Foot – Courtois porte le Real vers un 14e sacre (1-0) – Notes Liverpool Real

Notes Liverpool Real – Contre le cours du jeu, le Real aura résisté face à Liverpool (1-0). Avec un immense Thibaut Courtois.
Notes Liverpool Real

Notes Liverpool Real – Contre le cours du jeu, le Real aura résisté face à Liverpool (1-0). Avec un immense Thibaut Courtois.

Liverpool

Notes Liverpool Real – Alexander-Arnold avait pourtant tout fait bien

Alisson (4/10) : Match forcément frustrant pour le portier des Reds. Vigilant sur le centre-tir de Vinicius (25). Il ne peut rien sur le but de Vinicius.

Alexander-Arnold (8/10) : Offensivement, il n’aura pas donné sa part au chien. Une première grosse montée où il se défait de Mendy pour servir Salah, pour la première grosse occasion (16). D’autres beaux centres pour Salah (35), Diaz (47). Il a continué sur son rythme en 2e mi-temps. Défensivement, il n’aura pas été en reste non plus. Une magnifique intervention devant Vinicius (30) mais aussi devant Benzema (85)

Konaté (6/10) : Invité surprise de la 2e moitié de saison de Liverpool, le Français montre qu’il n’est pas là par hasard. Une première mi-temps de patron pour celui qui s’est imposé en défense. Une magnifique intervention en patron devant Vinicius (15). De la sérénité, de la sureté également. Des bases magnifiques pour le premier Français à disputer une finale de la C1 depuis Djibril Cissé en 2005 !

Henderson patron au milieu

Van Dijk (5,5/10) : Un match sérieux de l’international Néerlandais qui, paradoxalement, n’a pas eu beaucoup de travail. Il aurait peut-être gagné à tenter d’apporter du surnombre, tel un Laurent Blanc ou un Sergio Ramos. Peut-être ce qui lui manque.

Robertson (4,5/10) : Peut-être celui qui a le plus souffert, face à un Valverde avec un gros volume de jeu. Il est beaucoup moins monté qu’un Alexander Arnold.

Henderson (6,5/10) : Une première demi-heure parfaite dans l’engagement. Il a joué haut, en avançant ballon au pied et en gagnant les duels. Il a parfaitement négocié l’entre-jeu, en n’oubliant pas de défendre, à l’image de son retour sur Vinicius (36). Une frappe hors-cadre (41). Un peu moins influent en 2e mi-temps où il a touché moins de ballons. Remplacé par Naby Keïta (77).

Fabinho (6/10) : Une magnifique première mi-temps, il a récupéré de nombreux ballons très haut tout en étant capable de les bonifier avec la bonne passe. Il a connu un trou d’air en début de 2e mi-temps

Notes Liverpool Real – Salah a beaucoup trop gâché

Alcantara (5/10) : L’ancien de Barcelone et du Bayern n’a pas eu la même influence qu’à son habitude. Souvent dans un rôle de casseur de ligne avec ses passes, ce qu’il pas réussi à faire ce soir. Remplacé par Firmino (77).

Salah (5/10) : L’Egyptien a eu plusieurs fois l’occasion de changer le destin de son équipe et de la finale. Mais sa maladresse (et un grand Courtois) auront empêché son équipe de concrétiser ses énormes situations. C’est lui qui se crée la première grosse occasion de la partie, avec cette déviation qui oblige Courtois à une grosse parade (16). Une deuxième frappe dans la foulée bien négociée par le gardien Belge. Il bute encore sur Courtois en 2e mi-temps à trois reprises. Il devrait en faire des cauchemar durant les prochaines nuit

Diaz (3/10) : Assez maladroit dans ses prises de balles en premières mi-temps, perdant beaucoup de ballons. Une finale ratée pour celui qui avait été si décisif en quart et en demi-finale. Il aura souffert face à Carvaja. Remplacé par Jota (65). Qui s’offre la “joie” de buter lui aussi sur un immense Thibault Courtois (80)

Mané (5/10) : Un match plus discret qu’un Mohammed Salah, mais la même inefficacité au final. Un beau service pour Salah (17). Une énorme occasion où il vient buter sur Courtois et le poteau (21)

Real Madrid

Le mur Thibault Courtois

Courtois (10/10) : Si le Real est en finale, le Belge n’y est pas étranger. Si le Real gagne la Ligue des Champions, il en sera un des héros manifeste. Une première énorme parade sur un tir vicieux de Salah (16) et vigilant sur deux interventions qui ont suivi. Une seconde parade tout aussi monstrueuse devant Mané (21). D’autres interventions très bien senties durant ce premier acte. Il a eu un début de second acte plus tranquille, avant de se montrer encore une fois énorme devant Salah (64, 69, 82). Une copie parfaite !

Mendy (4/10) : Peu inspiré devant Alexander-Arnold qui peut servir Salah (16). Il aura globalement souffert face à la relation Alexander-Arnold/Salah, se retrouvant parfois en 1 contre 2 et ayant un placement plutôt moyen.

Alaba (6/10) : Début de match très sérieux de l’Autrichien, intéressant dans ses interventions. En revanche il est débordé par Mané qui trouve le poteau (21)

Militao (5/10) : Le défenseur Madrilène avait Mohammed Salah en vis-à-vis. Si l’Egyptien est resté muet, c’est bien grâce à Courtois. Salah a pris le dessus sur son vis-à-vis qui a vécu un vrai calvaire en cette finale. Mais comme son équipe, il a plié sans jamais rompre, en offrant lui aussi son lot d’interventions essentielles, en colmatant comme il pouvait !

Notes Liverpool Real – Carvajal n’est pas tombé dans les pièges

Carvajal (8/10) : Une première mi-temps extrêmement solide face à Diaz. Il a parfaitement contenu les dribles de l’ailier gauche de Liverpool. Venant également parfois compenser dans l’axe. Une deuxième mi-temps tout aussi solide. Il savait qu’il allait devoir beaucoup défendre avec les joueurs de Liverpool. Il n’est jamais tombé dans les pièges tendus. Il a fait une très grande finale lui aussi.

Casemiro (7/10) : Ce n’est pas du football sexy, mais il n’empêche que son impact, ses récupérations, son côté parfois à la limite en font un élément indispensable à l’équilibre de ce Real là. Encore ce soir, il a colmaté certaines brèches, éteint des incendies et mis énormément de volonté et de combat. On peut comprendre qu’il agace le supporter adverse. Mais ce n’est pas le premier joueur de l’histoire du Real dans ce cas. Il cafouille une merveilleuse occasion, seul sur coup de pied arrêté (76)

Kross (5,5/10) : Un match courageux de l’Allemand qui aura souffert durant toute la première demi-heure, passant le plus clair de son temps à défendre. Il aura réussi à contenir Alcantara ce qui est déjà une forme d’exploit

Vinicius a changé le cours de la finale

Modric (6/10) : Le Croate a énormément souffert en première mi-temps, en ne touchant que peu de ballons. Il n’a pas pu orienter le jeu et est tombé sur un Henderson qui lui a posé beaucoup de problèmes. En revanche, il faut saluer son abattage défensif, dans un rôle où il est terriblement sous-coté. Il a fini le match sur les rotules, preuve de son engagement physique. A défaut de nous régaler par ses merveilles. Remplacé par Cavaminga (75).

Vinicius (6/10) : Très peu trouvé et très peu percutant dans ce premier acte. Parfaitement bloqué par Konaté et Alexander-Arnold. Repris par Henderson (36). Mais le football est parfois fantastique, car c’est lui qui ouvre le score pour le Real, au bout d’un centre parfait de Valverde (59).

Valverde (7/10) : Un centre ras de terre mal ajusté pour Vinicius. Mais un autre dans le second acte mieux ajusté pour le même Brésilien qui trouve la faille (59). Beaucoup d’activité pour essayer de créer du danger, avec ses courses, alors que son équipe aura été dominée une majeure partie du match. Certains s’interrogeaient sur sa titularisation avant le match. Il a donné la réponse sur le terrain.

Benzema (5,5/10) : Il a été sevré de ballons tout au long de la première mi-temps. Il ne parvient pas à servir Vinicius (33). Il a montré que même avec des miettes il pouvait marquer. Il croit ouvrir le score, avant que son but ne soit refusé (45). Il n’a guère touché plus de ballon. Il aurait pu faire mieux sur sa passe pour Vinicius (82), comme sur son crochet (85). Il n’aura pas été le héros de la finale, mais n’oublions pas que c’est lui qui a porté son équipe à bout de bras en 2022 !

Total
14
Shares
Related Posts