Foot – Notes Islande / France (1/1) : Un nul sans importance

Les Bleues ne sont pas parvenues à s’imposer face aux Islandaises. De toute manière, elles étaient assurées de finir en tête. Notes Islande / France.
Notes Islande France
Notes Islande France

Les Bleues ne sont pas parvenues à s’imposer face aux Islandaises. De toute manière, les Françaises étaient assurées de terminer en tête de leur groupe. Elles joueront face aux Pays-Bas, samedi. Ce soir, le spectacle n’était pas vraiment au rendez-vous, mais les conditions météorologiques (fortes chaleurs) peuvent expliquer ce petit manque d’intensité. Notes Islande / France :

France (4-3-3)

Peyraud-Magnin (4/10) : Les Islandaises ont eu du mal à trouver le cadre, mais elle a tout de même été sollicité dans ce match. La gardienne tricolore a été un peu moins rassurante que d’habitude dans les prises de balle (elle s’est faite une petite frayeur sur un corner islandais à l’heure de jeu). Mais on peut tout de même mettre à son crédit une belle horizontale à la 56e. Sur le penalty, elle ne peut rien faire.

Torrent (4/10) : Elle a été assez peu en vue en 1ère période. Les actions chaudes se sont déroulées majoritairement à gauche et elle en a payé les frais. Avec Cascarino, elle a été un peu plus influente offensivement. Dans l’ensemble, c’est moyen.

Tounkara (4/10) : Heureusement que les Islandaises n’ont pas été plus dangereuses, car elle n’a pas toujours été très rassurante, notamment à la 75e minute où elle se fait bouger au duel face à Þorvaldsdóttir. À la relance, c’était parfois compliqué. En bref : très moyen !

Renard (4,5/10) : Match assez neutre de Wendie Renard, qui n’a pas été mauvaise mais qui n’a pas été ultra-dominatrice dans les duels.

Bacha (5/10) : La Lyonnaise a été active sur son côté gauche. Elle a souvent lancé Sandy Baltimore dans la profondeur. Prestation relativement satisfaisante. Remplacé par Karchaoui (63’). Très bonne rentrée de la Parisienne, qui a mis le feu directement dans la défense islandaise avec ses débordements et ses centres.

Notes Islande / France : Mateo décisive !

Toletti (4/10) : Ce n’était pas le meilleur match de la milieu française. On l’a senti mois influente que dans les matchs précédents. Elle aurait pu faire mieux balle au pied. Remplacé par Geyoro (63’). La milieu parisienne a fait 30 minutes très intéressantes. Elle avait marqué un but, refusé par la VAR.

Bilbault (5/10) : Elle a mis de l’impact dans l’entrejeu dans ces 45 premières minutes. Elle a fait ce qu’elle sait faire : soutenir la défense et parfois remonter le ballon. Remplacé à la MT par Palis (5/10). Son entrée n’a pas révolutionné le jeu des Bleues, en léger manque d’inspiration, mais elle a été plutôt propre avec le ballon.

Mateo (6/10) : Bon match de Clara Mateo. Elle a été juste, elle a fait les bons choix. Ses projections ont permis aux Bleues d’être encore plus dangereuses offensivement, notamment avec ses centres. Elle fait un superbe travail sur l’ouverture du score de Malard. Aux abords de la surface, elle a été très intéressante.

Notes Islande / France : Malard en forme !

Diani (3,5/10) : L’ailière tricolore a été relativement discrète. C’était la moins en vue du trio offensif. Décevante. Remplacé par Cascarino à la MT (5/10), qui a montré de belles choses offensivement avec ses dribbles.

Malard (6,5/10) : La buteuse a marqué d’entrée de jeu, en moins d’une minute (le pus le but rapide de cet Euro) : un beau une-deux avec Mateo, suivi d’une finition pied gauche parfaite. On l’a vu très mobile sur la pelouse, elle a multiplié les appels dans la profondeur. Elle avait même inscrit un doublé mais son but a été refusé pour hors-jeu. Remplacé par Sarr (79’) qui offre le pénalty aux Islandaises.

Baltimore (5/10) : La Parisienne s’est retrouvée plusieurs fois en position de tir, ce soir… Mais sans avoir la réussite. Elle aurait pu marquer en 1ère période si à 2 reprises Viggosdotir n’avait pas repoussé sa frappe. Après la pause, elle touche la barre transversale (54’). Globalement, elle a montré de belles choses, mais elle a manqué de justesse dans le dernier geste. Et quand le résultat est aussi frustrant, on se souvient d’autant plus des occasions manquées…

Total
14
Shares
Related Posts