Foot – France / Galles (3-0) : Résumé du match et notes des Bleus

Notes France Galles : Pour le grand retour de Benzema, malheureux ce soir, les Bleus se sont tranquillement imposés face aux Gallois (3-0).
Benzema forfait

Notes France Galles – Les Bleus se procurent la première grosse occasion par l’intermédiaire du revenant. Mais sa tête trouve la parade de Ward. Dans la foulée, Lloris répond à son homologue gallois. Griezmann, au four et au moulin trouve Pogba, qui se heurte à Ward. Dans la foulée, Benzema reprend et obtient un penalty. Et bute sur un Ward monumental en début de rencontre. Réduit à 10, tout devient plus dur pour les Galois, et Mbappé ouvre enfin le score pour les Bleus, sur une frappe repoussé de Rabiot (1-0, 35e). Mbappé proche du doublé sur une belle combinaison avec Griezmann / Benzema. Le fameux trident offensif des Bleus qui a affiché une complicité déjà importante, compte tenu du peu de temps passé ensemble.

Les Bleus tuent le match à la reprise. Sur une merveille de frappe de Griezmann (2-0, 47e). Les Français ont monopolisé, parfois même un peu trop, le ballon, en n’étant pas assez direct, face à des Gallois très regroupés. Mais dangereux sur leur sorties, James, auteur d’un gros match, oblige Lloris à une superbe parade (65e). Malgré la supériorité numérique, on a senti des Bleus un peu émoussés en fin de match. La saison de certains a été longue. Cela se sent. Benzema, un peu maudit, voit sa frappe repoussée par le poteau. Mais Dembélé a bien suivi pour tripler la mise (3-0, 77e). Les Bleus s’offrent une première belle victoire et un peu de la confiance pour la suite. Même si ce n’est que de la préparation, on ne va pas bouder notre plaisir.

Notes France-Galles !

Notes France Galles : Lloris a encore assuré le travail

Hugo Lloris (6,5/10) : Pour son 100e match en tant que capitaine des Bleus. Très vigilant sur une frappe croisée (5e). Auteur d’une superbe parade sur James. Il a encore fait le travail. Qui sait si la France avait été mené 1-0… En progrès au pied également.

Benjamin Pavard (5,5/10) : Pris plusieurs fois dans son dos d’entrée de jeu, dont une fois qui aurait pu couter un but aux Bleus. Il a ensuite rectifié le tir, même s’il aurait pu être plus efficace sur ses montées. Remplacé par Jules Koundé (6/10), qui effectue ses grands débuts en Bleu (45e). Avec un peu de timidité en début de seconde période, ce qui s’est traduit par des imprécisions. Mais il s’est libéré petit à petit, profitant de la domination des siens. Il signe une presque passe décisive pour Benzema, sur le troisième but (77e).

Rafaël Varane (6/10) : On ne va pas se mentir, ce n’est pas le joueur qu’on a le plus vu ce soir. Ce n’est pas grave, car cela veut dire que la défense et les milieux ont bien travaillé. Il dégage de la sérénité. Habituelle en Bleu !

Corentin Tolisso miraculé et en jambes

Presnel Kimpembe (6/10) : Présent pour dégager laborieusement, suite à la parade de Lloris. Il a parfois fait preuve d’une bonne autorité, mais se fait prendre dans son dos, sur l’énorme occasion de James. La seule vraie fausse note, car il n’y a rien à dire sur le match du Parisien.

Lucas Hernandez (6/10) : Comme à son habitude en Bleu, il a multiplié les courses vers l’avant. Il a plutôt bien contenu la menace Gareth Bale en première mi-temps. Un match efficace, ponctué par quelques actions intéressantes. Mais on n’est pas encore sur le Hernandez de 2018-2019. Remplacé par Lucas Digne (5,5/10) (45e), très offensif, qui s’est crée une énorme occasion, sur un centre de Benzema (62e). Il a manqué de réussite dans ses gestes ! Tout proche du 4e but !

Corentin Tolisso (6/10) : C’est un vrai miracle de le voir là, après sa très grave blessure. Et on va se réjouir, car sa première mi-temps est de bonne facture. Présent à la récupération, il a mis de l’impact et a bien su couper les relations dans l’axe. Logiquement émoussé après la pause. Remplacé par Moussa Sissoko (64e).

Paul Pogba essentiel en milieu de terrain

Paul Pogba (6,5/10) : Le jeu est beaucoup passé par “La Pioche” en ce début de match ! Il est là à la réception du centre de Griezmann. Surtout, il n’a quasiment pas perdu de ballons dans ce premier acte. Orientant bien le jeu et trouvant des espaces. Un match prometteur pour Paul Pogba, qui a joué comme on aime le voir. Dans son meilleur registre. Puis c’est toujours un plaisir de le voir prendre sa chance de loin. Remplacé par Kingsley Coman (64e). Qui a d’entrée de jeu fait beaucoup de mal à la défense galloise, à l’image de son service pour Benzema (70e).

Adrien Rabiot (6/10) : Il a fait un match sobre, mais qui mériterait plus de prise d’initiative. D’autant que c’est sa frappe lointaine qui amène l’ouverture du score des Bleus. Son allure conquérante contraste avec quelques moments où il semble un peu lent. Pas du grand Rabiot encore ! Mais du Rabiot de bonne facture.

Notes France Galles : Le trident offensif était déjà d’attaque !

Antoine Griezmann (7,5/10) : On l’a vu beaucoup dézoner en début de rencontre. Son centre pour Pogba est une pure merveille. Il a été à l’origine de nombreuses situations et son entente avec Karim Benzema ne fait aucun doute. Et que dire de son but à la reprise ! Une merveille de frappe en pleine lucarne. Un match vraiment accompli, qui va faire du bien au Barcelonais. De notre côté, on signe des deux mains pour que cela continue. Remplacé par Ben Yedder (84e)

Kylian Mbappé (6,5/10) : Remuant en début de rencontre sans vraiment être décisif. C’est pourtant lui, en renard des surfaces qui est bien placé pour ouvrir le score à la réception de la frappe de Rabiot, mettant fin à une disette de cinq matchs en Bleu. Proche du doublé (41e). C’est lui qui sert Griezmann sur le second but. Plus en jambes dans le second acte, malgré quelques mauvais choix. Remplacé par Ousmane Dembélé (73e). Qui a marqué un but plein d’opportunisme ! Et qui a montré des choses intéressantes. Le Barcelonais est en jambes.

Karim Benzema (6,5/10) : Forcément, tous les regards étaient braqués sur le Madrilène. Il est tout proche d’ouvrir le score (4e). A la réception de la tête repoussée de Pogba, sa reprise amène le penalty. Et il bute sur Ward (26e). Comme il sait le faire au Real, il a donné de bons ballons, comme pour Mbappé (41e). Il a eu le mérite de ne pas s’entêter à vouloir marquer son but, faisant briller ses coéquipiers. Son enchaînement est génial, mais il trouve le poteau. Fort heureusement, Dembélé reprend victorieusement.

Etienne GOURSAUD

Total
3
Shares
Related Posts
Grégory Massart
Read More

GRÉGORY MASSART : L’IMAGE D’UN SPORTIF, UN DÉFI QUOTIDIEN

Ancien journaliste sportif chez Canal+, Grégory Massart s'est récemment reconverti dans le conseil auprès des sportifs dans une discipline qu'il maîtrise à la perfection : l'image. Il revient pour Sans Filtre sur l'importance primordiale de ce qu'il se passe désormais en dehors des terrains et qui impacte tous les acteurs de l'écosystème sportif.