Foot- France-Bulgarie : Une attaque sans défense ?

France – Bulgarie : Ce dernier match de préparation face à la Bulgarie ce soir à 21 h est l’occasion pour ses défenseurs de se rassurer.
La saison internationale s'est achevée mardi. Le moment est venu de faire le bilan de l'équipe de France sur cette année 2021.
La saison internationale s’est achevée mardi. Le moment est venu de faire le bilan de l’équipe de France sur cette année 2021.

France – Bulgarie : Si la France nous a ébloui avec son talent offensif face aux Pays de Galles mercredi dernier (3-0), sa défense, sur les quelques occasions galloises, s’est montrée davantage fébrile. Ce dernier match de préparation face à la Bulgarie ce soir à 21 h est l’occasion pour ses défenseurs de se rassurer.

Crédit : DR

De la Coupe du Monde à l’Euro

En 2018, la France a décroché le graal en se basant sur une défense extrêmement immuable et impénétrable. Aujourd’hui, le génie offensif a pris le dessus sur la robustesse défensive. Lorsque l’on mentionne les Bleus, on parle de son trio de rêve avec Mbappé-Griezmann-Benzema ou de Kante mais plus de cette défense sur laquelle de nombreuses sélections se sont cogné les dents. En sélectionnant Karim Benzema, Didier Deschamps a modifié son plan de jeu et a renouvelé sa philosophie de jeu.

A une semaine de l’Euro, avec ses multiples possibilités offensives, les Bleus sont considérés comme les grands favoris de la compétition. Lors du dernier match mercredi dernier face aux Gallois, l’équipe de France n’a pas tellement été inquiété grâce en grande partie à ce carton rouge qui a permis aux champions du monde de jouer très rapidement à onze contre dix. La charnière française, avant ce fait de jeu, s’est souvent fait prendre dans le dos et dans la profondeur. En voyant la prestation défensive de ce début de match, la question de l’état de forme des défenseurs rentre en considération.

France – Bulgarie : Une défense éreintée

En effet, chaque arrière défend les couleurs d’un grand club et a accumulé beaucoup de matchs cette saison. Les deux latéraux du Bayern Munich ont connu une très longue saison qui n’a pas toujours été évidente pour les Bavarois. Benjamin Pavard a joué 36 matchs cette saison et Lucas Hernandez, blessé pendant un long moment de la saison, a enchainé les matchs pour redresser et diriger le Bayern vers un nouveau titre.

Pour les centraux, la saison a également été remuante surtout pour Clément Lenglet qui, à l’image de son club, a beaucoup été critiqué sur ses performances avec les Blaugranas. Cependant le Barcelonais ne devrait pas être un titulaire de cette équipe de France. Presnel Kimpembe sort d’une saison pleine avec 40 matchs à son actif. Le Parisien a dû assumer un nouveau statut après le départ de Thiago Silva.

Ce changement de rang lui a permis de s’imposer au Paris Saint-Germain et de devenir un élément essentiel. Kimpembe reste sur une bonne dynamique et semble être le défenseur le plus en forme des Bleus. Raphael Varane ne surfe pas sur le même rythme que le Parisien. En effet, l’ancien lensois a connu une saison mitigée mais reste un élément indiscutable du Real Madrid avec au total 41 matchs. D’ailleurs, le Madrilène n’a toujours pas prolongé avec les Merengues.

Cette défense épuisée devra aussi s’habituer au nouveau style de l’équipe de France beaucoup plus offensif. Un déséquilibre assumé va voir le jour chez les Bleues. La défense va-t-elle rester aussi hermétique qu’en 2018 ? Le match de soir face à la Bulgarie nous donnera déjà des éléments de réponse.

Tomas JIMENEZ

Total
6
Shares
Related Posts