Foot : Comment Didier Deschamps va-t-il modifier son 11 pour insérer Karim Benzema ?

didier deschamps et le choix complexe de Karim Benzema
didier deschamps et le choix complexe de Karim Benzema

L’intégration de Karim Benzema dans le onze de départ de l’équipe de France va pousser Didier Deschamps à revoir ses plans, sa tactique et son style de jeu. Mais quelles sont les solutions que le sélectionneur pourrait apporter pour que l’attaquant du Real Madrid soit dans les meilleures dispositions. On tente d’y répondre en analysant le jeu de Karim Benzema et le meilleur dispositif possible pour l’équipe de France.

Crédit : DR

Karim Benzema appelé à être titulaire

Comme l’a exprimé Didier Deschamps ce mardi 18 mai, si on fait appel à Karim Benzema ce n’est pas pour le voir sur le banc. Le Madrilène va donc prendre la place d’Oliver Giroud au poste de buteur. On connait Olivier Giroud pour son placement, sa capacité de pivot et surtout son jeu de tête alors qu’un Karim Benzema lui est davantage technique, il vient chercher les ballons et participe au développement de l’action. Une question se pose alors, qui pour l’accompagner en attaque et à quel poste ? Dans un premier temps, le cas Antoine Griezmann qu’on a vu beaucoup descendre pour aller chercher les ballons et construire le jeu mais aussi être souvent dans la zone du numéro 9.  Alors est-ce que Benzema ne va pas marcher dans les pattes du Barcelonais, rien n’est moins sûr.

Lire aussi Karim BenzemaDe retour en équipe de France

Dans les couloirs, on pense logiquement et instinctivement à Kylian Mbappé côté gauche et Ousmane Dembélé côté droit. Kylian Mbappé a également cette aptitude à jouer numéro 9 et à se rapprocher du buteur. Karim Benzema aime également utiliser le couloir gauche à Madrid pour se décaler et frapper sur son bon pied. Voici déjà deux problèmes auxquels les Bleus et Didier Deschamps doivent faire face, là où Giroud restait à son poste et pratiquait ce qu’il sait faire de mieux à savoir jouer le rôle de pivot.

Avec Benzema titulaire, on se retrouve avec trois joueurs qui se ressemblent dans le style de jeu, qui peuvent jouer buteur et qui ont cette même tendance à vouloir reculer pour recevoir des ballons et lancer les offensives. Un problème peut alors voir le jour, est-ce que ces trois joueurs ne vont-ils pas se gêner plutôt que d’être complémentaires ? Pourquoi pas changer de système pour éviter ce problème ou même changer certains joueurs ?

Quel système adopté pour l’intégrer?

Depuis plusieurs rencontres, on s’est habitué à voir les Bleus en 4-4-2 (sur le papier) mais qui se rapproche davantage d’un 4-2-3-1 avec Olivier Giroud à la pointe de l’attaque. Une formation qui a fait ses preuves surtout lors de la victoire en Coupe du Monde 2018. Désormais, ça sera Karim Benzema au poste de numéro 9. Un changement qui peut remettre en question le « classique » dispositif de Didier Deschamps. De plus, Blaise Matuidi, celui qui équilibrait le jeu lors de la Coupe du Monde n’est pas sélectionné. Toutes ses informations nous font pencher vers une modification du système de jeu. Comme évoqué juste avant, le risque de se marcher dessus est présent. Le schéma le plus probable est le suivant mais celui-ci entrainerait un déséquilibre et couperait diviserait l’équipe en deux avec dans le même temps quatre attaquants qui occuperaient une même zone.

Karim Benzema avec Griezmann en 10 ?

La première possibilité est de rester en 4-2-3-1 et de placer un profil similaire à Blaise Matuidi à gauche comme Adrien Rabiot pour ne pas trop faire basculer l’équipe vers l’offensive et positionner Kilian Mbappé à droite. Mais opter pour cette alternative contraint Didier Deschamps à sacrifier le poste où l’ancien Monégasque est le plus performant surtout en ce moment.

Alors Didier Deschamps pourrait opter pour Kingsley Coman qui possède un volume de jeu plus important que Dembélé et effectuerait le rôle d’essui glace entre attaque et défense.

Karim Benzema seul en pointe ?

Ensuite, la possibilité de voir Rabiot à gauche un peu plus haut et Kylian Mbappé en poste de numéro 9 avec Karim Benzema est possible. Ce 4-2-3-1 se transformera alors en 4-4-2 en losange et évitera de positionner le Parisien à droite et de se marcher sur les pieds. Concernant l’aile droite, il sera alors nécessaire de placer Paul Pogba un peu plus haut pour couvrir le couloir et aider Benjamin Pavard. Un schéma jamais tenté par Didier Deschamps qui pourrait surprendre les équipes adverses avec un trio d’attaque complémentaire Karim Benzema-Mbappé-Griezmann où chacun est à son poste.

Karim Benzema au sein d'un 4-4-2?

Le sélectionneur pourrait également revenir à son ancien système de référence lors de l’Euro 2016 le 4-3-3. Le milieu se composerait de Rabiot-Kante-Pogba et une attaque Mbappe-Benzema-Griezmann. Sur cette composition, un autre problème intervient, celui du couloir droit. Le numéro sept des Bleus est connu pour se retrouver dans l’axe et avec cette option, le couloir droit sera donc vide. Un choix qui pousse à mettre deux joueurs de couloir droit au banc, Coman et Dembélé.

Cette année, Didier Deschamps va avoir des choix à faire, de nombreuses solutions s’offrent à lui. C’est à lui que revient cette délicate tâche. Il nous faudra attendre le premier match de la France face aux Pays de Galles le 2 juin pour comprendre un peu mieux le dispositif que Didier Deschamps aura mis en place pour insérer Karim Benzema.

Total
11
Shares
Related Posts
Brahim Thiam
Read More

BRAHIM THIAM : LE TERRAIN, FRANCE, MALI, CONSULTANT… UNE CARRIÈRE REMPLIE ET LOIN D’ÊTRE FINIE SOUS LE SIGNE DE LA BIENVEILLANCE

Brahim Thiam, ancien footballeur professionnel au fort caractère aujourd’hui consultant pour la chaîne de télévision beIN SPORTS, sera encore présent sur les terrains de Ligue 1 cette saison et dans le Décrassage de Luis chaque lundi à 19h sur beIN SPORTS 1. Il revient pour vous sur les moments forts de sa carrière de joueur et aborde des thématiques discutées comme la binationalité, la place de la religion dans le foot, mais aussi le rapport entre ballon rond et société.