Foot – Le PSG renverse le LOSC (2-1) – Notes PSG LOSC

Notes PSG LOSC - Malmenés pendant plus d'une heure par le LOSC, le PSG s'en est sorti (2-1) pour aligner un 10e succès cette saison. Lille peut ressortir frustré.
Notes PSG LOSC – Malmenés pendant plus d’une heure par le LOSC, le PSG s’en est sorti (2-1) pour aligner un 10e succès cette saison. Lille peut ressortir frustré.

Notes PSG LOSC – Malmenés pendant plus d’une heure par le LOSC, le PSG s’en est sorti (2-1) pour aligner un 10e succès cette saison. Lille peut ressortir frustré.

Crédit DR

PSG (4-3-3)

Heureusement que Donnarumma était là ce soir

Donnarumma (8/10) : Le portier italien a fait un excellent match. Un premier arrêt magnifique sur une frappe puissante de Yilmaz (1’). Un 2nd arrêt incroyable du bas du corps devant David (46’). Encore une parade du bout des gants (55’). Des relances au pied très propres. Sans lui, le PSG encaisse au moins 2 ou 3 buts, ce soir.

Kehrer (2/10) : Souvent très en retard sur les attaquants lillois, rapides dans la profondeur (1’, 14’), il a perdu la grande majorité de ses duels (19’). Tout le temps sur le reculoir, il n’inspire absolument pas la peur chez l’adversaire… Kehrer s’est fait totalement déposé par Yilmaz en 1 contre 1 sur le but lillois (31’). Il n’a pas bien exploité son couloir, notamment dans les phases de possession : un mauvais placement, que des passes en retrait. En bref : une catastrophe. Remplacé par Dagba (65’) qui ne pouvait, dans tous les cas, pas faire pire que son prédécesseur.

Marquinhos (7/10) : Un vrai patron de défense : serein et combatif. Le Brésilien (encore lui) a remis son équipe sur les bons rails en inscrivant un but rageur (74’). Pour résumer : du Marquinhos dans ses œuvres.

Kimpembe (6,5/10) : On ne peut pas dire qu’il s’est caché, ce soir. Il a intercepté des ballons chauds (11’, 15’) et a réalisé un super sauvetage devant Yilmaz (46’) : ça vaut un but. Il a été mis à contribution et a répondu présent.

Bernat (3/10) : Un retour timide pour Bernat, qui est très loin du niveau qu’il avait avant sa blessure. Peu présent en défense, comme en attaque. Il a été assez fantomatique. Remplacé par Nuno Mendes (65’). Entrée intéressante. Il a apporté du danger. On a vu la différence avec Bernat.

Notes PSG LOSC : Un milieu peu inspiré

Wijnaldum (4,5/10) : Le milieu néerlandais s’est bien projeté vers l’avant pour apporter le danger aux abords des buts lillois. Il aurait pu être décisif par la passe (40’). Mais il a manqué aussi de spontanéité et de précision dans le dernier geste. Il a un peu disparu en 2nde période.

Danilo Pereira (5,5/10) : Solide défensivement, il a bien coupé les lignes de passe et ainsi bien gêné les contre-attaques lilloises (7’). Il a apporté de la taille dans la surface parisienne pour donner de l’air à ses coéquipiers. Dans le jeu, comme souvent, il n’a pas apporté grand-chose (mais il a été juste dans la passe)

Gueye (4,5/10) : Le Sénégalais a mis peu d’impact dans l’entrejeu, ce soir, par rapport à ses standards de début de saison où il était étincelant. Il a récupéré des ballons, mais il en a perdu également : ce qui rend son match assez moyen. Offensivement, il a apporté très peu de mouvement : dommage.

Notes PSG LOSC : Di Maria exceptionnel !

Di Maria (8/10) : L’Argentin a fait un match exceptionnel. Toutes les occasions sont passées par lui. Il a même été généreux dans les efforts défensifs, pour aider un Kehrer parfois débordé… Et surtout il a assailli les buts lillois de centres dangereux : dont un superbe pour Messi (29’) absolument délicieux et un second parfait pour Icardi (72’) : deux vrais caviars qui n’ont pas été transformés en passe décisive. Le 3ème caviar est le bon : une passe décisive pour Marquinhos (74’). A 2 reprises, il ne passe pas loin d’inscrire un but (40’, 58’)… Mais encore une fois, la 3ème est la bonne : il marque d’une belle frappe pied gauche et offre la victoire au PSG (89’). Il est de loin le meilleur attaquant parisien, ce soir. Un joueur qui ne déçoit jamais !

Messi (3/10) : Dans un rôle de faux numéro 9, Messi a bizarrement touché peu de ballons et a créé peu d’occasions. Il a peu tiré au but et quand il l’a fait, il n’a pas été efficace dans la finition. Messi reste Messi et il a quand même trouvé de bons décalages par moment pour ses coéquipiers… Mais son match est globalement très très décevant. Remplacé par Icardi (3/10) : Quasiment aucun apport offensif dans le jeu, il a touché une dizaine de ballons. Il a raté 2 énormes occasions sur un centre de Di Maria et sur un extérieur de Neymar. Mauvais.

Neymar (6,5/10) : On a retrouvé un Neymar très entreprenant, ce soir, rapide sur les premiers appuis, il a apporté un danger constant sur les cages de Grbic… Mais son gros problème est ses pertes de balle trop fréquentes. Le Brésilien a eu un gros trou d’air après le lillois inscrit à la demi-heure de jeu (et ce jusqu’à la fin de la 1ère MT) où il a perdu un peu sa justesse technique, en forçant certainement trop le 1 contre 1. En 2nde période, il s’est bien repris et a montré son vrai visage. Son état d’esprit (combativité, engagement) a été irréprochable pour aller chercher l’égalisation et la victoire. Il ne passe pas loin de marquer (54’) sur une frappe filoute. Il a réalisé une passe divine pour Icardi, qui aurait pu être décisive (85’). 4 minutes après, il est passeur décisif pour Di Maria. On a vu un joueur impliqué ce soir, et c’est l’essentiel.

LOSC

Notes PSG LOSC – Grbic aura retardé l’échéance

Grbic (6,5/10) : Vigilant sur les escarmouches parisiennes, comme sur la première frappe de Di Maria (22), mais aussi la frappe de Neymar (60). Il ne donne aucune information au même Argentin qui n’a pas pu trouver le cadre (40). Ce n’est pas une parade mais cela en a la valeur. Comme celle sur la mine de loin de Di Maria (60). Impuissant sur le but parisien.

Reinildo (5/10) : Auteur d’une vilaine intervention sur Di Maria qui lui vaut un carton jaune logique (5). Au fur et a mesure de la mi-temps, il a pris son couloir pour apporter le danger. Sans pour autant être pris à défaut, malgré un Angel Di Maria très actif sur son côté. Sa fin de match a été beaucoup beaucoup plus compliquée. C’est lui qui lâche le marquage sur Marquinhos, qui égalise. C’est également lui qui laisse seul Icardi qui fait un invraisemblable loupé (84)

Djalo (5,5/10) : Mis à part quand il laisse filer Léo Messi dans son dos (30), il n’a pas été pris à défaut. Un temps il a laissé filé Di Maria, avant de gêner l’Argentin sur sa frappe. Malheureusement pas assez présent sur Neymar qui parvient à trouver Di Maria, pour le 2e but parisien.

Fonte (6,5/10) : Il n’a pas eu tant de travail que cela, mais tout ce qu’a fait le portugais a été fait avec beaucoup de maîtrise. C’est simple, les rares occasions de Paris sont venues soit de loin, soit sur des actions passant sur le côté. Dans l’axe, les Parisiens se sont heurtés sur une digue. Bien dressée par le Portugais. A l’image de son retour sur Neymar (69). Pas responsable sur le but parisien.

Renato Sanches a été un phare du jeu Lillois

Celik (5/10) : Avec Neymar sur son côté, un Messi mobile et un Di Maria également en électron, il avait fort à faire. Parfois pris à défaut, il a parfaitement compensé, mais écope d’un jaune sur une grosse faute sur Neymar. Cependant, en fin de match, il a davantage souffert, notamment dans son placement.

Bamba (5,5/10) : Intéressant sur les ballons touchés, mais un peu moins que les autres acteurs offensif. Il a manqué une grosse occasion sur une offrande de Renato Sanches.

Xeka (5,5/10) : Un match beaucoup plus discret que les autres en milieu de terrain. Mais, dans un rôle plus ingrat, il a contribué à enterrer le milieu de terrain parisien qui a énormément souffert (encore) une fois. Il a collé aux basques de Wijnaldum, mais aussi de Messi transparent ce soir. Malheureusement pas exempt de reproches sur l’égalisation de Marquinhos.

Sanches (6,5/10) : Sa première mi-temps est tout simplement exceptionnelle. A la récupération, à la distribution mais aussi pour créer le danger. Il est à l’origine du contre amenant l’occasion de Yilmaz (2), il a éclairé le jeu avec des longues passes toujours très à propos. Il est tout proche de donner une passe décisive à Bamba (57). Il s’est ensuite éteint, à l’image globale de son équipe qui a coincé dans les 20 dernières minutes.

Notes PSG LOSC – David a peut-être lancé sa saison

Ikoné (6,5/10) : Sans doute sa meilleur mi-temps et son meilleur match de la saison. D’entrée de jeu, il a failli s’offrir une passe décisive, avec un décalage parfait pour Yilmaz qui a buté sur Donnarumma (2). Il a fait très mal à la défense parisienne avec sa vivacité ! Mais a été parfois un peu maladroit dans le dernier geste. Sa passe pour David est une pure merveille et aurait pu amener le doublé pour ce dernier. Remplacé par Weah (77e).

Yilmaz (6/10) : Encore un peu trop hors-jeu mais encore totalement dans le fighting spirit. Bien lancé en profondeur, il se crée une énorme occasion mais bute sur un énorme Donnarumma (2). Son abnégation et son envie ont été récompensée sur son rush pour donner une merveille de passe pour David qui ouvre le score. Il est tout proche de son but, sur un second ballon (47), mais aussi sur un centre tir lobé repoussé par Donnarumma (57). Remplacé par Onana (73e).

David (6/10) : Lui aussi s’est trouvé des certitudes lors des 45 premières minutes. Où il s’est montré très dangereux. D’abord, quand il trouve parfaitement Ikoné, qui loupe sa frappe (11). Mais surtout, à la réception de l’offrande de Yilmaz, pour ouvrir le score. Sa relation avec le Turc a d’ailleurs été intéressante. Tout proche du doublé (47e) et de servir dans la foulée Yilmaz.

Etienne GOURSAUD et Nicolas PARANT

Total
1
Shares
Related Posts