10) : Il a été dans quelques bons coups en début de match : une première frappe sur Courtois (14’), puis une passe sublime pour Bernardo Silva (20’). Sur l’ensemble du match, il a été quand même très décevant. Il n’a pas eu un gros impact sur le jeu de son équipe. Comparé au De Bruyne de l’aller, ça n’avait rien à voir. Remplacé par Gundogan (72’), présent à l’origine sur le but de Mahrez.

Notes Real / City : Mahrez buteur !

Mahrez (6/10) : L’Algérien a eu du mal dans le dernier geste durant la grande partie du match, mais à la 72e minute, il marque le but libérateur : une frappe puissante au premier poteau. Il a mis le but qu’il fallait, et pour ça : bravo ! Remplacé par Fernandinho (85’). Il rate l’immanquable à la 105e.

Jesus (4/10) : Match moyen du Brésilien. Il n’a jamais vraiment inquiété Courtois. Remplacé par Grealish (78’), qui passe à rien de marquer en fin de match (85’).

Foden (4/10) : Comme de Bruyne, il avait été excellent à l’aller, et c’était beaucoup moins le cas, ce soir. Sa plus belle action du match est sa belle reprise de volée qui aurait pu tromper Courtois (39’). Il ne passe pas loin de mettre le but victorieux mais sa frappe frôle la lucarne (90+4’).

Nicolas PARANT

Total
8
Shares
Related Posts
Duckens Nazon
Read More

DUCKENS NAZON : HAITI, CHEVILLÉ AU CORPS

A 23 ans, Duckens Nazon a déjà quelques belles expériences footballistique en France comme à l'étranger (Inde, Angleterre). C'est aussi grâce au football qu'il a pu découvrir encore plus le pays de ses parents en portant la tunique de la sélection d'Haïti. L'attaquant de Coventry nous raconte son parcours, la richesse de sa double nationalité et ses meilleurs moments avec les grenadiers.