Foot – Le PSG etrille le LOSC (1-5) – Notes LOSC PSG

Notes LOSC PSG – Le PSG a étrillé LOSC au terme d’une folle soirée (5-1). Ils ont marqué les esprits face au champion de France en titre.
Notes LOSC PSG

Notes LOSC PSG – Le PSG a étrillé LOSC au terme d’une folle soirée (5-1). Ils ont marqué les esprits face au champion de France en titre.

Crédit : DR

Lille

Notes LOSC PSG – Grbic a plombé le beau début LIllois

Grbic (2/10) : Une première mi-temps catastrophique où il offre deux buts aux Parisiens. Une terrible erreur qui coute cher ! Il relâche le centre de Numo Mendes et offre le but sur un plateau à Danilo (10) ! Une autre grosse trouade qui offre le but à Kimpembe. Il s’est remis un peu la tête à l’endroit en seconde période, mais a encaissé deux nouveaux buts sur lesquels il ne pouvait rien.

Celik (3/10) : Il se fait éliminer trop facilement par Mendes, sur l’ouverture du score parisienne. Il alerte Donnarumma sur un centre (17). Mais il a pris l’eau ce soir. A l’image du but de Mbappé, où il est trop loin du Parisien. Défensivement, c’est quand même trop souvent faible cette saison !

Fonte (3/10) : Il a été en difficulté tout au long du match, où il a subit les vagues parisiennes ! Notamment face à un Lionel Messi intenable ce soir !

Botman (4/10) : Il n’est pas assez vif pour suppléer l’erreur de son gardien et est devancé par Danilo. Proche du cadre sur une tête (22). Il ne loupe pas sa cible quelque minutes plus tard, encore une fois aux avant-postes pour terminer le merveilleux travail de Ben Arfa (30). Une première belle intervention mais une relance ratée qui amène le but de Messi (37). Malgré son but, il a souffert défensivement

Le milieu de terrain n’a pas existé

Gudmundsson (3/10) : Il a pris la marée blanche ce soir. Submergé et peu aidé il faut le dire par ses milieux et attaquants, il s’est retrouvé face à un Hakimi qui a fait un très gros match, qui a souvent pris la profondeur dans son dos. Un match insuffisant avec l’ombre de Reinildo parti à l’Atlético Madrid cet hiver, qui enchaînait les grosses prestations sur son côté gauche. Il va devoir se reprendre avant Chelsea. Sous peine de prendre le bouillon en Angleterre !

Weah (3,5/10) : Beaucoup trop discret ce soir. Il n’a pas été souvent trouvé par ses coéquipiers. Le maillon faible offensif côté Lillois. Remplacé par Bradaric (70).

André (3/10) : Il a pris l’eau en milieu de terrain face à Danilo et Verratti qui ont à peu près fait ce qu’ils ont voulu en milieu de terrain. Malgré des tentatives de pressing, il s’est trop souvent résigné à évoluer très bas, en surveillant Lionel Messi

Onana (4/10) : Il a pris sa chance a deux reprises (8 et 11). Mais globalement, malgré de l’impact il a souffert !

Notes LOSC PSG – Ben Arfa punit son ancien club

Bamba (6/10) : Peut être le meilleur Lillois ce soir. Il a mis de l’impact dans son jeu, avec beaucoup de percussions. Il a crée des décalages intéressants pour son équipe ! Même si la dernière passe aurait sans doute mérité mieux. Forcément, ce fut plus dur de se mettre en évidence en deuxième période qui fut à l’avantage des Parisiens. Mais il a tenté sa chance (59). Il loupe une grosse occasion (85)

David (4/10) : Il a été parfois percutant, mais pas assez décisif. Le meilleur buteur parisien a été bien muselé par la charnière centrale parisienne. La marche était trop haute pour le Canadien ce soir.

Ben Arfa (6/10) : Première titularisation et tout de suite l’ex Parisien a été bien en jambe. Il oblige Kimpembe à un beau geste défensif. Et que dire de son magnifique déboulé sur la gauche, pour offrir un caviar à Botman (29). Son rendement a baissé en seconde période. Il manque sans doute encore de caisse. Et la configuration de son match n’a pas aidé ! Malgré quelques petits éclairs. Il reste l’un des rares Lillois à avoir surnagé. Remplacé par Angel Gomes (70). Tout proche d’une passe décisive pour Bamba et de son but dans la foulée. Il a signé une entrée plutôt convaincante, mais a manqué de réussite.

PSG

Notes LOSC PSG – Une charnière solide

Donnarumma (6/10) : Il a retardé l’échéance à deux reprises en étant vigilant sur la frappe d’Onana (11), précieux sur le centre de Celik (19). Mais il a du s’incliner devant Botman (29). Il a ensuite connu une deuxième moitié de match beaucoup plus tranquille, mais se montrant intéressant à la relance !

Mendes (7/10) : Le jeune portugais a été intenable sur son côté. Avec de nombreux appel. A l’origine de l’ouverture du score de Danilo, avec un beau café crème sur Celik et un centre mal capté par Grbik ! Il a enfin retrouvé des jambes, après des semaines compliquées dans son couloir. Il aurait mérité une ou deux passes décisives supplémentaires (si on considère son premier centre comme tel)

Kimpembe (7/10) : Solide défensivement à l’image de son retour sur le rush de Ben Arfa (7). Opportuniste sur la seconde erreur de la soirée pour redonner l’avantage aux siens (33). Il n’a pas eu tant de travail à faire, mais a su relancer propre, chose qui lui fait parfois défaut… Mais il a inquiété en fin de match avec sa blessure, qui l’oblige à céder sa place à Kehrer (77). En espérant que ce ne soit pas trop grave.

Marquinhos (7/10) : Une première période solide de la part du Parisien qui n’a pas été pris à défaut ! Monté sur un rush de Mendes, il est proche du 6e but parisien :

Un grand Verratti

Hakimi (8/10) : La CAN semble lui avoir fait du bien. Il a évolué très haut dans ce début de partie. Il croise trop sa frappe (31). Une deuxième mi-temps dans la foulée de la première. Avec un peu plus de rpécision, il aurait pu s’offrir trois ou quatre passes décisives ce soir. Il les réserve pour le Real Madrid. Mais que cela doit faire du bien au banc parisien de voir le retour en forme de l’international marocain.

Verratti (8/10) : Il a encore fait une belle prestation. Il n’a pas été dans la lumière, éclipsé par les faits de jeu du match. Mais il n’a quasiment pas perdu un ballon. Il en a récupéré certains. Son impressionnante couverture de balle n’est plus un secret. Pourtant, à chaque fois, on a l’impression qu’il va perdre le cuir. Et a chaque fois il le conserve. Il s’est davantage projeté en seconde période, secteur où il doit encore travailler !

Danilo (8/10) : Danilo a inscrit un doublé, ceci n’est pas un exercice. Ce fait vient tout de même récompenser un très bon match de sa part ! Vif pour exploiter le ballon relâché par Grbik et ouvrir le score. Validant ainsi 20 la bonne entame du Portugais bien présent à l’impact. Ensuite, les Lillois se sont écroulés et il a pu davantage jouer dans un fauteuil. Touchant pas mal de ballons. Il a osé tenter sa chance de loin sur son second but !

Notes LOSC PSG – Le meilleur match de Messi

Paredes (5/10) : Une première mi-temps très (trop) discrète de l’Argentin, malgré la domination de son équipe et la maitrise technique. Il ne percute pas assez, ne provoque pas assez ! Il y a eu du mieux en seconde période, à l’image de sa tentative (62) qui passe au-dessus. Il a récupéré quelques ballons. Remplacé par Simmons (85). Qui gratte un peu de temps de jeu. Mais qui aurait mérité mieux que ces 5 minutes dans cette configuration où le match a été plié très tôt

Mbappé (6,5/10) : Le Français a été discret dans ce premier acte. Il a essayé de combiner avec Messi, sans grand succès. Cependant, c’est son rush qui est à l’origine du 3e but de Paris. Une frappe qui s’envole (49) avant, dans la foulée de trop s’excentrer sur le service de Messi (50). Il a finalement trouvé la cible pour participer à la démonstration parisienne ! Une merveille de frappe enroulée pour trouver la lucarne de Grbic.

Messi (8,5/10) : Le meilleur match de Léo en Ligue 1 et de très loin. Actif, les ballons ont beaucoup transité par l’Argentin, qui est proche d’un but magnifique sur une frappe enroulée (18). Mais ensuite, il a commencé à perdre quelques ballons. Avant de rappeler à la planète qu’il reste un joueur de génie. Un amour de ballon piqué, pour le 3-1. Avant de fracasser la barre sur un coup-franc. Encore un magnifique coup de rein pour lancer Mbappé (50e). Après des débats autour de ses performance, il rassure alors que les 8e de finale de la Ligue des Champions se profilent à l’horizon

Di Maria (4/10) : Il est trop naïf sur le rush de Ben Arfa qui amène le but Lillois. Il n’y a pas grand chose à raconter sur son match, si ce n’est une frappe au dessus (20). A l’imagine de ces dernières sorties sous le maillot parisien. Il va souffrir avec le retour de Neymar. Il a été touché au mollet et remplacé avant la mi-temps avant par Draxler (44). Son entrée a été plus intéressante que ses dernières sorties sous le maillot parisien. De là à bousculer la hiérarchie il y a une grande marche à franchir !

Total
7
Shares
Related Posts
Christophe Mongai
Read More

CHRISTOPHE MONGAI : LA FRANCE EST A UNE MARCHE DU GRAAL

Pendant cette édition 2018 de la Coupe du Monde en Russie, Sans Filtre fait intervenir des acteurs du sport pour vous donner leurs coups de cœurs à chaque journée de la compétition.  Christophe Mongai, le célèbre agent de joueur à la tête du groupe USM, revient sur la qualification des Bleus et de la sélection croate en finale du Mondial.