Foot – Nantes aux portes de l’enfer, Brest miraculé se sauve !

Maintien Ligue 1 : Soirée de folie en bas de tableau. Longtemps sauvé, Nantes craque contre Montpellier. Brest miraculé sauve sa tête. Résumé !
Maintien Ligue 1 - Nantes va devoir passer par les barrages
Maintien Ligue 1 – Nantes va devoir passer par les barrages

Ligue 1 maintien – La lutte aura été acharnée jusqu’au bout pour le maintien et pour éviter cette fameuse 18e place, synonyme de barrages. De Nantes 18e à Reims 13e, seulement trois point d’écart et une multitude de scénarios possible. Avec, entre autres, deux chocs entre Strasbourg – Lorient et Reims – Bordeaux. Une soirée aux nombreux rebondissements, où trois équipes auront occupés la place de barragiste.

Nantes – Montpellier : Scénario catastrophe et une VAR qui va faire parler !

Les Nantais sortent provisoirement de la zone orange, suite au but encaissé par Lorient. Mais, sur une faute de Pallois, Nantes concède un penalty. Si Lafont fait la parade, il ne peut rien sur la reprise de Laborde qui avait bien suivi ! Nantes, qui reste sur une excellente série se rebiffe direct, pour égaliser sur une magnifique reprise de Kolo Muani (34e). Nantes est même 16e à la pause.

Malgré d’énormes occasions tout au long de la deuxième mi-temps, les Nantais n’arrivent pas à scorer et marquer ce but qui leur donnerait tant d’air. Pire encore, ils vont se faire punir sur une magnifique action collective. Andy Delort, d’un plat du pied magnifique, ajuste le gardien Nantais (1-2, 76e). Mais le match s’emballe totalement, Coco est fauché par Le Tallec. Rudy Buquet désigne le point de penalty, avant d’aller consulter la VAR. Il refuse le penalty et donne même un carton à Marcus Coco, pour simulation. Nantes s’incline et paie un hiver catastrophique, avec le psychodrame Domenech. Malgré une belle fin de saison, cela n’aura pas suffit. Il restera une dernière chance en barrage pour les hommes d’Antoine Kombouaré.

Brest – PSG : Le petit miracle pour Brest, malgré la défaite !

Match des opposés entre Brest 16e et Paris 2e. Chahutés par des Parisiens, venus en Bretagne pour tenter d’aller chercher le titre, les Brestois concèdent un penalty sur une faute sur Di Maria. Mais incroyable, Neymar rate son pénalty. Mais sur un coup du sort, les Parisiens, pourtant très moyens, font craquer les locaux. Le corner de Di Maria est dévié par Faivre et termine sa course au fond des filets. A la mi-temps, Brest n’est sauvé que par sa différence de buts avec Lorient.

Le scénario catastrophe se poursuit pour les Brestois, seulement deux fois en position de relégable cette saison, quand Lorient égalise à Strasbourg, pour propulser les Brestois en barragistes. Ce qui rebiffe les Brestois, qui se créent une énorme occasion. Malheureusement, sur contre, Mbappe double la marque pour des Parisiens qui ne verront pas le titre en Ligue 1. Battus sur le terrain, leur salut vient de la Beaujoire ou Nantes craque sur sa pelouse et encaisse un deuxième but. Brest, qu’on pensait serein pour le maintien, se sera fait une sacré frayeur. Et ne devra pas recommencer pour mieux faire.

Ligue 1 maintien : Strasbourg – Lorient : Un nul qui arrange tout le monde

C’était LE choc de ce maintien. Strasbourgeois et Lorientais avaient leur destin entre leurs mains au coup d’envoi de la rencontre. Objectif ? Ne pas Dominé en début de rencontre par le Strasbourgeois, qui sont récompensé par l’ouverture du score de Diallo (18e). Lorient en difficulté en première mi-temps, qui sort la tête de l’eau sur un but astucieux, plein de malice de Chalomah (56e). Qui ressort Lorient de la zone rouge. Un nul, on ne va pas se mentir, qui arrange un peu tout le monde, car le maintien est assuré à ce moment là pour les deux équipes. A ce moment là du match, il faudrait 3 buts à Reims pour renverser la situation. Ce qui n’arrivera pas ! Maintien pour les deux équipes. Deux équipes plutôt joueuses qui ont respecté le football !

Ligue 1 maintien : Reims – Bordeaux : Bordeaux la tête haute en attendant la suite.

La possibilité qu’une des deux équipes soit barragiste était plus qu’infime au coup d’envoi des dix rencontres. Mais, dans le doute, les deux équipes se devaient d’éviter le faux-pas. Ce sont les Rémois qui ouvrent le score par Bilal Touré (15e). Mais, juste avant la mi-temps, Adli remet les deux équipes à égalité. Bordeaux sauve définitivement sa bien triste saison sur un deuxième but à l’heure de jeu. Les Bordelais, en grande difficulté en deuxième moitié de saison, aura relevé la tête et montré beaucoup de fierté dans les deux derniers matchs de la saison. La tendance leur était pas favorable. En attendant un autre combat, celui de l’extra sportif, avec la menace de dépôt de bilan qui plane toujours au dessus du club.

Etienne GOURSAUD

Total
26
Shares
Related Posts