Christophe Mongai - Agent

Football : #Groupe USM Football, une des plus importantes agence d'Europe #Agent FFF et FIFA #Agent d'une centaine de joueurs

Pendant cette édition 2018 de la Coupe du Monde en Russie, Sans Filtre fait intervenir des acteurs du sport pour vous donner leurs coups de cœurs à chaque journée de la compétition. Aujourd’hui c’est Christophe Mongai, le célèbre agent de joueur à la tête du groupe USM, qui nous parle de la première journée de groupe.

L’ÉQUIPE

Face à la Croatie, le Nigéria a été d’une incroyable faiblesse a l’image de toutes les formations africaines dans ce début de Mondial qui cumulent déjà 4 défaites en autant de matches.*

Lents, sans idée, sans génie, sans plan de jeu, sans même agressivité, les Nigérians se sont fait manger tout cru par des Croates séduisants.

Une Croatie qu’il faudra suivre dans ce Mondial avec des joueurs de niveaux mondial comme Modric, Rakitic ou Mandzukic. Une équipe à la fois extrêmement athlétique et technique, intelligente et efficace, menée de main de maître par Zlatco Dalic qui a pris sans tarder la décision qui s’imposait en renvoyant au pays Kalinic, l’attaquant du Milan AC, qui a simulé une blessure pour ne pas entrer en jeu. Un geste fort pour marquer son autorité et donner la direction à suivre dans ce mondial pour espérer briller.

*article réalisé le 18 juin avant la victoire du Sénégal contre la Pologne.

LES TEMPS FORTS DE CROATIE-NIGERIA

LE JOUEUR

J’ai eu la chance de voir jouer Maradona, Cruyff, Zico et aujourd’hui Messi et Ronaldo. Des étoiles. De celles qui brillent plus que les autres et plus longtemps.

Cristiano est une étoile. Lumineuse. Incomparable.

Le récital qu’il a encore offert face à l’Espagne montre à quel point CR7 est unique. En début de saison, je pensais qu’il était sur la pente descendante. Je me suis trompé. Une fois de plus l’enfant de Madère me sidère. Plus que quiconque il est un formidable leader capable d’endosser toutes les responsabilités. Un artiste qui aimante ses partenaires. Un magicien des temps modernes.

Ronaldo est le football. Alors, faites comme moi et profitez de chaque seconde pour admirer ce pur-sang génial. Car même les étoiles ne sont pas éternelles. Arrive un jour où elles brillent moins et doivent se retirer. Sur la pointe des pieds. Alors, profitons. Profitons !

LE FAIT MARQUANT

Le football avait 10 ans de retard sur les autres sports. Avec la mise en place de la vidéo, il se met ENFIN au niveau. Et cessons les débats stériles sur les bienfaits ou pas de la vidéo. La vidéo est là et c’est tant mieux.

On ne reviendra jamais en arrière.

Dans 2-3 ans plus personne ne parlera de son utilisation et de son utilité. La vidéo sera entrée dans les mœurs. Et je trouve même qu’elle ajoute par moment de la tension, de la dramaturgie. Car si dans 90 % des cas l’arbitre validera ou pas une décision évidente, dans les 10 % restant les avis seront toujours partagés.

Je pense que les supporters australiens croyaient qu’il n’y avait pas pénalty alors que pour les Français c’était évident. Et, pendant le temps que l’arbitre se forge sa décision, ce sont des millions de personnes qui se sont faites la leur, attendant fébrilement le verdict ultime.

Merci la vidéo !

CHRISTOPHE