Foot – Kheira Hamraoui, vérité ou manipulation ?

L’avocat de Kheira Hamraoui a envoyé une lettre au PSG afin de dénoncer le comportement de certaines joueuses parisiennes… Vérité ou manipulation ?
hamraoui diallo
Kheira Hamraoui

L’internationale française et joueuse du PSG, Kheira Hamraoui, continue de faire parler d’elle. Son avocat, Me Saïd Harir, a envoyé une lettre au club parisien afin de dénoncer les comportements de certaines coéquipières à l’égard de sa cliente…Mais difficile de savoir si Hamraoui est victime ou coupable, étant donné que la milieu de terrain de 32 ans aurait également menacé une joueuse du club (selon Romain Molina). Ce qui est sûr, c’est que le timing choisi par Hamraoui et son avocat est très mauvais, étant donné que le PSG a des matchs très importants qui arrivent : une demi-finale de Coupe de France et un quart de finale retour de Ligue des Champions.

Kheira Hamraoui d’un côté… Diallo, Katoto et Diani de l’autre

Kheira Hamraoui s’est mise beaucoup de monde à dos au PSG. La vie privée de la joueuse de 32 ans a fortement impacté le club… Surtout Aminata Diallo, soupçonnée d’avoir organisé l’agression du 4 novembre 2021 sur sa coéquipière. Résultat : Aminata Diallo a été arrêtée chez elle… Et envoyée en garde à vue pendant 2 jours, alors qu’elle n’avait (après conclusion) aucun lieu avec l’affaire Hamraoui.

Elle a ainsi été humiliée, sans aucun soutien de la part du club… Hormis de quelques coéquipières, notamment Marie-Antoinette Katoto et Kadidiatou Diani, qui ont publiquement affiché leur soutien à Diallo, en célébrant un but en dessinant un « A » avec les doigts, en février dernier :

Dans sa lettre, l’avocat de Kheira Hamraoui déclare : « Mme Hamraoui est victime d’agissements répétés constitutifs de harcèlement moral de la part de Mesdames Diallo, Diani et Katoto. », en précisant qu’elles auraient « provoqué, menacé, insulté et intimidé » sa cliente… Et que ces comportements altèrent sa santé mentale et compromettent son avenir professionnel.

Le journaliste d’investigation Romain Molina, a réagi à ses accusations sur Twitter : « Son avocat est au courant que sa cliente a menacé Katoto après le match contre Montpellier il y a dix jours ? »

Dur de savoir qui harcèle qui dans cette histoire… Romain Molina affirmait dans sa dernière vidéo sur le sujet : « Le vestiaire (du PSG) n’accepte pas, en grande majorité, Kheira Hamraoui pour ce qu’elle a fait. Des joueuses comme Katoto et d’autres menacent de partir si elle reste. […] Il y a tellement de gens qui veulent se venger de Hamraoui pour toutes ses manipulations (mensonges aux autorités, trahisons…) »

Kheira Hamraoui a abîmé l’image du PSG et l’image de certaines de ses coéquipières, en les faisant passer pour les « méchantes » de l’histoire… Alors, on ne peut pas en vouloir à ces dernières de nourrir une rancune envers l’ex-joueuse barcelonaise. En revanche, aucun harcèlement ne doit être toléré, évidemment.

Un timing très mauvais…

La santé mentale de Kheira Hamraoui est, certes, très importante… Mais demander à sanctionner Diani et Katoto (les deux meilleurs atouts offensifs du club), et ainsi fragiliser (encore plus) l’équilibre de l’équipe à quelques jours seulement d’une demi-finale de Coupe de France et d’un quart de finale retour de LDC face au Bayern Munich, est vraiment très mauvais… Alors, comment le PSG va gérer cette crise ? Pour le moment, rien ne semble être fait. Certaines choses pourraient se décanter en fin de saison, mais pour l’heure, il ne faudrait pas que le vestiaire explose !

Retrouvez notre article sur le dernier match du PSG féminin ici :

Nicolas PARANT

Total
1
Shares
Related Posts