Cyclisme – Jusqu’où peut s’arrêter Arkéa-Samsic ?

La formation bretonne Arkéa-Samsic réalise un excellent début de saison et pointe à la 2e place au classement UCI 2022.
Arkéa-Samsic

La formation bretonne Arkéa-Samsic réalise un excellent début de saison et pointe à la 2e place au classement UCI 2022.

Crédit : DR

Deuxième au classement UCI, devant la Quick Step, devant la Ineos et devant la Jumbo-Visma, des mastodontes du cyclisme mondial. Vous ne rêvez pas, c’est la formation Arkéa-Samsic qui damne le pion à toutes ces formations. La formation bretonne, dirigée par Emmanuel Hubert réalise un début de saison remarquable et se retrouve même 11e au classement provisoire UCI, devant Israël, devant la Groupama FDJ. Jusqu’où peut s’arrêter cette équipe, alors que les épreuves World Tour vont commencer à s’enchaîner en ce mois de mars.

Arkéa Samsic portée par Naïro Quintana

Avoir un leader de la trempe de Nairo Quintana, qui a remporté deux Grands Tours, c’est un atout considérable pour l’équipe. Surtout que le Colombien réalise un début de saison digne de celui de 2020, alors tout juste transfuge dans l’équipe bretonne. Il a remporté 4 des 5 succès de sa formation en 2022. Il vient de remporter coup sur coup le Tour de Provence et le Tour du Var et des Alpes-Maritimes. Avec une vraie démonstration de force dans la dernière étape à chaque fois. Il a retrouvé un gros coup de pédale, un esprit offensif. Il a fait mal à tous ses adversaires mais n’a pas encore affronté de grimpeurs hors pairs en cette saison 2022. Face à d’autres cadors, on aura de nouvelles indications sur la capacité de Naira Quintana de porter haut les couleurs d’Arkéa Samsic !

Mais qui compte également sur d’autres cartes

Si la formation bretonne en est là, c’est aussi parce que d’autres membres de son équipe ont pu briller. On pense notamment à Hugo Hofstetter 2e hier sur le Samyn et 3e dimanche sur Kuurne Bruxelles-Kuurne. Amaury Capiot le Belge, avait parfaitement lancé la saison en remportant le GP La Marseillaise. Nacer Bouhanni, certes un peu en retrait en ce début de saison, a pris la 2e place de la classique d’Alméria. Elie Gesbert, encore jeune coureur, a pris la 4e place du Tour d’Oman, une épreuve où s’est révélé Kévin Vauquelin, 2e de l’étape reine vers la Green Moutain et 6e du classement général. Warren Barguil, encore un peu discret, s’est quand même illustré par plusieurs top 10 cette saison. La Arkéa-Samsic brille partout et sur tous les terrains.

Arkéa-Samsic – Qu’est ce que cela peut donner en World Tour ?

Pas venue sur l’UAE Tour, Arkéa-Samsic va renouer avec le World Tour lors des Strade Bianche. Avec déjà 4 coureurs annoncés, dont Warren Barguil et le solide Connor Swift, les Bretons vont avec l’ambition de briller sur les routes italiennes. Mais la concurrence va augmenter d’un cran par rapport à ce qu’ils ont pu voir en début de saison. Avec Alejandro Valverde, Michael Matthews, Romain Bardet, Matej Mohoric mais aussi Tadej Pogacar annoncés, en plus d’autres grands coureurs, le niveau sera élevé, notamment pour Warren Barguil, capable de briller sur ce genre de profil escarpés et techniques.

Après un superbe premier bloc, Nairo Quintana enchaîne avec Paris-Nice, dont la startlist est quasiment connue. Le Colombien défiera Primoz Roglic, 2e du Tour 2020 et triple tenant du titre de la Vuelta. Il verra en le Slovène, son premier grand adversaire de la saison. Le coureur de classe mondiale qu’il n’avait pas encore affronté. Il y aura également un David Gaudu déjà en forme, un Adam Yates 2e de l’UAE Tour en février, Joao Almeida et Brandon McNulty, en grande forme du côté de la UAE. L’UAE, seule équipe à dominer la Arkéa-Samsic. Vainqueur de l’étape de la Colmiane en 2020, Nairo Quintana devra s’offrir une grosse place sur le classement général. S’il y parvient, cela commencerait à sentir très bon pour sa saison et celle de son équipe.

Total
22
Shares
Related Posts